Le PNUD appui les jeunes pour un Burundi propre et vert

Posted 8 mars 2022

© CEPRODILIC Asbl/2022 – des jeunes collectent des déchets lors du lancement de l’implantation de poubelles publiques

Par GAKUBA Landry

Le lancement d’une série d’activités du projet « Clean and Green Génération », par le consortium d’Organisations de Jeunes appuyés par le PNUD s’est déroulé le 16 février 2022 à Bujumbura. Cette journée été marquée par des actions de sensibilisation à la gestion rationnelle des déchets pour une génération burundaise plus résiliente et pour un Burundi propre et vert d’ici 2030. (ODD 8, 12 et 13).

Audry Rusangwa représentant de ISHAKA 2250 a précisé qu’un concours sera organisé pour la sélection de projets innovants de traitement des déchets en vue d’atteindre les ODD (Objectifs du Développement Durable).

Cent projets de jeunes garçons et filles des quatre coins du pays seront sélectionnés pour ce concours et quarante autres issus des établissements scolaires. Les activités de ce projet ont aussi comme objectif, la création d’emplois par l’opérationnalisation d’idées innovantes dans le domaine de la gestion des déchets portées par de jeunes écologiste et entrepreneurs. « Ce projet contribue à la protection de l’environnement ; il contribue à un avenir prometteur de notre patrie », assure Emmanuel Irumva, représentant de CEPLODILIC-ADEPE. « On le voit souvent, dans Le domaine de l’écologie les jeunes sont parfois mis à l’écart » précise-t-il.

Différentes activités ont été menées par CEPRODILIC-ADEPE, KAGE Ltd et ISHAKA 2250 dans le cadre de ce projet. On citerait des séances de sensibilisation et formation des jeunes lycéens pour une gestion rationnelle des déchets afin de réduire les émissions des gaz à effets de serre. C’est aussi l’implantation de poubelles dans des lieux publiques comme les marchés et des travaux d’aménagement provisoire d’un nouveau site de décharge des déchets à Bujumbura la capitale économique.

Le projet ambitionne d’impulser un mouvement de jeunes entrepreneurs sociaux considérant les déchets comme une solution et non un problème, car pouvant être une matière première.

« Tout Burundais a le devoir moral de soutenir le développement durable de son pays. Les formations qui seront dispensées dans le cadre du projet « Clean and green generation » permettront aux participants de beaucoup apprendre sur les méthodes modernes de traitement des déchets. Cela permettra à ces jeunes d’être les agents du changement et les pionniers de la génération verte dans notre pays », a insisté Kaze Delphin, Administrateur Directeur Général de KAGE Ltd.