‘‘ECOLAT’’ ou les toilettes mobiles pour tous et partout

Posted 21 décembre 2021

Toilette ECOLAT – Vue de l’extérieur et de l’intérieur. Crédit photo : PNUD/AccLab/Burkina Faso

Dans la majorité des pays en développement, la réalisation et l’utilisation des latrines constituent une solution à la problématique de l’accès à l’assainissement. Celles-ci permettent d’éviter la contamination des sols et des nappes phréatiques et la constitution de foyers d’infection dans lesquels les mouches ou les moustiques se complaisent et propagent ensuite de graves maladies.

Au Burkina Faso, selon la Banque Mondiale, près de la moitié de la population nationale (48 pour cent) pratique la défécation à l’air libre (7% en milieu urbain contre 65% en milieu rural) entrainant la circulation accrue de maladies hydriques qui provoquent des maladies graves pour les enfants telles que la diarrhée ou le choléra. En effet, on estime que les maladies diarrhéiques sont responsables de 11,5% des décès d’enfants de moins de 5 ans au Burkina Faso.

Pour faire face à cette situation, il est préconisé l’utilisation des latrines par les populations. A cet effet, plusieurs modèles de latrines ont été conçues et développées soit par des organismes paraétatiques, soit par des organisations non gouvernementales. Au Burkina Faso, on rencontre plusieurs types de latrines parmi lesquelles on peut citer les latrines VIP, ECOSAN et la latrine traditionnelle avec dalle en béton qui est la plus répandue. A ces ouvrages, vient s’ajouter la toute dernière technologie dénommée ECOLAT.

Promues par un jeune homme du nom de Isaac Bambara à travers sa société ZIBDON ECO SERVICES, les ‘‘ECOLAT’’ sont des latrines qui se veulent économiques et écologiques.

La particularité de cette technologie repose sur la fosse qui contient des matériaux filtrants et des fibres bio-enzymées permettant une accélération du processus de bio dégradation de la matière fécale à l’image de la bio dégradation en milieu naturel.

Les ‘‘ECOLAT’’ présentent d’énormes avantages car elles réduisent considérablement les odeurs qui se dégagent à la suite de la décomposition des matières fécales. En outre, les fosses de ces latrines occupent très peu d’espace pour leur réalisation, un temps d’exécution réduit et une fréquence de vidange réduite pouvant aller jusqu’à 25 ans et plus.

Un autre avantage majeur de cette technologie est que lorsqu’on l’associe à la technologie Micro-flash qui est un système de chasse d’eau, elle offre plus de confort aux utilisateurs. On peut donc y ajouter des commodités telles que la chaise anglaise ou le WC turc. L’accès à l’eau potable étant difficile dans certaines zones, cette toilette a l’avantage d’économiser la ressource en eau car elle ne nécessite que l’équivalent d’un verre d’eau pour chasser les fèces, grâce à un mécanisme simple à bascule moderne.

Présent sur le marché depuis 2019 et avec à son actif plus de 200 toilettes réalisées, la société ZIBDON ECO SERVICES travaille actuellement en étroite collaboration avec une structure de coopération internationale dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet de chantier-formation dans la région du Centre-Nord au Burkina Faso.  ZIBDON ECO SERVICES propose une gamme variée de toilettes et conçoit à moindre coût et sur mesure, en utilisant tant que possible des matériaux locaux. Elle propose également son nouveau concept dénommé ‘‘ECO-PUBLITOIL’’ qui est un modèle de toilettes conciliant plusieurs technologies respectueuses de l’environnement tout en offrant une visibilité aux entreprises, faisant d’elles des toilettes Eco publicitaires. La structure des cabines ECO-PUBLITOIL assure un intérieur moderne et confortable et est alimentée par un dispositif photovoltaïque.

La vision de ZIBDON ECO SERVICES pour les trois prochaines années sera la diffusion de ses innovations par la formation, la multiplication de ses bases de production pour se rapprocher davantage de la population et enfin l’intégration d’un mécanisme d’acquisition de toilettes à paiement souple et échelonné.

ZIBDON ECO SERVICES invite donc tous les acteurs du domaine de l'assainissement à porter un regard sur ses innovations afin de réfléchir à des stratégies plus dynamiques qui permettront d’accroître le taux d’accès à l'assainissement.