PNUD

 

Responsabilité

 

Exploitation et abus sexuels 

Le PNUD applique une politique de tolérance zéro face à l’exploitation et aux atteintes sexuelles (EAS), ainsi que face au harcèlement sexuel (HS) sur le lieu de travail. Les comportements de ce type violent la Charte des Nations Unies, le Statut et le Règlement du personnel des Nations Unies, et les Normes de conduite requises des fonctionnaires internationaux.

Si vous travaillez pour le PNUD:

 

Ressources

Politiques
La circulaire du Secrétaire général sur l'exploitation et les abus sexuels (ST/SGB/2003/13) s'applique à tout le personnel des Nations Unies, y compris ceux qui travaillent pour le PNUD et d'autres organes et programmes des Nations Unies administrés séparément. Le PNUD adhère à cette politique. Des informations sur l'exploitation et les abus sexuels figurent également dans le Code de déontologie du PNUD.

Recrutement
La politique de recrutement du PNUD stipule clairement que les membres du personnel qui ont violé les dispositions relatives aux droits de l'homme ou à l'exploitation et les abus sexuels ne doivent pas être employés par l'organisation. En outre, le PNUD participe à un projet conjoint avec d'autres agences des Nations Unies pour créer une base de données à l'échelle du système afin de s'assurer que les anciens membres du personnel impliqués dans des cas avérés d'exploitation et d'abus sexuels ne peuvent être employés par une autre entité du Système des Nations Unies.

Arrangements de coopération
Le Bulletin du Secrétaire général  (ST/SGB/2003/13) fait partie des Contrats individuels et des Contrats de service. Tous les entrepreneurs individuels et les titulaires de contrats de service doivent confirmer officiellement qu'ils comprennent ce qui est décrit dans ce bulletin. Ces dispositions figurent également dans le Statut et le Règlement du personnel et le personnel doit reconnaître ces obligations avant de commencer un nouveau rôle.

Formation et sensibilisation
Le PNUD met actuellement au point un cours de formation en ligne sur la prévention de l'exploitation et des abus sexuels, en collaboration avec d'autres institutions des Nations Unies. Le cours mettra l'accent sur les normes de conduite attendues de tout le personnel, les conséquences de leur violation, et l'impact dévastateur de l'exploitation et des abus sexuels sur les personnes affectées et leurs familles.

Des informations claires sur l'approche «Aucune excuse» des règles et interdictions de l'ONU sont disponibles pour tout le personnel du PNUD sur le site de Conduite et Discipline, disponible en Anglais, FrançaisEspagnol, Arabe, Russe et Chinois.

Des mesures disciplinaires
Toute allégation d'exploitation et d'abus sexuels signalée au PNUD est évaluée et peut faire l'objet d'une enquête par le Bureau indépendant d'audit et d'enquête. Si les allégations sont fondées, le PNUD poursuivra rigoureusement les mesures disciplinaires ou autres contre l'auteur. En fonction de la violation, ces affaires peuvent également, après consultation du Bureau des affaires juridiques, être renvoyées aux autorités nationales pour poursuites pénales.

L'Administrateur du PNUD publie chaque année les détails des allégations d'inconduite, y compris les cas d'exploitation et d'abus sexuels, et les sanctions prises.

Rapport
Le PNUD fournit également des rapports en temps réel sur les allégations d'exploitation et d'abus sexuels au Bureau du Coordonnateur spécial. En outre, des données consolidées sur les allégations et les cas avérés d'exploitation et d'abus sexuels sont publiées dans le Rapport du Secrétaire général sur les mesures spéciales de protection contre l'exploitation et les abus sexuels.

Comment signaler l'inconduite

  • Par formulaire en ligne
  • Par téléphone:
    +1 877 557 8685 (aux Etats-Unis, appel gratuit)
    +1 770 776 5678 (Reste du monde, appel a frais virés);
  • Par e-mail : reportmisconduct@undp.org
  • Par courrier : Deputy Director (Investigations), Office of Audit and Investigations, One UN Plaza, New York, NY 10017, USA

Explorez

PNUD Dans le monde