Ce que vous ignorez à propos des plans d’action climatique nationaux

Posted 28 octobre 2021

On prend de plus en plus conscience de l'importance des contributions déterminées au niveau national (CDN), sans lesquelles nous n'atteindrons pas les objectifs de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

PNUD Pérou/Monica Suarez Galindo

Lorsque l'Accord historique de Paris a été adopté en 2015, les plans d’action climatique – en l’occurrence les contributions déterminées au niveau national (CDN) – absolument essentiels pour atteindre l’objectif d’empêcher un réchauffement dangereux de la planète, ne faisaient pas parler d’eux.

À l'époque, l'importance des CDN n’avait pas encore complètement intégré la conscience de la communauté climatique – et encore moins dans celle de la communauté, plus large, des acteurs du développement au sein de laquelle nous évoluons.

Il faut bien admettre que l’idée a dû faire son chemin.

La dynamique mondiale et la sensibilisation du public à l'importance des CDN ont évolué au fil du temps, et il est à espérer que notre travail au PNUD y a contribué. En 2019, l'Administrateur du PNUD annonçait la Promesse climatique, un engagement ambitieux visant à aider au moins 100 pays à élaborer des CDN améliorées de « deuxième génération ». Au bout du compte, 120 pays et 35 partenaires ont rejoint la Promesse, ce qui en fait la plus grande offre de ce type au monde.

Ces derniers temps, de nombreux rapports bien menés ont tiré la sonnette d'alarme sur la nécessité urgente de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), et noté que les engagements actuels en matière de climat sont encore insuffisants pour maintenir l'élévation de la température moyenne de la planète en dessous de 1,5 °C.

Ces rapports nous concernent nous aussi. Nous avons de jeunes enfants. Nous sommes conscients des enjeux.

En même temps, nous avons senti qu'il y avait un aspect des CDN et de l'ambition climatique que nous voyions sur le terrain qui n’était pas raconté. Dans le cadre de la Promesse climatique, nous travaillons main dans la main avec les gouvernements et les partenaires pour soutenir le processus de révision des CDN et contribuer à poser les bases essentielles de leur mise en œuvre. Nous comprenons les défis et les possibilités qui se présentent aux pays en développement, et tenions à souligner leur leadership.

Le rapport 2021 sur les Perspectives mondiales concernant les CDN (NDC Global Outlook), intitulé L’état de l’ambition climatique (en anglais, The State of Climate Ambition), est notre contribution au discours mondial sur la question. Il s'appuie sur les connaissances approfondies concernant les CDN que le PNUD a développées dans le cadre de la Promesse climatique, ainsi que sur l’éventail plus large de réflexions et d’expertise en matière de développement de notre Réseau mondial pour les politiques.

Au-delà de l'évaluation de la façon dont la carte mondiale de l'ambition climatique a évolué depuis 2019, nous avons voulu raconter dans ce nouveau rapport deux histoires importantes et inconnues à propos des CDN et de la façon dont celles-ci sous-tendent l'ambition.

La première histoire est celle d’une plus grande inclusion, tandis que la seconde concerne l'amélioration de la qualité.

L'inclusivité et les approches pansociales constituaient un domaine essentiel de soutien dans le cadre de la Promesse climatique.

PNUD Cambodge / Manuth Buth

Première histoire : « Une plus grande inclusion »

De nombreux pays en développement ont préparé leurs premières CDN dans des délais très courts, ce qui a limité leur capacité à y associer convenablement les principales parties prenantes. Dans notre rapport 2019 sur les Perspectives concernant les CDN, nous avions noté que la plupart des gouvernements comptaient assurer une participation plus étroite et mieux ciblée des parties prenantes au processus de révision de leur CDN. En 2021, nous étions curieux de voir si ces efforts d’inclusion étaient récompensés par une plus grande ambition.

Afin de répondre à cette question, nous avons procédé à l’analyse de 67 CDN de deuxième génération soumises par des pays participant à la Promesse climatique pour comprendre la relation entre leur niveau d'ambition et l'ampleur des efforts participatifs entrepris au cours du processus de révision (voir le graphique n°1, en anglais).

