L'outil du PNUD pour lutter contre la désinformation s'étend à l'échelle mondiale en tant que bien public numérique

iVerify devient le premier bien public numérique qui s'attaque à la pollution de l'information pendant les élections avec l’intention d’étendre encore son utilisation.

Posted 17 mai 2022

L'outil combine la technologie de l'IA avec la vérification humaine des faits pour déterminer si les comptes et les récits liés aux élections sont vrais ou faux. Une fois la véracité vérifiée, la plateforme qui a été construite autour d'iVerify alerte le public et les institutions en cas de faux récits. En devenant un bien public numérique, iVerify sera disponible pour une communauté plus large de spécialistes- développeurs, journalistes, vérificateurs de faits, universitaires et autres - pour contribuer à lutter contre la, désinformation et les discours haineux à l'échelle mondiale.

PNUD Inde

NEW YORK - Comprendre la pollution de l'information en ligne est un enjeu mondial urgent qui nuit de manière disproportionnée à ceux qui sont déjà vulnérables. L'outil iVerify du PNUD a récemment été ajouté au registre DPG de l'Alliance des biens publics numériques / Digital Public Goods Alliance en tant que premier bien public numérique (DPG) de lutte contre la désinformation. iVerify est un outil automatisé de vérification des faits qui aide à lutter contre la propagation de faux récits lors des élections. Cela fait partie d'une approche plus large impliquant les personnes et la technologie sur laquelle le PNUD travaille. L'outil a été mis en œuvre dans le cadre de projets d'assistance électorale conjoints UE-PNUD financés par l'UE, sous la direction de partenaires gouvernementaux et de la société civile, en Zambie et au Honduras pour contribuer à faciliter des élections pacifiques et équitable, et en cours de mise en œuvre au Kenya et au Libéria.

En pleine pandémie de COVID-19 et en ces temps de crises dans le monde, la désinformation, et les discours haineux sont devenus des armes puissantes. Les fausses informations peuvent avoir un effet dévastateur sur la santé publique, les communautés minoritaires et la confiance des gens dans les institutions démocratiques, et peuvent également fomenter des conflits.

iVerify a été mis au point par le PNUD en réponse aux demandes des pays sur la manière de gérer la désinformation et les discours haineux lors des élections. « Ce problème mondial a mis en évidence le besoin d'approches et de solutions conçues à grande l'échelle. De par leur nature même, les biens publics numériques sont des logiciels open source, des données ouvertes, une IA ouverte, des outils ouverts, qui sont évolutifs et respectent les règles de confidentialité. Lorsque l’IA est utilisée dans le cadre d'efforts plus étendus pour garantir l'équité des processus électoraux, iVerify peut permettre de signaler et d’attirer l'attention sur de fausses informations », a déclaré Haoliang Xu, Sous-Secrétaire général des Nations Unies et Directeur du Bureau d'appui aux politiques et aux programmes du PNUD.

L'outil combine la technologie de l'IA avec la vérification humaine des faits pour déterminer si les comptes et les récits liés aux élections sont vrais ou faux. Une fois la véracité vérifiée, la plateforme qui a été construite autour d'iVerify alerte le public et les institutions en cas de faux récits. En devenant un bien public numérique, iVerify sera disponible à une communauté plus large de spécialistes - développeurs, journalistes, vérificateurs de faits, universitaires et autres - pour contribuer à lutter contre la désinformation et les discours haineux à l'échelle mondiale.

Étant donné que les DPG sont open source, ils peuvent être utilisés relativement rapidement et localisés en fonction des besoins contextuels spécifiques. Ils sont également souvent considérés comme plus fiables, car leurs bases de code et leur documentation sont transparentes, et parce que la norme DPG comprend des exigences liées à la protection de la vie privée et à l'absence de préjudice.

« En 2021, nous avons rejoint la DPG Alliance en tant que co-hôte et membre du conseil d'administration pour définir des orientations pour réinventer un paysage technologique qui place l'intérêt public au centre de ses préoccupations - travaillant dans toutes les régions. Nous sommes donc ravis de montrer la voie en tant que premier bien public numérique qui lutte contre cette question complexe de la pollution de l'information », a déclaré Robert Opp, Directeur du numérique du PNUD.

Alors que la désinformation et les fausses informations menacent d'exacerber les tensions sociales et de saper potentiellement les processus démocratiques, il est urgent d'agir. Le PNUD prévoit d'étendre l'application de l'outil pour s’intéresser davantage aux récits qui pourraient causer des fractures sociétales et présenter des risques pour les institutions démocratiques. Apprenez-en davantage sur les menaces et les possibilités de lutter contre les faux récits à partir de cette discussion avec des experts mondiaux hébergés par DPGA, Omidyar Network et le PNUD.

Pour plus d'informations sur la mise en œuvre d'iVerify, contactez l'équipe d'assistance électorale basée à Bruxelles à l'adresse be.jtf.team@undp.org