Deccan Development Society est l'un des lauréats du Prix Équateur 2019. Photo: Deccan Development Society


New York
– Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et ses partenaires ont annoncé aujourd'hui les lauréats du 10ème Prix Équateur, qui récompensera 22 communautés locales et autochtones du monde entier. Les organisations lauréates, qui présentent des solutions innovantes et fondées sur la nature pour faire face aux défis du changement climatique, de l'environnement et de la pauvreté, seront honorées lors d'un gala de célébration tenu le 24 septembre à New York.

C'est la première fois que le Prix Équateur est attribué à des groupes de Guinée-Bissau, ainsi qu'à des communautés autochtones d'Australie et des États-Unis. Les gagnants sont également basés au Bénin, au Brésil, au Cameroun, en Équateur, en Inde, en Indonésie, au Kenya, en Micronésie, au Nigéria, au Pakistan, au Pérou, en Tanzanie et au Vanuatu.

Achim Steiner, administrateur du PNUD, a déclaré : « Chaque jour, des milliers de communautés locales et de peuples autochtones du monde entier mettent en œuvre sans faire de bruit des solutions innovantes basées sur la nature pour atténuer les effets du changement climatique et pour s'y adapter. Le Prix Équateur est à la fois une reconnaissance de leurs idées exceptionnelles et un moyen de mettre en valeur le pouvoir des personnes et des communautés de base de susciter un réel changement. »

Les lauréats ont été sélectionnés parmi un groupe de 847 candidats de 127 pays par un comité consultatif technique indépendant composé d'experts de renommée internationale. Le processus de sélection en quatre étapes a mis l'accent sur les approches communautaires fournissant un plan directeur pour la réplication et la mise à l'échelle de solutions permettant de faire face à la crise climatique.

Les lauréats du Prix Équateur recevront chacun 10 000 USD et la possibilité pour deux représentants de la communauté de participer à un sommet d'une semaine à New York lors de la 74ème Assemblée générale des Nations Unies. Ils seront célébrés lors de la cérémonie de remise du Prix Équateur, le 24 septembre 2019, au Town Hall Theatre à Midtown Manhattan, mettant en vedette des célébrités, des responsables gouvernementaux et des Nations Unies, la société civile et les médias. Les lauréats rejoindront un réseau de 223 communautés de 78 pays ayant reçu le Prix Équateur depuis sa création en 2002.

Le Prix Équateur a été soutenu par les anciens chefs d'État Gro Harlem Brundtland et Oscar Arias, par les lauréats du prix Nobel Al Gore et Elinor Ostrom, par les leaders d'opinion Jane Goodall et Jeffrey Sachs, par la dirigeante des droits des populations autochtones Vicky Tauli-Corpuz, par les philanthropes Richard Branson et Ted Turner, et des célébrités telles qu’Edward Norton, Alec Baldwin, Gisele Bündchen et bien d’autres. Les partenaires de l’Initiative Équateur sont les gouvernements allemand, norvégien et suédois, ainsi que Conservation International, la Convention sur la diversité biologique, EcoAgriculture Partners, l’Université de Fordham, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, The Nature Conservancy, PCI Media Impact, Rainforest Foundation Norway, Rare, ONU Environnement, le PNUD, la Fondation des Nations Unies, USAID, WWF et la Wildlife Conservation Society.

Pour plus d'informations, visitez le site www.equatorinitiative.org ou rejoignez la conversation sur Facebook ou Twitter en utilisant #PrixÉquateur.

Contact média :

Sangita Khadka, sangita.khadka@undp.org, + 1-212-906-5043

----------------------

Lauréats du Prix ​​Équateur 2019

Dutjahn Sandalwood Oils Pty Ltd, Australie

Dans un partenariat novateur avec la communauté aborigène Kutkabubba, Dutjahn Sandalwood Oils Pty Ltd promeut l'identité culturelle en Australie occidentale et soutient les moyens de subsistance locaux grâce à la récolte durable d'huile de bois de santal pour le marché mondial des parfums de luxe.

