Des panneaux solaires fournissent de l'électricité à la clinique de santé rurale de Mulalika dans la province de Lusaka, Zambie, mai 2018. Une alimentation électrique fiable garantit que les programmes de santé fonctionnent efficacement. Les énergies renouvelables sont également un moteur de création d'emplois et peuvent alimenter la reprise économique au lendemain de la pandémie. Photo: PNUD / Karin Schermbrucker pour Slingshot


Le COVID-19 continue de gagner du terrain dans les régions les plus démunies du monde, frappant des populations déjà fragilisées par de profondes crises climatiques et de pauvreté.  Seule une action globale et coordonnée peut amener une réponse à la hauteur des défis posés par ces crises multiples. Les énergies propres, essentielles pour aider les pays à se préparer contre la pandémie et s’en relever, doivent être au cœur de cette réponse.

En effet, elles peuvent faciliter un accès à l’énergie peu coûteux et en cohérence avec les objectifs climatiques globaux. Ces solutions autonomes peuvent également atténuer l’impact économique de la crise du COVID-19 sur les populations locales.

Pour les familles et les centres de santé sur le front de bataille contre le COVID-19, avoir un accès fiable à l’électricité peut vite devenir une question de vie ou de mort. Et pourtant, 840 millions de personnes n’ont toujours pas accès à l’électricité : 570 millions d’entre elles vivent en Afrique Sub-Saharienne, où 1 clinique sur 4 n’a pas accès à l’énergie, et 28 % n’ont qu' un accès intermittent.

Sans accès fiable à l’électricité, nos systèmes de santé ne peuvent pas fonctionner. Dans les régions du monde où le réseau électrique est faible, voire inexistant, des solutions autonomes d’énergies propres comme des panneaux solaires peuvent permettre aux centres de santé d’être ouverts jour et nuit, sans avoir à s’éclairer à la bougie ou avec la lampe de leur téléphone.

C’est le but de notre programme ‘Solar for Health’. Financé principalement par le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le PNUD et Innovation Norway, ce programme est présent dans 11 pays depuis 2016 et met en œuvre un modèle d’électrification verte des centres de santé. En installant des systèmes d’énergie solaire sur les toits des hôpitaux, ‘Solar for Health’ sauve des vies tout en réduisant les coûts de fonctionnement des établissements, et en étant respectueux de l’environnement.

Les énergies propres peuvent également aider en amont en réduisant les risques de santé liés à la pollution, qui peuvent rendre certaines personnes plus vulnérables à des maladies respiratoires telles que le COVID-19. Près de 40% de la population mondiale utilise des fourneaux énergivores et polluants pour cuisiner au quotidien, avec des impacts environnementaux et sanitaires considérables. Chaque année, 3,8 millions de personnes meurent prématurément de maladies liées à l’inhalation de la fumée des feux ou des fourneaux utilisés pour cuisiner. L’utilisation des énergies propres et de fourneaux plus efficaces peut protéger des milliards de personne contre la pollution domestique.

Avoir accès a l’électricité rend également les politiques de distanciation sociale viable pour tous. Sans électricité, il ne serait pas possible d’utiliser les moyens de communication modernes. Du téléphone portable aux ordinateurs et internet, ce sont ces technologies qui nous permettent de rester en contact avec nos proches, d’avoir accès à l’information, de continuer la scolarité en ligne, et de travailler depuis chez nous.

Cela permet également d’avoir un accès fiable à de l’eau propre, cruciale en ces temps de COVID-19. C’est aussi l’électricité qui permet d’assurer un certain niveau de sécurité alimentaire, par la chaine du froid par exemple, ou encore via des pompes à eau électriques qui permettent d’irriguer les cultures.

 

Investir massivement dans les énergies propres

Les énergies renouvelables sont aussi de grands pourvoyeurs d’emplois et peuvent ainsi soutenir la reprise économique après le COVID-19.  En 2018, un nombre record de 11 millions de personnes travaillaient dans ce secteur, et ce chiffre pourrait être de 42 millions d’ici 2050, selon la International Renewable Energy Agency.

Les énergies propres peuvent également soutenir les économies locales. Les systèmes d’énergie hors-réseau peuvent être d’une aide précieuse aux petites entreprises et artisans.

Les technologies pour mettre en place des systèmes d’énergies propres sont disponibles, peu onéreuses et fiables. Et pourtant, dans les pays en voie de développement, il y a un réel déficit d’investissement dans les énergies renouvelables à grande échelle, et leur réel potentiel en termes d’impacts climatiques et de développement n’est pas réalisé.

Le PNUD travaille avec des pays partenaires dans le monde entier pour lever les obstacles à ces investissements. En adressant les risques politiques et financiers historiquement associes aux investissements dans les énergies renouvelables, le PNUD aide les gouvernements à mettre en place un contexte propices à de tels investissements. Les programmes ‘Solar for Health’ et le ‘Africa Minigrids Programme’, qui démarre en ce moment dans 11 pays, visent à être étendus à l’ensemble du continent.

Alors que les nations du monde entier préparent l’après COVID-19, il y a une réelle opportunité pour un nouveau départ. Des plans de relance économique verts permettront aux pays de se relever tout en approfondissant leur transition énergétique. Alors que les prix du pétrole chutent, il nous appartient de faire en sorte de rester sur les rails de nos objectifs climatiques. C’est maintenant le moment de reformer les subventions pour les énergies fossiles, et de faire les choix opportuns qui permettront d’accélérer la transition énergétique pour une reprise meilleure pour tous.

Icon of SDG 03 Icon of SDG 07 Icon of SDG 10 Icon of SDG 11

PNUD Dans le monde