Femmes au Nigeria, Nord Est. Photo: PNUD / Lesley Wright

 

New York  - Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) ont signé aujourd'hui un accord avec l'Union européenne (UE) pour renouveler le programme conjoint PNUD-DPPA (en anglais).

L'accord de 2,8 millions de dollars visera à renforcer et consolider les capacités nationales de prévention des conflits dans les pays touchés par des conflits, ainsi que dans les pays en proie à l'instabilité politique ou en transition difficile.

Grâce au déploiement de conseillers pour la paix et le développement , le programme conjoint PNUD-DPPA offre un appui essentiel aux coordonnateurs résidents des Nations Unies, aux équipes de pays des Nations Unies et aux parties prenantes nationales. Il consolide les capacités locales de dialogue, de médiation, de cohésion sociale et les infrastructures nationales pour la paix. Le programme est actuellement actif dans plus de 70 pays.

« Je suis fière que nous renouvelions aujourd'hui cet engagement. Dans un monde où le nombre de conflits est en augmentation constante, ce programme est un maillon essentiel du soutien de l'UE à l'architecture de paix et de sécurité des Nations unies. Nos efforts conjoints contribuent à apaiser les tensions et à maintenir la paix », a déclaré Hilde Hardeman, cheffe du service des instruments de politique étrangère de la Commission européenne.

« Le Programme commun s'appuie sur les piliers rénovés de la paix, de la sécurité et du développement, ainsi que sur les forces du Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) de l'ONU et du PNUD. Nos conseillers pour la paix et le développement incarnent la volonté de l'ONU à soutenir les pays dans la prévention des conflits. Nous apprécions beaucoup le partenariat et le soutien de l'UE à nos efforts », a déclaré Miroslav Jenča, sous-secrétaire général des Nations unies à l'APDP.

« Les conseillers pour la paix et le développement jouent un rôle clé au sein des équipes de pays des Nations Unies car ils aident l'ONU à transformer ses évaluations en actions et programmes stratégiques de prévention. Parmi les exemples notables à travers le monde, on peut citer les programmes transfrontaliers de prévention, le renforcement de la participation des femmes et des jeunes aux processus politiques et la mise en place de mécanismes d'alerte et de réaction », a déclaré Asako Okai, Secrétaire générale adjointe de l'ONU et Directrice du Bureau des crises du PNUD.

Le Programme commun est largement reconnu pour son implication éclairée en matière de prévention des conflits et est considéré comme un exemple unique de collaboration pour le maintien de la paix entre piliers politiques et les Nations Unies. 

Demandes des médias - Sangita Khadka, spécialiste de la communication, PNUD New York, courriel : sangita.khadka@undp.org ; tél : +1 212 906 5043

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde