Programme d'Appui au Développement Local et à la Finance Inclusive au Tchad

Contexte et objectifs

Le Gouvernement du Tchad, avec l’appui du PNUD et de ses partenaires, met en œuvre le Programme d’Appui au Développement Local et à la Finance Inclusive au Tchad (PADLFIT) à travers trois composantes :

(i)           Développement local

(ii)          Développement des filières à fort potentiel

(iii)         Inclusion financière et sociale des populations

Ce programme a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des populations par la promotion de l’économie locale, la création d’emplois à forte valeur ajoutée et la promotion d’un secteur financier inclusif. C’est un programme intégré qui renforcera le développement des infrastructures socioéconomiques, des filières agro-sylvo-pastorale et halieutique, et facilitera l’accès aux services financiers et non financiers.

Actions prévues

• La construction de 200 stations hydrauliques

• L’aménagement ou l’irrigation de 200 000 hectares de terres

• La construction de 200 marchés ruraux

• La construction de 200 centres culturels

• La construction de 23 centres provinciaux de métiers

• La mise en place de 200 kits de services énergétiques

• La mise en place de 1150 kits d’équipement

• La création de 300 guichets ou centres multifonctionnels de services financiers.

PRELIMINAIRES REALISEES

·   Etudes de définition des modèles d’infrastructures et d’équipements structurants ;

·   Etude de faisabilité et d’élaboration d’un plan d’affaire d’un établissement de microfinance (EMF) de troisième catégorie ;

·   Elaboration d’un guide de promotion de l’économie locale, de la fiscalité et des techniques de plaidoyer ;

·   Elaboration de la stratégie genre et droits humains du PADLFIT ;

·   Etude de la situation de référence du Programme d'Appui au Développement Local et a la Finance inclusive au Tchad ;

·   Etude de faisabilité du Fonds de Développement Local (FDL), du Fonds de Refinancement et de Garantie (FRG) et du Fonds d’Innovation Financière (FIF) ;

·   Etudes des mécanismes, des coûts et du modèle économique des Centres Multifonctionnels de Services Financiers (CMSF) ;

·   Etude de faisabilité détaillée en vue de la promotion de l’économie locale et du développement du secteur privé.

PRINCIPALES REALISATIONS

·   5 marchés ruraux construits simultanément à Laï, Béré, Kélo, Dafra et Donomanga ;

·   5 Centres Multifonctionnels de Services Financiers (CMSF) ont été implantés dans les 5 départements de la Tandjilé pour améliorer l’accès des populations aux services financiers ;

·   La ville de Laï a accès à l’électricité grâce à la réhabilitation de la centrale électrique construite par l’Etat mais restée inexploitée depuis des années ;

·   L’accès à l’eau potable aux populations de Laï grâce à la réhabilitation des bornes fontaines et à la mise en service du nouveau château d’eau de la ville ;

·   5 fermes et 2 micro fermes intégrées en cours d’opérationnalisation dans les 5 départements de la Tandjilé ;

·   5 kits énergétiques de 5 kilowatts installés dans 4 communes de la Tandjilé ;

·   400 groupements et associations de producteurs structurés pour le développement des chaînes de valeur à fort potentiel dans la Tandjilé ;

·   Les Communes de Laï, Kélo, Béré, Dafra et Donomanga ont été appuyées en équipements et matériels d’assainissement, mobilier de bureaux, matériels informatiques et de communication ;

·   Le Tchad dispose d’un guide national révisé d’élaboration des plans de développement provincial et communal;

·   Les collectivités décentralisées de la Tandjilé disposent d’un Plan de Développement Provincial et de 17 Plans de Développement Communaux ;

·   105 leaders des organisations de base de la Tandjilé ont été formés en éducation entrepreneuriale et financière ;

·   Les capacités des responsables et cadres de l’Association Nationale des Communes du Tchad (ANCT), des communes, du ministère de l’administration du territoire et des collectivités territoriales décentralisées ont été renforcées ;

·   30 jeunes entrepreneurs ont été appuyés pour mettre en place des micro-entreprises créatrices de valeurs et des emplois dans le cadre de partenariat avec Tony Elumelu Foundation (TEF) ;

·   Le mécanisme de fonctionnement, le plan d’action, le manuel de procédure, l’identification des actionnaires et des bénéficiaires du Fonds de Refinancement et de Garantie sont disponibles ;

·    L’élaboration du plan d’affaires 2019-2021 de l’association professionnelle des établissements de microfinance du Tchad (APEMF-T) et le renforcement des capacités des responsables en charge de la supervision et de la promotion ;

·   L’appui institutionnel, technique et financier à 6 ONG et 1 Association professionnelle et 1 établissement de microfinance dans le cadre du développement communautaire et de la promotion des filières porteuses dans la Tandjilé ;

·   Le renforcement des capacités des responsables et cadres des ministères sectoriels et des organisations faitières (Ministère du Plan, de l’Administration du Territoire et des collectivités territoriales décentralisées, des finances, de la Formation Professionnelle et des Promotions des Métiers, l’Association Professionnelle des Établissements de Microfinance, l’Association National des Communes du Tchad et le Réseaux des Jeunes pour le Développement et le Leadership au Tchad);

·   Appui institutionnel aux ministères en charge du plan, de la microfinance et des finances;

·   Appui à trois associations féminines de N’Djaména en matériel de transformation de produits alimentaires (séchoirs et fours solaires) à l’occasion de la journée la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté;

·   Formation pratique en techniques de transformation des produits locaux et appui en séchoirs solaires à 30 groupements féminins du Batha l’occasion de célébration de la journée mondiale de la femme rurale;

·   Un pool de 34 formateurs des formateurs en éducation entrepreneuriale et financière est mis en place;

·   500 groupes productifs et micro-entrepreneurs ont été identifiés et formés en éducation entrepreneuriale et financière;

·    Un financement d’un milliard (1.000.000.000) de Fcfa a été mis en place au profit de 15000 ménages.

Impact

START DATE

January 2017

END DATE

December 2023

STATUS

En cours

PROJECT OFFICE

Chad

IMPLEMENTING PARTNER

United Nations Development Programme

DONORS

GOVERNMENT OF CHAD

The Arab Bank for Economic Development in Africa

UNDP Funding Windows

UNITED NATIONS DEVELOPMENT PRO

TOTAL CONTRIBUTIONS

$21,386,442

DELIVERY IN PREVIOUS YEARS

2017$704,157

2018$1,188,138

2019$3,306,003

2020$5,521,897

2021$3,155,516

2022$2,047,868

Full Project information