Nous avons constaté que de nombreux pays qui avaient systématiquement ciblé et impliqué un large éventail de groupes de parties prenantes, et/ou encouragé une plus grande appropriation par la société et une plus grande inclusivité au cours du processus de révision de leur CDN, ont pu tirer parti de ces efforts pour renforcer leur ambition climatique.

L'inclusivité et les approches pansociales constituaient un domaine essentiel de soutien dans le cadre de la Promesse climatique. Grâce à la Promesse, plus de 110 000 personnes ont été touchées dans le cadre de 1 260 consultations de parties prenantes sur le processus de révision des CDN, et nous avons noté des améliorations significatives en ce qui concerne la prise en compte des questions liées au genre et à la jeunesse : 96 % des CDN de deuxième génération soutenues au titre de la Promesse climatique incluent des références aux dimensions de genre/femmes (contre 46 % des CDN de la première génération) et 80 % incluent des considérations générales sur les jeunes/enfants (contre 40 % des CDN de la première génération).

PNUD Nigéria / Bridget Jangfa

Deuxième histoire : « Amélioration de la qualité des engagements en matière de climat »

Notre deuxième histoire porte sur la façon dont la qualité des CDN s'est améliorée dans l’ensemble et comment cela peut déterminer la probabilité de leur mise en œuvre.

En 2016, les pays en développement indiquaient que le manque de capacités techniques avait entravé la préparation des premières CDN. Cette préoccupation transparait dans le rapport 2019 sur les Perspectives concernant les CDN, où la raison la plus souvent avancée pour justifier la révision des CDN (identifiée par 92 % des 133 pays en développement ayant répondu à une enquête du PNUD) était de renforcer les données et les éléments factuels.

S’agissant du rapport 2021, nous avons appliqué les critères de la liste de liste de vérification pour l'assurance qualité du PNUD pour évaluer les CDN soumises et soutenues dans le cadre de la Promesse climatique à l’aune de trois dimensions de la qualité : solidité et ambition, faisabilité, et appropriation et inclusivité. Chaque CDN est notée sur la base du pourcentage de critères associés qui ont été satisfaits. Nous avons constaté que 76 % des CDN ont obtenu un score supérieur à la moyenne pour les critères de solidité et qu'environ 75 % ont obtenu un score supérieur à la moyenne pour l'appropriation et l'inclusivité, mais que seulement 27 % ont obtenu un score supérieur à la moyenne pour la faisabilité (voir le graphique n°2, en anglais).

Cela démontre que si les pays en développement ont fait de grands progrès dans l'amélioration de la solidité et de l'inclusivité des CDN, il est nécessaire de renforcer les éléments qui peuvent garantir la faisabilité de la mise en œuvre, à savoir attirer des financements et des technologies pour atteindre les objectifs des CDN.

Nous avons également appris que les CDN présentant davantage de caractéristiques de solidité (c'est-à-dire plus de clarté, de transparence, de compréhension des composantes relatives à l'atténuation et/ou l'adaptation, et un alignement plus étroit sur les plans de développement et les ODD) tendaient également à présenter davantage de caractéristiques de faisabilité, ce qui pourrait permettre d’en assurer une mise en œuvre plus efficace.

Considérations finales

Pour nous, les CDN sont plus qu'un document technique sur la réduction des émissions de GES. Nous les considérons comme un plan d’action pour un développement durable et une relance verte, un outil essentiel pour générer une réponse pansociale face à la plus grande crise à laquelle l'humanité soit confrontée. La qualité d’une CDN aide à apprécier la capacité d'un pays à tenir ses engagements en matière de climat.

Ce sont là quelques-unes de nos histoires inédites sur les CDN. Nous espérons qu'avec la publication du rapport précité, le potentiel des CDN comme tremplin pour le développement durable sera mieux apprécié.

...

Note de la rédaction : si vous avez trouvé cet article utile, ne manquez pas d’aller consulter notre rapport intitulé L’état de l’ambition climatique (en anglais, The State of Climate Ambition) et les données qu’il contient.