« Nous sommes tous sur le même bateau. C'est pourquoi nous devons prendre au sérieux l'urgence climatique. » - Olafur Eliasson pendant la cérémonie de nomination, Sommet pour le bien social 2019.


New York – Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a nommé aujourd'hui le célèbre artiste dano-islandais et militant de la cause climatique, Olafur Eliasson, Ambassadeur de bonne volonté pour l'action climat et les Objectifs de développement durable (ODD).

Eliasson est très apprécié pour son œuvre artistique, ses initiatives en faveur du développement durable et en particulier pour les énergies renouvelables et le climat.  En sa qualité d’Ambassadeur de bonne volonté, il aidera le PNUD à sensibiliser et mobiliser le public contre les effets climatiques grâce à des projets favorisant les énergies renouvelables, la réduction des émissions de CO2 et la protection de notre planète pour les générations futures.

« La vie sur terre repose sur la coexistence entre les personnes, les animaux non humains, les écosystèmes et l'environnement. La coexistence est source de beauté, mais aussi de chaos et de difficultés. En réalité, nous sommes tous sur le même bateau. C'est pourquoi, nous devons prendre au sérieux l'urgence climatique.  Pour y faire face, nous -individus, institutions, entreprises et gouvernements- devons faire confiance à la science et mettre en commun nos connaissances, notre créativité et notre énergie, » a dit Olafur Eliasson pendant la cérémonie de nomination, lors du Sommet pour le bien social 2019.

« Les 17 Objectifs de développement durable de l'ONU constituent une feuille de route idéale pour nos activités. En tant qu'artiste, je crois que la culture permet d'appréhender et de comprendre les défis à relever. C'est donc un honneur pour moi d'être nommé Ambassadeur de bonne volonté et de rejoindre le PNUD pour œuvrer à la réalisation de ces objectifs, » a ajouté Eliasson.

« Au fil de sa carrière, Olafur s’est résolument engagé pour la lutte contre le changement climatique et l'accès accru aux énergies renouvelables, » a déclaré Ulrika Modeer, Directrice du Bureau des relations extérieures et du plaidoyer du PNUD.  « En tant qu'Ambassadeur de bonne volonté, Olafur apportera un point de vue nouveau et créatif sur les problèmes sociaux et environnementaux du monde actuel. Il contribuera à mettre en évidence les liens sous-estimés et pourtant primordiaux entre l'art et les énergies renouvelables et les changements climatiques, surtout pour le développement. »

Soucieux de comprendre comment nous percevons et co-créons collectivement notre environnement par le mouvement et l'expérience, Eliasson est à l'origine de grandes installations comme The Weather Project, un soleil intérieur enveloppé de brume au cœur du Turbine Hall du Tate Modern en 2003, et du New York City Waterfalls réalisé à la demande du Public Art Fund et installé en bordure des rives de Manhattan et de Brooklyn, en 2008.

Ces dernières années, Eliasson a exploré la création artistique comme réponse aux enjeux mondiaux, notamment ceux qui sont énoncés dans les Objectifs de développement durable. En 2012, il a fondé Little Sun avec l'ingénieur Frederik Ottesen, pour utiliser l'énergie solaire à la place des éclairages à combustibles dans les communautés privées d'électricité et pour sensibiliser à la nécessité d'élargir l'accès universel à l'énergie.  Pour Ice Watch (2014), Eliasson a ramené de gros blocs de glace de la mer du Groenland, près de Nuuk pour les installer en centre-ville de Copenhague en 2014; à Paris en 2015, à l'occasion du Sommet de l'ONU sur le Climat (COP21); et plus récemment à Londres, en 2018. En contact direct avec ces morceaux de la banquise du Groenland en voie disparition, les passants pouvaient observer la beauté de la glace fondante et se sentir motivés pour agir face aux changements climatiques.

Eliasson a photographié les glaciers islandais qu'il avait déjà immortalisés en 1999 pour son travail The glacier series. Cette année, les nouvelles photographies seront exposées avec les anciennes pour montrer les changements spectaculaires survenus au cours de ces 20 dernières années en raison des changements climatiques. 

Eliasson suit depuis longtemps l'action de l’ONU face à ces défis mondiaux. En 2015, il a cofondé le Museum for the United Nations - UN Live dont le but est de créer des liens entre les gens n’importe où dans le monde, avec le travail et les valeurs des Nations Unies et de promouvoir les efforts pour la réalisation de leurs objectifs tout en inspirant une nouvelle génération de citoyens du monde. Eliasson a également participé à diverses activités liées aux Objectifs de développement durable et au PNUD, comme UNLEASH - Innovation lab pour les ODD, au Danemark en 2017 avec Achim Steiner, Administrateur du PNUD. 

Eliasson rejoint d’autres Ambassadeurs de bonne volonté du PNUD parmi lesquels figurent d’illustres acteurs, sportifs et chefs. Pour la liste complète des Ambassadeurs de bonne volonté du PNUD, cliquez ici.

 

Réseaux sociaux:

Suivez @olafureliasson et @littlesun sur Twitter et @studioolafureliasson et @littlesunenergy sur Instagram.

 

Contacts médias:

Catriona Collins, catriona.collins@olafureliasson.net

Victor Garrido, victor.garrido.delgado@undp.org

Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde