Le PNUD et l'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte s'associent pour verdir le Sahel et assurer des moyens de subsistance durables

Posted 1 mars 2022

Nouakchott, le 1er mars 2022 - Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (PAGGW) ont signé un protocole d'accord de 5 ans pour renforcer et opérationnaliser la collaboration vers l'objectif commun de contribuer à l'Initiative de la Grande Muraille Verte (GGWI) dans la région du Sahel.

La cérémonie de signature a eu lieu à Nouakchott, en Mauritanie, avec le Secrétaire Exécutif représentant l'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte et Luc Gnonlonfoun, Représentant résident adjoint (Opérations) représentant le Hub Sous-régional du PNUD pour l'Afrique de l’Ouest et du Centre.

La région du Sahel est dotée d'abondantes ressources humaines, culturelles et naturelles, offrant un énorme potentiel de croissance rapide. Avec une population de plus de 300 millions d'habitants et une urbanisation croissante, la région offre d'immenses possibilités pour le marché mondial, notamment la diversification économique, le développement de la chaîne de valeur et l'amélioration des moyens de subsistance. Malgré cela, le Sahel, comme la plupart des pays du monde, se trouve dans une situation d'urgence climatique, confronté à une grave dégradation des sols, à la sécheresse et à la désertification qui ont collectivement contribué à la pénurie de terres arables pour l'agriculture, de pâturages et d'eau pour l'élevage.

Cet accord marque un engagement ferme du PNUD et de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte pour mettre la région sur la bonne pente. Le protocole d'accord s'appuie sur les ambitions et les attentes élevées des deux organisations pour faire progresser l'initiative de la Grande Muraille Verte au Sahel, renforcer la capacité institutionnelle de l'Agence Panafricaine et contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) et de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine.

" Nous nous félicitons de ce partenariat avec le PNUD, qui soutiendra nos efforts pour concrétiser les actions de mise en œuvre de l'Initiative de la GMV à travers la formulation du programme multi-états dans les onze pays, qui regroupe tous les projets régionaux de l'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte et ceux des États ", a déclaré Ibrahim Said, Secrétaire exécutif de l'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte. "Nous espérons que ce partenariat deviendra un modèle pour d'autres projets dans les différents domaines d'actions liés à l'initiative de la GMV", a-t-il ajouté.

Par cet accord, le PNUD reconnaît non seulement la nécessité de restaurer les terres et de préserver la biodiversité pour faire face au changement climatique, mais aussi de contribuer au développement durable et à la stabilité de la région en augmentant la résilience climatique de ses populations, en renforçant la cohésion sociale et en créant des revenus et des opportunités économiques, notamment pour les femmes et les jeunes au niveau local, national et régional.

" L'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte est un acteur clé non seulement dans le cadre de l'initiative de la Grande Muraille Verte mais plus globalement pour la stabilité et le développement durable de toute la région; avec des contributions substantielles sur le lien entre la paix et la sécurité et le renforcement de la cohésion sociale ", a déclaré Luc Gnonlonfoun, Représentant résident adjoint (Opérations), Hub Sous-régional du PNUD pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre. " Il convient de souligner qu'avec la signature de ce protocole d'accord, le PNUD fonde de grands espoirs sur la collaboration entre nos deux institutions pour renforcer l'efficacité de nos actions dans les pays de la Grande Muraille Verte (GMV). Ce soutien opérationnel et stratégique nous permettra de nous engager davantage avec l'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte dans la mise en œuvre de la GMV", a-t-il ajouté.

Le partenariat s'étendra sur les cinq prochaines années et se concentrera sur l’élaboration et la mise en œuvre d'un programme inter-états dirigé par l'Agence Panafricaine. Il portera également sur le co-développement d'un projet PNUD-PAGGW aligné sur les cinq domaines prioritaires du plan d'investissement prioritaire de l'Agence panafricaine pour 2021-2030, à savoir :

  • La gestion et l’aménagement durables des terres, des ressources en eau et la biodiversité.
  • Action climatique et économie verte
  • Développement économique, résilience et sécurité
  • Renforcement des capacités scientifiques et techniques
  • Information, communication, marketing et plaidoyer

Le partenariat renforcera le leadership et les capacités institutionnelles de l'Agence Panafricaine afin de mieux coordonner et mettre en œuvre les actions qui font avancer l'initiative dans les onze pays : Burkina Faso, Tchad, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal et Soudan.

###

Pour plus d'informations, contactez :

Thomas Pitaud, Spécialiste de programme, Centre sous-régional du PNUD pour l'Afrique occidentale et centrale

thomas.pitaud@undp.org

Ugochukwu Kingsley Ahuchaogu, spécialiste en communication, Centre sous-régional du PNUD pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre.

ugochukwu.kingsley@undp.org

Connectez-vous avec nous @UNDPWACA

À propos du PNUD

Le PNUD est la principale organisation des Nations Unies qui lutte pour mettre fin à l'injustice de la pauvreté, des inégalités et du changement climatique. En collaboration avec notre vaste réseau d'experts et de partenaires dans 170 pays, nous aidons les nations à élaborer des solutions intégrées et durables pour les personnes et la planète. Le centre sous-régional du PNUD pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre (PNUD WACA) couvre 24 pays, allant des économies à revenu élevé et intermédiaire aux pays les moins avancés et aux pays en situation de crise et d'après-crise. Le PNUD travaille avec ses homologues nationaux dans la sous-région pour soutenir la mise en œuvre des priorités nationales de développement et atteindre les objectifs de développement durable.

Pour en savoir plus, consultez le site www.africa.undp.org

À propos de l'initiative de la Grande Muraille verte

L'initiative de la Grande Muraille Verte (GGWI) répond aux défis climatiques et environnementaux auxquels est confrontée la région du Sahel. Elle fait partie des grandes initiatives régionales qui ouvrent des perspectives au potentiel inexploité de la région pour transformer son avenir et devenir un acteur majeur de l'économie mondiale. Le projet a évolué depuis son objectif initial de plantation d'arbres vers une initiative globale de développement rural visant à transformer la vie des populations sahéliennes en créant une mosaïque de paysages verts et productifs sur le continent.  Ces dernières années, cette vision a évolué vers une approche de gestion intégrée des écosystèmes, visant à créer une mosaïque de différents systèmes d'utilisation des terres et de production, y compris la gestion durable et la restauration des terres arides, la régénération de la végétation naturelle et les mesures de rétention et de conservation de l'eau.

Pour en savoir plus, consultez le site www.greatgreenwall.org