Des journalistes de la Grand’Anse et du Nord-Est sensibilisés à l’importance de la gestion durable des déchets

Posted 13 avril 2022

Simulation de réunion de rédaction © PNUD Haïti / Jefferson Bélizaire

Cinquante (50) journalistes de différents médias des Départements de la Grand’Anse et du Nord-Est ont reçu une formation sur les techniques de reportage axé sur la gestion de déchets solides (GDS). Ces ateliers ont eu lieu, du 17 au 21 janvier 2022, pour les travailleurs de presse de Jérémie, et, du 24 au 28 janvier 2022, pour ceux de Ouanaminthe et de Fort-Liberté.

Cette série de formation a été organisée dans le cadre du projet de renforcement du système de gestion déchets solides (GDS) en Haïti, financé par le Japon et le PNUD, et exécuté dans les communes de Jérémie (Grand’Anse) et de Ouanaminthe (Nord-Est) par le ministère de l’Environnement (MDE), avec l’appui technique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Elle vise, entre autres, à renforcer les capacités des journalistes de ces zones sur la réalisation des reportages et d’interview liés à la problématique de gestion de déchets solides.

Les journalistes participant à cette série de formation se sont familiarisés avec les notions d’environnement, d’écosystème, d’assainissement, de la problématique des déchets, les stratégies de gestion des déchets. Des éléments de techniques de reportage, de techniques d’interview, d’éthique et de déontologie journalistiques, ont été également abordés.

Les points forts de cette série de formation sont la réalisation des travaux de reportage et d’interview, en groupe et/ou individuel, sur des questions relatives à la problématique de l’environnement et de gestion de déchets dans leur zone respective. Ainsi, la difficulté de trouver un site de décharge à Jérémie, les impacts de l’initiative « Katye pa m pi pwòp » à Jérémie, la gestion des déchets à l’hôpital public de Fort-Liberté, la gestion des déchets dans le marché public de Dilaire, les impacts du projet GDS, sont parmi les sujets traités lors des exercices pratiques.

Georges Gabrielle Paul, journaliste-présentatrice à Radio Extension à Jérémie s’est dit très satisfaite de la formation sur les thématiques de la GDS, au regard du contexte de vulnérabilité du Département de la Grand’Anse : « Étant des agents de changement, il est important que les journalistes bénéficient de telles formations pour contribuer à la sensibilisation des communautés sur les aléas environnementaux incluant la problématique des déchets. »

Cette activité de formation vient compléter l’encadrement direct fourni dans le contexte du projet GDS aux municipalités de Jérémie et de Ouanaminthe à travers le renforcement de leurs capacités, l’appui en matériels légers et en équipements lourds et de protection individuelle, les démarches entamées pour la mise en place d’un site de déchetterie moderne, les programmes de sensibilisation communautaire sur la GDS, entre autres.

Avec le support des partenaires comme le Japon, le PNUD continuera à tout mettre en œuvre pour appuyer les communautés, les autorités nationales et municipales à renforcer les mécanismes de gestion et de valorisation des déchets solides, et à contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) en lien avec des communautés saines, résilientes et durables.