Centre Régional de Recherche et d’Éducation pour un Développement Intégré (CREDI-ONG), Bénin

Plaçant les jeunes au centre des efforts d'atténuation des changements climatiques et de promotion de la résilience des communautés, CREDI-ONG a créé une ferme agroécologique et un parc naturel communautaire de 67 000 hectares pour permettre à 150 000 personnes de vivre en harmonie avec la nature dans le sud du Bénin, tout en offrant des avantages d’atténuation climatique considérables.

Associação Indígena Kisêdjê, Brésil

Située dans l’un des états les plus déboisés du Brésil, cette association de peuples autochtones Kisêdjê a transformé le statu quo en récupérant leurs terres traditionnelles et en développant un modèle entrepreneurial innovant qui utilise l’arbre local de pequi pour restaurer les paysages, favoriser la sécurité alimentaire et développer des produits pour les marchés locaux et nationaux.

Conselho Indígena de Roraima, Brésil

Dans l'état brésilien de Roraima, cette alliance autochtone a obtenu les droits sur 1,7 million d'hectares de terres traditionnelles pour des peuples indigènes de 55 000 individus, tout en favorisant la résilience écologique et sociale grâce à la conservation des variétés de cultures traditionnelles.

Cameroon Gender and Environmental Watch, Cameroun

Dans la forêt camerounaise de Kilum-Ijim, cette organisation a planté plus de 75 000 cerisiers africains favorables à la pollinisation par les abeilles, formé 1 700 agriculteurs à l'apiculture et à l'agroforesterie, et habilité plus de 1 500 femmes à diriger leurs propres entreprises, offrant des solutions locales pour le développement économique, l'atténuation du changement climatique, la sécurité alimentaire et la conservation de la biodiversité.

Fondo de Páramos Tungurahua y Lucha Contra La Pobreza, Ecuador

Dans les montagnes équatoriennes, ce partenariat public-privé-communautaire utilise des mécanismes financiers innovants pour préserver l'écosystème paramo, garantir la sécurité de l'eau, stocker le carbone et améliorer la qualité de vie des communautés autochtones.

Conselho de gestão da área marinha protegida comunitária Urok, Guinée-Bissau

Dans l'archipel des Bijagos au large de la côte ouest de la Guinée-Bissau, ce conseil de gestion utilise les connaissances traditionnelles pour protéger 54 500 hectares d'écosystèmes marins et de mangroves essentiels pour atténuer le changement climatique, réduire l'érosion des côtes et garantir des moyens de subsistance durables aux populations autochtones Bijago.

Deccan Development Society, India

Dans la région de Zaheerabad en Inde, Deccan Development Society promeut l’agriculture régénérative dirigée par les femmes et les banques de semences communautaires afin d’autonomiser les femmes dalits et tribales, de promouvoir une utilisation durable des terres et de garantir la sécurité alimentaire.

Indigenous Group of Dayak Iban Sungai Utik Long House, Indonésie

Les Dayak Iban ont protégé environ 1,31 million de tonnes de carbone depuis leur maison de 214 mètres située dans la province du Kalimantan occidental. Pendant des décennies, ils ont protégé leurs forêts coutumières de 9 504 hectares contre les intérêts des entreprises, suivant le dicton selon lequel une nature saine est plus importante que la richesse monétaire.

Solar Freeze, Kenya

Dans les zones rurales du Kenya, cette initiative est pionnière dans la production de chambres froides solaires portables qui réduisent les pertes après récolte de 90%, augmentent les revenus des ménages et réduisent les gaz à effet de serre résultant des pertes alimentaires.

Tamil Resources Conservation Trust, Micronésie

Alors que le changement climatique a un impact sur les communautés et les écosystèmes du Pacifique, cette organisation encourage la résilience climatique « du massif au récif » par le biais de restauration de bassin versant, d'agriculture familiale, d'une pépinière communautaire et d'une planification systématique de la conservation marine.

Environmental Management and Development Trust, Nigéria

Environmental Management and Development Trust soutient un réseau dynamique de femmes promouvant l’agroforesterie à base de cacaoyer et la production du fruit dit « miracle » comme alternative au plastique pour les marchés locaux du sud-ouest du Nigéria.

