Illustration: a-image/Shutterstock.com

 

Récemment, notre Accelerator Lab en Équateur travaillait sur des solutions aux problèmes des jeunes et sur l’assainissement. Mais le confinement dû au coronavirus COVID-19 nous oblige à réorienter nos efforts.

L'urgence sanitaire est ressentie à travers le monde entier – alors en quoi l’Équateur est-il différent ? Pour une raison précise : il n'y a qu’1,4 lit d'hôpital pour 1 000 personnes.

Le confinement est une mesure efficace pour empêcher la propagation du virus mais beaucoup de personnes ne peuvent pas se permettre de rester chez elles, avec une famille qui dépend de leur revenu quotidien.  Ce n’est là qu’un problème parmi d’autres, ce qui souligne l’urgence de trouver des solutions. Nous avons donc commencé à cartographier les initiatives citoyennes dans l’idée d’améliorer leur connectivité et leur collaboration, malgré la distanciation sociale.

 

Un partage d'égal à égal

Les solutions nationales et internationales se multiplient. En collaboration avec le réseau des Accelerator Labs, nous les catégorisons dans ce qui est devenu une plateforme de partage et de consultation entre pairs où l’on peut trouver des idées et les adapter à nos besoins.

Alors que de nombreux produits manquent– masques, désinfectants et plus – des solutions maison et des modèles de masques fait-mains ont été partagés sur notre plateforme.

Parallèlement, nous nous sommes concertés avec des ONG et des organisations de la société civile impliquées dans les dons de nourriture pour cartographier les endroits où  les personnes vulnérables, comme les ramasseurs de déchets, les femmes enceintes et les mères de jeunes enfants, ou encore les familles des communautés rurales se trouvaient.

Nous avons aussi été approchés par de nombreuses personnes qui voulaient envoyer de la nourriture ou aider d’une manière ou d’une autre, mais sans savoir où ni comment s’y prendre. Il est rapidement devenu évident que, si les dons importants arrivaient bien aux centres de collecte institutionnels, la distribution aux personnes et familles vulnérables était autre problème. Il nous fallait un moyen de connecter organiquement les besoins de ces personnes à celles qui pourraient les aider.

 

Collaboration citoyenne

Nous sommes ainsi tombés sur une ONG appelée Fundación San Francisco Global, récemment nommée homologue de la société civile du bureau du président pour établir le premier « laboratoire public d'innovation » dans le cadre du plan d'action ‘gouvernement ouvert’ du pays. La fondation avait concentré ses efforts sur l'adaptation du « crowdsourcing open source » (externalisation participative) où chacun pourrait partager ses besoins et y trouver des collaborateurs. Nous avons pu rapidement nous associer avec l’ONG et commencé à concevoir et imaginer ensemble les fonctionnalités d’une plateforme citoyenne collaborative.

Ce  « Collaboratoire citoyen »  a pour objectif d’atteindre les communautés hors de portée et  inclura une carte interactive où chacun pourra échanger ses besoins et sa situation géographique en temps réel pour que d'autres utilisateurs puissent aider de différentes manières : fournir des vivres, faire les courses pour le voisin âgé, échanger des biens ou des services ou même partager des idées sur des solutions innovantes à la crise sanitaire.

 

Intelligence collective

La plateforme enregistrera aussi l’emplacement de petites entreprises, d’agro-producteurs et d’entrepreneurs pour permettre aux Équatoriens de faire leurs achats localement. Les utilisateurs pourront également faire un don à un fonds commun pour que les donations de nourriture puissent être effectuées via des producteurs locaux. Enfin, chacun sera en mesure de classer les initiatives comme un mécanisme de priorisation communal pour indiquer quels besoins nécessitent une action urgente. Un excellent exemple d’intelligence collective !

La plateforme comprend une section de transparence libre d’accès pour que chacun puisse y jeter un œil. Alors que l’intox et la désinformation sont partout, le Collaboratoire inclura aussi une rubrique informative avec des données officielles à jour.

Notre initiative rejoint les efforts d’autres bureaux de pays du PNUD dans le domaine du développement économique inclusif et de la gestion des risques. À travers notre partenariat avec le ministère de la Production, du Commerce extérieur, de l'Investissement et de la Pêche, nous nous penchons aussi sur les stratégies de transformation numérique pour aider les petites entreprises à s'adapter à la crise actuelle. Nous espérons publier les premiers résultats de ce partenariat sur la plateforme afin de recueillir davantage de soutien.

 

Restez à l'écoute pour le lancement du Collaboratoire citoyen ! Nous recherchons plus de partenaires pour renforcer notre travail et notre plateforme – des idées à partager ?  Veuillez contacter gabriela.ayala@undp.org ou paulina.jimenez@undp.org

Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde