5 points à retenir du dernier rapport du GIEC à propos de l'énergie

Posted 8 avril 2022
PNUD Cambodge/ Manuth Buth

Le monde n'est pas en voie de limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré Celsius. Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) fournit une analyse approfondie de ce qui doit être fait pour limiter le changement climatique. Voici les idées fortes que le PNUD en retient à propos de l'énergie.

1. Il existe un lien étroit entre le développement économique durable, le changement climatique et la vulnérabilité, notamment dans les contextes de crise.

Des politiques et une planification intersectorielles coordonnées peuvent jouer un rôle majeur pour catalyser les synergies et réduire les compromis, afin d'assurer une transition énergétique juste qui améliore la vie de milliards de personnes et ne laisse personne de côté. Cette tâche est difficile pour de nombreux pays en développement et pour les populations vulnérables dont les capacités institutionnelles, technologiques et financières sont limitées et dont le capital social, humain et économique est restreint.

2. Une diminution rapide des émissions nécessite un changement de système et un accès à toutes les technologies d'énergie propre fondées sur l'innovation et la gestion durable des ressources.

Cela ne se fera pas sans une augmentation substantielle des mesures d'efficacité énergétique, une réduction drastique de l'utilisation des combustibles fossiles associée à un déploiement accéléré des sources d'énergie à faibles émissions et un passage à des vecteurs énergétiques alternatifs. Les meilleures solutions intégreront la gestion des terres, les établissements humains, les préoccupations environnementales et la gouvernance dans la planification à long terme.

3. La transition énergétique à faible émission de carbone représente une immense opportunité économique pour tous les pays.

Modifier les schémas d'investissement et en encourager de nouveaux secteurs innovants permettront de renouveler les perspectives économiques. La mise à niveau des économies émergentes et la mise en place de conditions favorables peuvent entraîner des réductions de coûts et contribuer à la diffusion de la technologie dans les chaînes de valeur, créer des co-bénéfices sociaux et environnementaux et engager des changements transformationnels dans les processus de production.

4. Les zones urbaines constituent un excellent point de départ pour emprunter la voie du développement à faible taux d'émission.

Elles sont les premières à accroître l'efficacité des ressources et à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre grâce à la transition systémique des infrastructures et à la mise en œuvre de mesures d'efficacité énergétique associées aux énergies renouvelables et à la planification urbaine.

5. Des partenariats innovants seront nécessaires, et ceux-ci doivent être fondés sur l'expertise, l'expérience et la volonté de faire évoluer les systèmes dans l'intérêt de tous.

Le système des Nations Unies peut s'appuyer sur son vaste réseau de partenaires pour susciter un changement des mentalités par le débat dans un cadre neutre. Les systèmes énergétiques nationaux doivent servir de base à l'intégration d'activités dans de vastes cadres de partenariat et permettre le déblocage de flux de financement novateurs susceptibles de répondre aux besoins énergétiques croissants de la planète pour parvenir à « zéro émission nette ».

Les perspectives se referment rapidement, malgré les solutions disponibles. Il est désormais urgent que les pays intensifient leur action en faveur du climat. Par l'intermédiaire d'ONU-Énergie, le mécanisme inter-institutions des Nations Unies sur l'énergie, l’organisation s’est engagée à fournir un accès à l'électricité à 500 millions de personnes supplémentaires ; d’offrir des solutions de cuisson propres à un milliard de personnes supplémentaires ; et d’aider au moins 100 pays à accélérer considérablement leur transition énergétique d'ici 2025. Au PNUD, nous contribuons à cet effort collectif par le biais de notre Centre de l'énergie durable (Sustainable Energy Hub). Celui-ci mobilise ses partenaires, l'expertise, l'innovation et les financements nécessaires pour aider les pays du monde entier à réaliser une transition énergétique juste qui fasse progresser les Objectifs de développement durable pour les communautés les plus pauvres et les plus vulnérables du monde.