Selon certaines estimations, quelque 300 000 personnes ont perdu leur domicile. Photo: PNUD Liban/Rana Sweidan


Beirut, Liban - Dans le sillage de l'explosion dévastatrice survenue dans le port de Beyrouth, le soutien immédiat du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) portera en priorité sur le rétablissement des moyens de subsistance et des petites entreprises, la gestion des débris et l'accès à la justice pour les groupes vulnérables touchés. Ces actions vont s’ajouter aux efforts de secours d'urgence que déploient les agences sœurs des Nations unies dans la première phase de la réponse au sinistre.

Pendant la période de relèvement, le PNUD préconisera et soutiendra la mise en œuvre de mesures de protection socio-économique visant à protéger les habitants de Beyrouth touchés par l'explosion, ainsi que tous les Libanais.

Les conséquences de l'explosion s’étendent bien au-delà des alentours du port dévasté. Environ 10 000 entreprises situées aux abords immédiats du lieu de l’explosion ont été détruites ou ont cessé leurs activités, laissant plus de 100 000 personnes au chômage et en situation de grande insécurité alimentaire. En outre, selon certaines estimations, quelque 300 000 personnes ont perdu leur  domicile.

Le PNUD s'efforcera de réduire l'impact immédiat de l'explosion sur les disponibilités alimentaires des plus vulnérables, au moyen d’une combinaison de programmes d'emploi d'urgence « argent contre travail » et de soutien à la sécurité alimentaire des familles.

« Alors que le peuple libanais est à nouveau mis à l’épreuve, le moment est venu de traduire en acte notre solidarité », a déclaré Achim Steiner, Administrateur du PNUD. « Tout en répondant à la situation d'urgence, nous continuerons à accompagner le pays dans ses réformes et la reconstruction de ses priorités à long terme. Ensemble, nous pourrons nous assurer que le Liban sorte plus fort de la crise actuelle ».

Les répercussions de l'explosion vont bien au-delà de Beyrouth également, amplifiant les crises à  multiples facettes auxquelles le Liban est confronté depuis des années, notamment les retombées négatives de la crise syrienne  et la spirale descendante de la crise économique, rendues plus complexes par une épidémie persistante de COVID-19.

L'explosion a exacerbé les vulnérabilités de plusieurs groupes défavorisés, notamment les Libanais appauvris, les réfugiés et les travailleurs migrants. Le PNUD appuiera les efforts d'assistance juridique dans les zones touchées afin de fournir des services de conseil, d'aider les groupes vulnérables à faire valoir leurs droits en matière de travail et de logement.

« Nous sommes là depuis cinq décennies aux cotés du peuple libanais, à l’appui de ses efforts visant à surmonter les crises successives qu’il a connues», a déclaré Céline Moyroud,  Représentante Résidente du PNUD au Liban.  « Face aux nombreuses crises que le pays traverse actuellement, nous sommes pleinement déterminés à aider le Liban à s’engager dans un processus inclusif de  relèvement et de développement, qui ne laisse personne de côté et tient compte des appels du peuple au changement, ainsi qu’à une plus grande responsabilité et une plus grande transparence ».

PNUD Dans le monde