Le PNUD fait la promotion des énergies propres au Forum d’affaire MAKUTANO 7

Posted 12 décembre 2021

Rokya Ye Dieng participe à la Session animée par Fabrice Lusinde, Directeur adjoint de la SNEL, Kaddu Sebunya Directeur de la Fondation Africa Wildlife et John Kanyoni , Entrepreneur dans la filière minière

La 7ème édition du forum d’affaire MAKUTANO tenue le 07 décembre dernier à Kinshasa a mobilisé 300 participants à savoir entrepreneurs ; acteurs politiques et partenaires au développement dont le Programme des Nations Unies pour le Développement.

Par sa présence le PNUD a fait un plaidoyer pour la promotion des énergies propres qui apparait comme l’une des alternatives visant à réduire la déforestation en RDC. C’est dans ce cadre que Madame la Représentante Adjointe au programme, Rokya Ye Dieng, a participé au panel « Transition énergétique : opportunité en RDC et en Afrique ? ». Cette session animée par Fabrice Lusinde, Directeur adjoint de la SNEL, Kaddu Sebunya Directeur de la Fondation Africa Wildlife et John Kanyoni , Entrepreneur dans la filière minière a passé en revue toutes possibilités visant à améliorer le secteur énergétique en RDC.

Madame Rokya a souligné l’importance de la transition énergétique pour un pays tel que la RDC dont 90% des ménages dépendent du « bois énergie » (bois de charbon et bois de chauffe) issu de la forêt considérée comme l’un des poumons de notre planète. Grâce au financement de l'Initiative pour les Forêts d'Afrique centrale (CAFI)  à travers  le Fond National de Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts (FONAFREDD), le Fonds d'équipement des Nations Unies (UNCDF) et le PNUD ; des projets visant à réduire la pression sur les ressources forestières sont soutenus. Ces-derniers mettent en avant plan une approche axée sur la cuisson propre.

Mme Rokya ye Ndieng, RRAP du PNUD et Nicole Sulu, Fondatrice de Makutano en visite au stand de COET, un partenaire spécialisé dans la production de GPL et foyers améliorés

A ce jour, 630 tonnes de GPL et 60 000 foyers améliorés ont été distribués dans la province de Kinshasa et ont contribué à la transition vers une énergie de cuisson propre. Depuis 2020, un fonds de défi et un programme d’incubation a été mis en place pour faciliter l'entrée sur le marché des entreprises proposant des solutions de cuisson propre. C’est dans cette optique que plus d’une dizaine d’entreprises ont été accompagnées pour un coût global de près de 2 millions de dollars américain.

La Représentante Adjointe Programme a également rappelé l’appui du PNUD au Gouvernement dans le cadre de la politique nationale des énergies et dans la promotion des microcentrales hydroélectriques qui constituent une priorité des priorités. Une quinzaine d’études de faisabilité ont été réalisées afin de mobiliser le secteur privé. C’est en milieu rural que le PNUD appuie le déploiement des Micros-Central Hydroélectriques pour une capacité totale de 10 MW pour les 5 centrales à construire d’ici 2022.