Des moyens de subsistance plus écologiques et une réduction de la fracture numérique

L'initiative pilote du PNUD, Green & Digital, a mis en relation les producteurs locaux du bassin du lac Ourmia avec les plateformes numériques d'Iran.

Posted 7 juillet 2022

Green & Digital a promu des pratiques génératrices de revenus durables tout en offrant une plateforme pour combler la fracture numérique et améliorer les moyens de subsistance dans la région.

Photo : PNUD Iran

Au XXIe siècle, la technologie numérique a joué un rôle de premier plan, si ce n’est le plus important. Elle a eu des répercussions considérables sur de nombreux aspects de nos vies, y compris économiques. La récente pandémie a inévitablement mis en évidence le rôle essentiel de la transition numérique en ce qui concerne l'accès aux moyens de subsistance.

L'Iran, doté d'une population très jeune, a connu un essor considérable de ses plateformes en ligne au cours des cinq dernières années. L'utilisation généralisée des places de marché en ligne et des applications de covoiturage en sont deux des exemples les plus notables. Cependant, les inégalités existant entre les régions urbaines et rurales en termes d'accès aux écosystèmes numériques nécessitent une réponse multidimensionnelle. Cette situation en constante évolution exige de repenser le développement à l'ère du numérique.

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) apporte son soutien aux pays afin qu'ils puissent tourner leurs efforts de développement vers l’avenir grâce à la transformation numérique. Il s'agit notamment d'utiliser le pouvoir du numérique pour s'adapter durablement au changement climatique et préserver notre environnement naturel. Le PNUD dirige également les vastes efforts déployés par les Nations Unies à l'échelle mondiale pour renforcer les capacités numériques des groupes vulnérables et marginalisés, comme les femmes et les personnes handicapées.

Au cours des dernières années, la protection des zones humides iraniennes et, plus particulièrement, la restauration du lac Ourmia ont été deux des interventions phares du PNUD dans le pays. En 2021, poussé par la nécessité d'aider les communautés locales touchées par la pandémie et le changement climatique, le PNUD Iran a mobilisé ses ressources pour renforcer les moyens de subsistance des communautés locales habitant autour du bassin du lac Ourmia, où vivent près de 5 millions de personnes. Pour ce faire, le PNUD s'est associé à Digikala, l'une des principales plateformes de commerce électronique du pays. L'initiative Green & Digital a été conçue comme un projet pilote visant à promouvoir la diversification des moyens de subsistance dans le but de créer des emplois verts durables et de réduire la pression sur les ressources en eau.

Green & Digital, issu du projet de conservation des zones humides iraniennes du PNUD, a été déployé de mars à mai 2021. Il a promu des pratiques génératrices de revenus durables tout en offrant une plateforme pour combler la fracture numérique et améliorer les moyens de subsistance au sein de la région.

Tout au long du cycle de vie de ce projet pilote, 300 producteurs locaux qui avaient précédemment bénéficié du projet de conservation des zones humides iraniennes ont été contactés pour recevoir une formation au renforcement des capacités numériques. Pour aider ces producteurs locaux à se connecter aux marchés urbains, 10 centres numériques ont été implantés sur le site du projet en Azerbaïdjan oriental et occidental. Ces hubs servent de points de connexion à partir desquels les producteurs locaux peuvent emballer, commercialiser et envoyer leurs produits aux centres de distribution de Digikala. Près de la moitié des producteurs locaux ayant été formés ont ensuite enregistré leurs produits sur Digikala. La plupart de ces producteurs (près de 70 %) étaient des femmes.

Il est intéressant de noter que les producteurs ayant bénéficié de cette formation au développement des capacités dispensée par le PNUD ont vu leurs ventes multipliées par trois.

En adoptant une approche sociétale globale, Green & Digital a cherché à proposer un modèle concret pour montrer comment des solutions numériques adaptées peuvent améliorer le bien-être et la prospérité de la société. Néanmoins, pour qu'une telle solution porte ses fruits, toutes les parties prenantes, des autorités gouvernementales locales au secteur privé, doivent aider à préparer le terrain. Et cela afin de permettre aux personnes vulnérables d'être dans un premier temps guidées avant d'étendre leurs activités génératrices de revenus durables.

Le PNUD Iran et ses partenaires continueront à mobiliser des actions pour aider les producteurs ruraux à verdir leurs activités génératrices de revenus et à avoir un accès équitable aux marchés numériques. Nos efforts à cet égard sont en phase avec la forte tendance du gouvernement à s'orienter vers une économie fondée sur la connaissance, la vision de Digital Iran (2020-2025) en tant que feuille de route numérique nationale, et la mission du PNUD Iran consistant à mettre en place et à promouvoir les moyens de subsistance durables tout en préservant l'environnement. Le résultat positif de Green & Digital nous pousse à exploiter le potentiel existant parmi les parties prenantes des secteurs public et privé, les jeunes entrepreneurs, les incubateurs d'entreprises et les start-ups. L'espace numérique, une fois mis à la disposition de tous, peut combler le fossé des opportunités économiques entre les communautés rurales et urbaines.

Au PNUD Iran, nous sommes fiers de pouvoir agir en tant que plateforme de rassemblement capable de présenter, de promouvoir et de relier les possibilités de croissance dans les communautés locales, le secteur privé et les parties prenantes gouvernementales. Nous sommes convaincus qu'en nous appuyant sur les meilleures pratiques et les enseignements tirés de l'initiative Green & Digital et qu’en collaborant avec nos partenaires, nous pouvons promouvoir des communautés locales prospères et durables qui non seulement contribuent à l'économie résiliente du pays, mais ne laissent personne de côté et aident à transmettre un héritage constructif pour les générations futures.

Dans le monde, de septembre 2020 à septembre 2021, le PNUD a contribué à l'adoption de 580 solutions numériques dans 82 régions en réponse à la pandémie de COVID-19, dont 96 systèmes de recueil de données, 71 systèmes de commerce électronique, 61 plateformes d'apprentissage en ligne et 149 systèmes de gouvernance en ligne.

L'espace numérique, une fois mis à la disposition de tous, peut combler le fossé des opportunités économiques entre les communautés rurales et urbaines.