L'OIM et le PNUD s'associent contre les problèmes de migration et de développement auxquels sont confrontés l'Afrique de l'Ouest et du Centre

Posted 20 juin 2022

Buni Yadi, Nigeria

Photo: PNUD Nigeria

Dakar, le 20 Juin 2022 – L'Organisation Internationale des Nations Unies pour les migrations (OIM) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) se sont associés pour s'attaquer aux problèmes de migration et de développement qui prévalent dans la région de l'Afrique de l'Ouest et du Centre (WACA).

Ce partenariat, établi par une lettre conjointe signée par le directeur général de l'OIM, Antonio Vitorino, et l'administrateur du PNUD, Achim Steiner, s'appuiera sur une collaboration solide entre les deux entités pour favoriser des interventions communes et évolutives en matière de développement durable et de migration, en soutien aux gouvernements nationaux et locaux, qui s'alignent sur le travail du système élargi des Nations Unies.

« Les conflits, le changement climatique et les changements du marché du travail font partie des  causes majeures de migration et de déplacement de population et ne peuvent être abordés isolément », a déclaré Christopher Gascon, Directeur Régional du Bureau de l'OIM pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre. « Ce partenariat offre une approche pragmatique et une vision à long terme pour aborder conjointement les problèmes de migration et de développement tout en donnant aux migrants les moyens de contribuer au développement économique de la région », a-t-il ajouté.

La région WACA s'étend des zones semi-arides du Sahel aux pays du golfe de Guinée, couvrant 24 pays[1] allant de pays aux économies à revenu élevé et intermédiaire aux pays les moins avancés et aux pays en situation de crise et d'après-crise.

Selon la Banque Mondiale, la région abrite environ un demi-milliard de personnes et connaît un pic de population, dont environ 64 % ont moins de 35 ans. Ce qui en fait une région avec l'une des populations les plus jeunes au monde. La région possède des ressources minérales abondantes et affiche un PIB de près de 800 milliards de dollars.

Cependant, les problèmes liés à l'instabilité politique, l'extrémisme violent et l'insécurité alimentaire continuent de suivre une tendance à la hausse. Ce qui exerce une pression sur les pays de la région WACA où, selon l'OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires), plus de 61 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire et plus de 28 millions sont confrontées à une insécurité alimentaire alarmante, la plus importante dans la région depuis 2014. Ces tendances ont contribué de manière significative aux déplacements de plus de 8,2 millions de personnes à l'intérieur des pays (PDI) et à l’arrivée de plus de 1,5 million de réfugiés et de demandeurs d'asile actuellement dans la région de l'Afrique de l'Ouest et du Centre, selon l'OIM. Cette situation a eu un impact négatif sur la capacité des pays à exploiter leurs potentiels et leurs grandes variétés d'opportunités.

« La migration peut être transformationnelle par nature car elle va au-delà du mouvement des personnes jusqu'à leur impact sur la société dans laquelle elles se rendent. Notre intérêt réside dans la création d'une nouvelle réalité pour les migrants et la mise en œuvre d'une nouvelle vision sur la migration, particulièrement en Afrique de l'Ouest et du Centre. » a déclaré Njoya Tikum, Coordonnateur Régional du Hub Sous-Régional du PNUD, Afrique de l’Ouest et du Centre. "La lettre conjointe confirme que nos organisations croient toutes deux en l'impact de la migration sur le développement durable. Par conséquent, nous avons l'opportunité de traduire notre engagement solennel en actions impactantes », a-t-il ajouté.

Le partenariat se concentrera sur deux grands domaines thématiques :

  1. La résilience aux effets néfastes du changement climatique et les solutions durables aux déplacements : entre autres, la résilience et la réduction des risques de catastrophes et les migrations induites par les conflits (notamment les situations de personnes déplacées dans la région) ; la cohésion sociale et la prévention des conflits ; les emplois verts et les solutions basées sur la nature.
  2. Politiques Migratoires et développement : entre autres, Encourager la Mobilité dans la région en renforçant le rôle de la Migration dans le Développement par le biais de la Migration du Travail , du Commerce et de la Mobilité conformément à la Zone de libre-échange Continentale Africaine (ZLECA) et au Protocole de Libre Circulation (FMP) ; l'Inclusion Socio-économique ; l'Autonomisation des Jeunes et des Femmes ; la Transition Numérique ; Les Politiques frontalières (y compris le renforcement de la présence et des capacités des États aux frontières, la Gestion Intégrée des Frontières, la Gestion de l'Identité et l'Identité Légale des migrants/personnes en déplacement).

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Halima Djigo, Chargée des relations Média, Bureau Régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

hdjigo@iom.int

Ugochukwu Kingsley Ahuchaogu, Analyste régional de la communication, Hub Sous-régional du PNUD pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

ugochukwu.kingsley@undp.org

Ernest Cisse, Analyste de la communication, Hub sous-régional du PNUD pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre

ernest.cisse@undp.org

À propos de l'Organisation Internationale des Nations Unies pour les Migrations

L'OIM est la principale organisation intergouvernementale dans le domaine de la migration et travaille en étroite collaboration avec des partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L'OIM se consacre à la promotion d'une migration humaine et ordonnée pour le bénéfice de tous. Pour ce faire, il fournit des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants. L'OIM travaille pour aider à assurer la gestion ordonnée et humaine de la migration afin de promouvoir la coopération internationale sur les questions de migration, d'aider à la recherche de solutions pratiques aux problèmes de migration et de fournir une assistance humanitaire aux migrants dans le besoin, y compris les réfugiés et les personnes déplacées à l'intérieur du pays.

En savoir plus sur https://rodakar.iom.int/

À propos du PNUD

Le PNUD est la principale organisation des Nations Unies qui lutte pour mettre fin aux injustices liées à la pauvreté, les inégalités et le changement climatique. En collaboration avec notre vaste réseau d'experts et de partenaires dans 170 pays, nous aidons les nations à élaborer des solutions intégrées et durables pour les personnes et la planète.

En savoir plus sur https://www.undp.org/africa

 

[1]La région WACA s'étend sur 24 pays - Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, République centrafricaine, Tchad, Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo, Guinée équatoriale, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria , Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, République du Congo, Sao Tome & Principe, Sénégal, Sierra Leone et Togo.