Stockholm+50 : retraite pour la préparation de la consultation nationale

Posted 6 avril 2022

© PNUD Mali / Photos : Founé DIarra

Enjeu planétaire, les questions environnementales et climatiques sont plus que jamais au cœur des politiques nationales de plusieurs pays. L'Assemblée générale des Nations Unies, par sa résolution 75/280 du 24 mai 2021, a décidé de convoquer une réunion internationale intitulée "Stockholm+50 : : une planète saine pour la prospérité de tous - notre responsabilité, notre chance". Elle se tiendra du 2 au 3 juin prochains lors de la semaine de la Journée mondiale de l'environnement. Cette réunion commémorera les 50 ans de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement humain et la création du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Le Mali a organisé du 4 au 6 avril 2022, à Kati, une retraite pour la préparation de la consultation nationale qui permettra à l’État malien, lors de la conférence, en Suède, de présenter une feuille de route sur ses avancées, ses perspectives et ses défis en matière d'environnement, à l’instar des autres États participants au Stockholm+50.

Cette rencontre enregistre la participation du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale via la Direction de la Coopération Multilatérale, l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable, des experts en environnement et la société civile.

« Nous sommes à Kati pour préparer la consultation nationale qui est un élément important de tout ce processus qui est Stockholm+50. Notre présence ici, c’est de préparer cette consultation qui va nous permettre de fournir le livrable final qui est le rapport Mali. Il doit être de qualité et servira de plan de travail à l’équipe malienne qui va s’appuyer dessus au moment des consultations au niveau mondial pour défendre les priorités du développement économique et social du Mali », explique Moussa Marou Dodo, Chargé de Programme Environnement Changement Climatique et Résilience au PNUD Mali.

Le Mali prendra part à la réunion internationale qui abordera les thèmes suivants :

- Réfléchir à la nécessité urgente d'agir pour parvenir à une planète saine et à la prospérité de tous ;

- Parvenir à un relèvement durable et inclusif post COVID-19 ;

- Accélérer la mise en œuvre de la dimension environnementale du développement durable dans le contexte de la décennie d'action.

Le Gouvernement du Mali, en collaboration avec Programme des Nations Unies pour le Développement, le Bureau du coordinateur résident du système des Nations Unies et l'Ambassade du Royaume de Suède au Mali, organisera et facilitera les consultations nationales au Mali afin de stimuler un dialogue inclusif de l'ensemble de la société sur les principaux thèmes de Stockhom+50 au niveau national.

« Je salue le PNUD ainsi que le gouvernement suédois pour leur accompagnement. En tant que ministère des Affaires étrangères, nous sommes là pour coordonner les activités du Stockholm +50 et apporter un appui durant toute cette phase préparatoire de la rencontre internationale et même après », déclare Seydou Coulibaly, Directeur de la Coopération Multilatérale.