Appui à la Sécurité Communautaire et à la Réforme Institutionnelle du Secteur de la Sécurité

Contexte :

En dépit d’une transition démocratique tunisienne marquée par l’adoption d’une nouvelle Constitution en 2014, la Tunisie demeure dans une situation fragile, exacerbée par la pandémie, soulignant l’importance d’une réforme du secteur de sécurité. Ainsi, les forces de sécurité intérieure sont davantage confrontées à des situations conflictuelles avec les citoyens impliquant l’accélération de cette réforme conformément aux principes de l’Etat de droit. Le Gouvernement tunisien, à travers le Ministère de l’Intérieur, est conscient de ces défis et entend y faire face avec l’appui du PNUD. Dès 2019, le projet entame une phase intermédiaire marquée par la généralisation de l’approche de police de proximité à l’échelle du gouvernorat de Médenine.

Objectifs :

L’implantation de cette approche dans 18 localités s’opère à travers le renforcement des capacités et des compétences des FSI et la mise en place des comités locaux de sécurité. Regroupant des représentants des autorités publiques locales, des FSI et des organisations de la société civile, un comité local de sécurité opère collégialement afin de restaurer avant tout la confiance et le dialogue entre FSI et citoyen.es.

Les objectifs du projet RSS sont définis comme suit :

•     Renforcement des institutions clés du Ministère de l’Intérieur et du cadre juridique et institutionnel du secteur de la sécurité.

•     Renforcement du processus de modélisation et de généralisation de l’approche tunisienne de la police de proximité.

•     Renforcement des capacités de prévention de la violence au sein de la communauté.

•     Consolidation de l’intégration de l’approche Genre et de l’égalité des chances au sein du Ministère de l’Intérieur.

Réalisations :

Divers et variées réalisations ont été accomplies par le projet depuis son lancement en 2013 au niveau :

Stratégique, juridique et institutionnel :

• L’élaboration d’un cadre référentiel légal sur la Police de Proximité

• L’élaboration d’un Code de conduite des FSI, des inspecteurs généraux

• L’élaboration d’une politique ministérielle en matière d’inspection

Renforcement des capacités et compétences FSI

•  18 postes de police et de la Garde nationale des FSI réhabilités, équipés et outillés dont 9 à Médenine.

• Plus de 300 agent(e)s et cadres des FSI formé(e)s et coaché(e)s entre 2020 et 2021

• Création et formation du premier noyau de la Mobile Teaming Team composée de 42 formatrices et formateurs du MI en vue de fournir aux FSI des formations en mécanisme de police de proximité, bonne gouvernance et sur la prise en charge des femmes victimes de violences.

• Déploiement de la nouvelle version de la cartographie criminelle pour l’analyse statistique et spatio-temporelle des crimes

• Déploiement  et généralisation du Tableau de Bord de Gestion dans l’ensemble du gouvernorat de Medenine

• Appui à la mise en place de la cellule de gestion de crise à la Direction Générale de la GN à l’Aouina

• Réhabilitation et équipement du second Espace Citoyen à la Direction Générale de GN à l’Aouina.

Partenariat et prévention

• 18 comités locaux de sécurité mis en place dont 9 à Médenine

• Plus de 50 actions de sensibilisation/prévention du crime, Sexual and Gender Based Violence et la sécurité routière par an menées par les comités locaux de sécurité et le PNUD touchant un public estimé à plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Genre

• Réalisation d’un audit sur la sécurité des femmes WSA dans 4 localités pilotes afin de mieux identifier les attentes des citoyennes en matière de sécurité

• Elaboration d’un nouveau kit de formation, en collaboration avec le CREDIF, sur la prise en charge des violences faites aux femmes destiné aux FSI

• 120 agent(e)s et cadres issu(e)s des Unités Spécialisées formé(e)s par la MTT Genre sur la prise en charge des femmes victimes de violences

• 68 unités spécialisées dotées d’un matériel spécifique répondant aux exigences de la loi 58-2017

• Lancement et mise en œuvre d plan sectoriel d MI de la résolution 1325 du Conseil de sécurité.

Impact

Plus de 50 actions de sensibilisation/prévention du crime, Sexual and Gender Based Violence et la sécurité routière par an menées par les comités locaux de sécurité et le PNUD touchant un public estimé à plusieurs dizaines de milliers de personnes

Impact

START DATE

March 2020

END DATE

December 2022

STATUS

En cours

PROJECT OFFICE

Tunisia

IMPLEMENTING PARTNER

United Nations Development Programme

DONORS

Department of Foreign Affairs, Trade and Development

GOVERNMENT OF NETHERLANDS

 US International Narcotics and Law Enforcement Affairs

TOTAL CONTRIBUTIONS

$4,538,448

DELIVERY IN PREVIOUS YEARS

2020$573,674

2021$1,654,505

2022$1,250,053

Full Project information