Contenu de la page

Algérie

Gouvernance démocratique

Une gouvernance efficiente pour un développement inclusif et durable   

Au cours de ces deux dernières décennies, le PNUD a appuyé les grandes réformes institutionnelles menées par l’Algérie, notamment dans les domaines prioritaires de la gouvernance des collectivités territoriales, de la Justice constitutionnelle, de la transparence et de l’Etat de droit. Ce processus, appuyé par les plus hautes autorités de l’Etat vise, à moyen et à long termes, à mettre en place un nouveau paradigme dans le système de gouvernance politique et sociale avec plus de transparence et de redevabilité, et en installant une culture de la citoyenneté active, de la démocratie participative et de l’inclusion des femmes, des jeunes et des personnes en situation de vulnérabilité.

Le partenariat scellé entre le PNUD et les pouvoirs publics en Algérie a démontré sa pertinence avec les nouvelles priorités tracées par l’Etat dans son plan d’action, notamment dans son chapitre relatif à la « Consolidation de l’Etat de droit et la rénovation de la gouvernance ». Pour y parvenir, le PNUD travaille de concert avec les pouvoirs publics, dans le sens de la la consolidation de ce processus, qui représente l’une des attentes des citoyens.

Le PNUD met un accent particulier sur les systèmes de gouvernance locaux et leurs liens avec les systèmes à plusieurs niveaux et à plusieurs acteurs, là où il y a le plus de potentiel de changement et de capacité à prévenir et à se remettre des chocs et à progresser vers le Programme 2030. Le PNUD collabore donc avec un plus large éventail d’acteurs, du niveau régional au local, y compris le secteur privé et la société civile. Cette approche s’appuie sur des programmes existants, tels que les travaux des laboratoires d’accélération du développement (Accelerator Labs), pour identifier les innovateurs locaux, exploiter leur expertise et créer des informations exploitables.

Le PNUD, en sa qualité d’agence pivot du Système des Nations Unies, met en œuvre une approche systémique, en collaboration avec les partenaires onusiens, pour fournir des solutions de développement plus fortement intégrées, à travers l’application de multiples solutions types à des secteurs particuliers. Cette approche a déjà montré son efficacité et a contribué à l’obtention de meilleurs résultats dans l’ensemble du programme de pays.

Le PNUD soutient également les efforts nationaux dans l’élaboration de stratégies et de politiques publiques inclusives, inspirées des bonnes pratiques des projets pilotes mis en œuvre ces dernières années, notamment :

  • Le renforcement du cadre institutionnel pour la transparence et la responsabilité ainsi que les mécanismes de cohésion sociale et la participation effective des femmes et des jeunes. Il en est de même de l’amélioration de l’efficacité de l’administration et de l'accès à des services publics de qualité (y compris les services de santé) ainsi que la consolidation de l’Etat de droit à travers le renforcement de l'accès à la justice.
  • La lutte contre la corruption, le renforcement de la transparence et de la responsabilité dans l'action publique ainsi que la promotion de la cohésion sociale, qui sont des priorités alignées sur la Constitution adoptée en 2020.La lutte contre la corruption, le renforcement de la transparence et de la responsabilité dans l'action publique ainsi que la promotion de la cohésion sociale, qui sont des priorités alignées sur la Constitution adoptée en 2020.
  • La gouvernance décentralisée et le développement local en renforçant les capacités des acteurs gouvernementaux et ceux de la société civile. Le PNUD élargit son engagement, par le biais d'initiatives axées sur la gouvernance locale, la planification stratégique du développement et la décentralisation visant à renforcer la démocratie participative.