Programme de renforcement des capacités des acteurs de développement local/ Communes Modèles : CAPDEL

Contexte

Le CapDeL est un programme de renforcement des capacités des acteurs du développement local, initié dans le cadre des grandes réformes institutionnelles menées par l’Algérie ces dernières années. Il vise à mettre en place les conditions d’une gouvernance communale concertée, attentive aux attentes des citoyens, basée sur la transparence et la participation, au service d’un développement local durable et inclusif. Depuis son lancement en janvier 2017, le CapDeL a mis en œuvre son approche modèle dans 08 communes pilotes, représentatives de la richesse et de la diversité du territoire algérien : Djemila (W. Sétif) ; Babar (W. Khenchela) ; Timimoun (W. Adrar) ; Ghazaouet (W. Tlemcen) ; Messaad (W. Djelfa) ; Djanet (W. Illizi) ; El Khroub (W. Constantine) et Ouled Ben Abdelkader (W. Chlef).

Le CapDeL met en œuvre et teste sur le terrain, une approche basée sur une citoyenneté active, un travail conjoint multi-acteurs, multi-secteurs et multi-niveaux de gouvernance, avec un rôle accru des communes, en coordination avec les Daira, les Wilaya et le niveau central, dans le développement local inclusif, intégré et durable.

Pour ce faire, il renforce les capacités des acteurs locaux pour les aider à développer une vision stratégique commune du futur de leur territoire et à planifier son développement, à travers un programme ambitieux et dense de formations-actions ancrées dans la réalité locale, pour accompagner les acteurs dans la pratique, à transformer leur approche de la gouvernance locale et à améliorer les conditions de vie des citoyens de leurs communes.
 

Objectifs

  • Promouvoir et développer la représentation et la participation des citoyens dans la gestion des affaires locales et renforcer le dialogue entre les autorités, la société civile et le citoyens pour une meilleure cohésion, sociale dans le cadre de la démocratie participative
  • Améliorer l'accès des citoyens à des services publics de qualité, réduire le poids des formalités administratrives à travers l'introduction des TIC, et de promouvoir l'intercommunalité pour une meilleures complémentarité entre ls territoires;
  • Diversifier l'économie et exploiter au mieux, le potentiel des territoires pour la création d'opportunités d'emplois et de richesses durables;
  • Introduire la gestion des risques et catastrophes dans la planification du développement local pour assurer sa durablité et construire des territoires résilients.

Résultats attendus:

  •  Mise en place, par les acteurs locaux et avec l’accompagnement du CapDeL, d’un cadre permanent de participation et de concertation citoyenne, incluant les jeunes et les femmes, et élaboration d’une charte de participation citoyenne et son adoption par les assemblées élues des communes pilotes : Conseils Consultatifs Communaux ;
  •  Mise en place des modalités de concertation et de coordination entre les différents niveaux de gouvernance locale (Commune, Wilaya, niveau central), pour une meilleure planification du développement local et une efficacité dans la mise en œuvre des politiques publiques et l’orientation des ressources ;
  • Mobilisation de l’expertise internationale pour la formation de formateurs algériens aux pratiques de la gouvernance participative au service du développement local, et de la planification stratégique communale ;
    Renforcement des capacités des acteurs locaux du développement en matière de gouvernance concertée, et de planification stratégique du développement local (élus, administration communale, organisations de la société civile, jeunes, femmes), à travers des formations aux pratiques du travail conjoint au service d’un développement local intégré, inclusif et durable : Vision stratégique, Plan Communal de Développement (PCD) « de nouvelle génération » ;
  • Renforcement des capacités des femmes élues pour faciliter le dialogue entre la société civile et l’administration afin de répondre efficacement aux attentes des citoyens, et celles des organisations de la société civile pour que leurs actions aient de l’impact sur le développement local ;
  • Mise en place d’une plateforme virtuelle de participation citoyenne et un guichet unique pour faciliter l’accès des citoyens aux services administratifs.
  • Mise en place d’une méthodologie d’élaboration de Plans de Prévention Multirisques au niveau local.

Réalisations

  • Formation d’un pool de formateurs algériens composé de cadres du MICLAT et de cadres locaux, de responsables associatifs, de formateurs de l’Institut Supérieur de Gestion et de Planification et de l’Agence Nationale de l’Aménagement et de l’Attractivité du Territoire ;
  •  4 sessions de formation-action en gouvernance concertée et développement local au profit des acteurs locaux dans les 08 communes pilotes ;
  • Elaboration participative et concertée de chartes communales de participation citoyenne dans 08 communes pilotes et adoption par les Assemblées élues communales ;
  • Mise en place de Conseils Consultatifs Communaux dans 7 communes pilotes ;
  • Réalisation d’un guide méthodologique pour l’élaboration de Plans Communaux de Développement « de nouvelle génération » et ses manuels pratiques ;
  • Elaboration des premiers Plan Communaux de Développement intégré, inclusif et durable dans 07 communes pilotes ;
  • Finalisation d’un guide méthodologique d’élaboration d’un Plan de Prévention Multirisques au niveau local, avec Ouled Ben Abdelkader comme commune modèle ;
  •  Renforcement de capacités et de l’implication des associations locales dans le processus de développement local à travers le processus « d’Incubation des projets Associatifs »;
  • Financement de 40 projets associatifs, notamment, économiques visant la création de l’emploi pour des jeunes et des femmes.
  • Elaboration d’une enquête socio-psychologique sur la perception des risques majeurs au niveau local ;
  • Elaboration d’un guide méthodologique pour l’élaboration d’un Plan de Prévention Multirisques au niveau local (PPMR) ;
  • Elaboration d’un rapport sur la stratégie pour l’introduction d’un système intégré de développement économique local en Algérie.

Impact

START DATE

September 2016

END DATE

December 2023

STATUS

Terminé

PROJECT OFFICE

Algeria

IMPLEMENTING PARTNER

National Execution

DONORS

EUROPEAN COMMISSION

GOVERNMENT OF ALGERIA

UNITED NATIONS DEVELOPMENT PROGRAMME

Unspecified

TOTAL CONTRIBUTIONS

$16,651,060

DELIVERY IN PREVIOUS YEARS

2016$0

2017$875,462

2018$2,703,959

2019$2,354,032

2020$1,211,157

2021$1,533,924

2022$1,210,294

2023$744,863

2024$3,226

Full Project information