Le PNUD annonce son initiative « Ocean Promise »

L’organisation s’engage à aider à récupérer près de 1 000 milliards de dollars de pertes socioéconomiques annuelles dues à une piètre gestion des océans

Posted 28 juin 2022
UNDP RBA Seychelles Image

L’ODD 14 reste l’objectif le plus sous-financé, alors qu’il offre pourtant des possibilités immenses de changer la donne face à la triple crise planétaire actuelle. Dans un scénario de statu quo concernant l’utilisation des combustibles fossiles, un grand nombre d’espèces et d’écosystèmes océaniques ainsi que la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance de milliards de personnes sont confrontés à des menaces existentielles.

PNUD Afrique

Lisbonne, le 28 juin 2022 – Lors de la Conférence des Nations Unies sur les océans tenue ce jour, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a annoncé qu’il aidera 100 pays côtiers, parmi lesquels tous les petits États insulaires en développement, à donner à leur économie bleue toute sa mesure d’ici 2030, grâce à des actions en faveur des océans qui se veulent durables, sobres en carbone et à l’épreuve du changement climatique. Cette grande annonce intervient alors que l’aide publique au développement (APD) affectée à l’économie océanique ces dix dernières années ne s’élevait qu’à 1,3 milliard de dollars par an en moyenne, et que les investissements publics et privés consacrés à la restauration et à la protection des océans restent cruellement insuffisants.

L’initiative « Ocean Promise » (ou Promesse océanique) annoncée ce jour par le PNUD à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur les océans tenue à Lisbonne souligne le fait que chaque dollar investi dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris est un dollar investi dans la santé des océans, base d’une économie bleue pérenne. La Promesse énonce des mesures à prendre dans des secteurs clés pour accélérer la croissance économique, créer des emplois, générer des moyens de subsistance, améliorer la sécurité alimentaire, réduire la pauvreté et les inégalités, et promouvoir l’égalité des sexes.

« L’initiative « Ocean Promise » est notre vision de l’économie bleue ; une vision qui met l’accent sur la récupération des quelque 1 000 milliards de dollars de pertes socioéconomiques annuelles découlant d’une mauvaise gestion des océans. Il s’agit également d’aider les pays à exploiter les secteurs océaniques nouveaux et émergents afin de multiplier les opportunités socioéconomiques liées aux océans », fait remarquer Usha Rao-Monari, Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Administratrice associée du PNUD.

« Nous continuerons de travailler sur différents enjeux et à diverses échelles, locale comme mondiale, en étroite collaboration avec les pays, les partenaires des institutions des Nations Unies, les organisations intergouvernementales, les ONG, les communautés et le secteur privé afin d’accélérer les progrès dans la réalisation de l’objectif de développement durable (ODD) no 14. Les océans constituent un rempart vital contre les effets du changement climatique, et les sauver c’est préserver notre avenir. »

L’ODD 14 reste l’objectif le plus sous-financé, alors qu’il offre pourtant des possibilités immenses de changer la donne face à la triple crise planétaire actuelle. Dans un scénario de statu quo concernant l’utilisation des combustibles fossiles, un grand nombre d’espèces et d’écosystèmes océaniques ainsi que la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance de milliards de personnes sont confrontés à des menaces existentielles. À seulement huit ans de 2030, année butoir pour atteindre les ODD, il est plus que jamais temps d’agir : l’initiative « Ocean Promise » du PNUD vise à stimuler des progrès significatifs dans la poursuite de l’ODD 14.

************

Sur le même sujet : L'initiative Ocean Promise du PNUD | Communiqués de presse du PNUD | Liste des manifestations organisées par le PNUD en marge de la Conférence de Lisbonne et en ligne | Participez à la conversation sur Twitter | Facebook | Instagram

Médias : pour les demandes d'entretiens et de renseignements, veuillez contacter Sangita Khadka, spécialiste des communications au PNUD à l'adresse : sangita.khadka@undp.org | Portable | Whats App : +1 917 530 8980