Kasa Ghar Cluster Community Based Organization, Pakistan

En créant un modèle de marché à valeur ajoutée pour les pignons de pin Chilghoza, ce groupe a conservé 26 000 hectares de forêts vulnérables dans la chaîne de montagnes Sulaiman au Pakistan et a permis de préserver le bien-être d'environ 12 000 personnes venant de 100 villages.

Comunidades Nativas de Nuevo Saposoa y Patria Nueva de Mediación Callería, Pérou

Exploitant une technologie innovante de téléphonie mobile et par satellite pour un suivi mené par la communauté, cette association de deux communautés indigènes péruvienne Shipibo a obtenu les droits sur 15 000 ha de terres ancestrales et a complètement éliminé la déforestation illégale.

Ejecutor de Contrato de Administración de la Reserva Comunal Amarakaeri (ECA-RCA), Pérou – récipiendaire d'un prix conjoint avec Ejecutor de Contrato de Administración Tuntanain

Gardiens de la plus grande réserve communale du Pérou, ce groupe démontre le pouvoir de la cogestion entre gouvernements et peuples autochtones pour l’atténuation du changement climatique en protégeant avec succès plus de 402 335 hectares de forêt, tout en fournissant des moyens de subsistance alternatifs aux communautés locales.

Ejecutor de Contrato de Administración Tuntanain, Peru – récipiendaire d’un prix conjoint avec Ejecutor de Contrato de Administración de la Reserva Comunal Amarakaeri

Ejecutor de Contrato de Administración Tuntanain réunit 23 groupes autochtones et le gouvernement péruvien pour cogérer 94 967 hectares de forêts dans un partenariat impressionnant qui a permis d'accroître les revenus locaux de 160%, de protéger les sources de trois rivières essentielles à la sécurité régionale de l'eau, de réduire l'insécurité alimentaire, et a encouragé la résilience climatique.

Kemito Ene, Pérou

Cette entreprise sociale autochtone, modèle de chaînes d'approvisionnement durables pour les produits de base dans le monde entier, a permis à 300 familles Asháninka de percer sur le marché international et d'exporter directement 90 tonnes de cacao biologique produit de manière durable chaque année tout en préservant leurs forêts.

The Yaeda Valley Project, Tanzanie

Dans la vallée de Yaeda en Tanzanie, les Hadzabe, une tribu de chasseurs-cueilleurs vieille de 10 000 ans, ont préservé plus de 20 000 hectares de territoire grâce à une campagne historique pour les droits fonciers associée à un système innovant de compensation d’émissions de carbone, de surveillance communautaire et de gouvernance inclusive.

Hui Makaʻāinana o Makana, États-Unis d'Amérique – récipiendaire d'un prix conjoint avec Hui Mālama o Moʻomomi

Cette initiative communautaire hawaïenne a tissé un plaidoyer traditionnel en matière de connaissances et de politiques territorialisées pour gérer durablement leurs pêches côtières, ce qui a permis la désignation officielle de la première pêcherie cogérée par une communauté dans l’État de Hawaii.

Hui Mālama o Moʻomomi, États-Unis d'Amérique – récipiendaire d'un prix conjoint avec Hui Makaʻāinana o Makana

Hui Mālama o Moʻomomi, une initiative populaire hawaïenne basée sur l'île de Molokai, utilise des pratiques de gestion écologiques traditionnelles telles que l'art de la pêche au kilo et au pono pour gérer de manière durable leurs pêcheries côtières face au changement climatique pour les générations futures.

Yurok Tribe, États-Unis d’Amérique

Formant une alliance sans précédent avec le gouvernement de Californie pour vendre aux enchères des crédits de carbone provenant de leurs forêts gérées de manière durable dans le cadre du programme de plafonnement et d’échange de l’État, la tribu Yurok a obtenu un nouveau financement pour acheter plus de 22 200 hectares de leurs terres ancestrales.

Ser-Thiac, Vanuatu

Ser-Thiac, premier projet de carbone forestier agréé appartenant à des autochtones dans les îles du Pacifique, a permis de réduire les émissions de CO2 d'environ 15 000 tonnes et offre un nouveau modèle puissant de crédits de carbone basé sur les droits fonciers, l’intendance et la résilience au changement climatique.

Icon of SDG 05 Icon of SDG 12 Icon of SDG 13 Icon of SDG 15 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde