Blog

Agenda 2030 : Multiplier les options de financement pour les Pays les moins avancés

image
Les pays les moins avancés se trouvent en grande majorité en Afrique. Photo: Aude Rossignol/ PNUD au Burundi

2015 a été une année déterminante en termes de coopération internationale pour le développement durable. L’Accord de Paris témoigne de l’engagement de la communauté internationale à faire face aux changements climatiques. L'Agenda 2030, également adopté en 2015, propose 17 Objectifs de développement durable (ODD) visant à protéger les personnes et la planète. Pour ne laisser personne de côté, et toucher avant tout ceux qui enregistrent le plus grand retard, il faut s’intéresser particulièrement à ceux qui vivent dans les Pays les moins avancés (PMA). Ce groupe de pays inclut ceux dont les niveaux de revenus par personne sont les plus bas, où les services de santé sont médiocres, le niveau d’instruction faible, et qui sont particulièrement vulnérables aux chocs économiques, aux risques sanitaires et à d’autres catastrophes.… Voir

Développement humain – la voie à suivre

image
Le Rapport 2016 examinera des problématiques non-explorées dans les rapports précédents, comme l’inter-connectivité des choix (le choix d’un individu d’écouter de la musique en public a un impact sur l’environnement sonore des autres). Photo: PNUD en RDC

Au cours du dernier quart de siècle, le Rapport sur le développement humain (RDH) a fortement influencé les débats autour du développement, apporté une fondation solide pour évaluer le bien-être humain et guidé l’élaboration de politiques publiques. Mais le monde d’aujourd’hui est différent de celui de 1990. Des progrès impressionnants ont été réalisés; cependant ces avancées ont été inégales et des privations perdurent. Comme l’affirme le Programme de développement durable à l’horizon 2030, il est nécessaire de prendre des « mesures porteuses de transformation dans le développement » afin de ne « laisser personne de côté ». C’est pourquoi le thème de l’édition qui célébrera les 25 ans du RDH est Le développement humain - la voie à suivre.… Voir

Accord de Paris : des signatures aux actions

image
La lutte contre le changement climatique requiert un engagement total – national et international.

Alors que les pays apposent leur signature sur la ligne pointillée ce vendredi, il est important de mettre en évidence l'action et l’innovation locale pour assurer l'avenir de l'Accord. Pour que tout programme international soit couronné de succès, il faut des actions concrètes au niveau des pays. C’est ce qui rendra tangible pour des millions de citoyens à travers le monde un document négocié à des milliers de kilomètres de chez eux. Au PNUD, nous aidons les pays à s’adapter au changement climatique depuis deux décennies. Nous avons une expertise inégalée pour aligner des cadres d’action globaux aux contextes nationaux de développement. Bon nombre de nos programmes existant au niveau des pays font déjà avancer les objectifs de l'Accord de Paris, notamment nos initiatives de renforcement des capacités nationales dans 26 pays.… Voir

Paris. Les femmes. Et maintenant ?

image
Un collectif de femmes au Mali. Photo: Imen Meliane / PNUD au Mali

Après l’accord historique obtenu à la COP21 en vue d’une action collective contre les changements climatiques, nous avons de bonnes raisons d’être fiers et débordants d’énergie. Notre attention est désormais tournée vers la façon d’aider les pays à mettre en œuvre leurs contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN). Cela ne sera possible que si nous tirons parti des connaissances, de la clairvoyance, et de l’engagement de tous, y compris, et surtout,des femmes. Comme le constatons quotidiennement dans notre travail, il y a un lien direct entre l’autonomisation des femmes et les changements climatiques.… Voir

Protéger l'eau potable aux Maldives

image
Un employé de la société de distribution d'eau appartenant au gouvernement devant le système de désalinisation. Photo: Keti Chachibaia/PNUD Maldives

L'accès à et le stockage de l’eau posent des gros problèmes aux Maldives. L’archipel de 300 000 habitants compte plus d'eau que la terre, mais la seule eau potable disponible est l'eau de pluie récoltée dans des réservoirs. Cette situation naturellement délicate est encore aggravée par le changement climatique, qui provoque des cycles de mousson et des précipitations de plus en plus irréguliers et imprévisibles. Déjà dans les atolls du Nord, les saisons sèches sont plus longues que d'habitude, et forcent le Centre National de Gestion de Crise à fournir de l'eau d'urgence régulièrement. Quelles solutions apporter en utilisant les ressources actuelles?… Voir