Les Objectifs de développement durable (ODD) sont une première dans l'histoire de l'humanité - un pacte mondial pour créer un avenir où personne n'est laissé de côté.

Les 17 Objectifs ont été adoptés par tous les pays aux Nations Unies en septembre 2015.

Couvrant tous les aspects du bien-être humain et planétaire, les ODD sont un appel universel à l'action pour mettre fin à la pauvreté, protéger la Terre et faire en sorte que tous les peuples jouissent de la paix et de la prospérité.

 

Ils s’accompagnent également d’une échéance : 2030

 

L’adoption de ces Objectifs a été suivie, en 2015, par celle de l’Accord de Paris sur le climat, un autre accomplissement historique où 196 pays plus l'Union européenne se sont engagés à contenir l’augmentation de la température moyenne de la planète « bien en deçà » de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels.

 

Photo credit: Chesnot/Getty Images News via Getty Images

 

Les pays signataires de l’Accord de Paris ont également tous souscrit aux Contributions déterminées au niveau national qui devraient leur permettre d’atteindre les objectifs qu’ils se sont assignés.

Les États membres se sont en outre engagés à mobiliser des financements, à améliorer la mise en œuvre des ODD au niveau national, et à renforcer les institutions concernées pour réaliser les Objectifs de développement durable du Programme 2030, et à ne laisser personne de côté.

Au moment où nous entamons une nouvelle décennie, force est de constater qu’il nous reste beaucoup à faire. En effet, très peu de pays ont opéré les changements nécessaires pour tenir leurs promesses. Or, nous avons besoin de l’investissement de tous.

 

Dix ans pour sauver le monde

 

« Il faut trouver de nouveaux moyens d’accélérer la réalisation des Objectifs pour ceux qui demeurent en retard ».
- M. Tijjani Muhammed-Bande, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies

 

 

Le Sommet sur les Objectifs de développement durable de l'an dernier, le premier depuis l'adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 (Programme 2030), a permis de réitérer les appels à l'action et à des plans concrets pour se remettre sur les rails.

Tout en saluant les progrès accomplis par les gouvernements qui commencent à intégrer les ODD dans leurs stratégies nationales, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a indiqué que les conflits meurtriers, la crise climatique, la violence fondée sur le genre et les inégalités persistantes et croissantes entravent les efforts de tout le monde.

Les dirigeants mondiaux ont appelé à une décennie d'action pour réaliser les ODD d'ici 2030 et ont annoncé plus de 100 « actions accélérées », des engagements volontaires pour intensifier les progrès.

 

Des milliards de dollars seront nécessaires au financement des ODD, d’où l’importance d’établir des partenariats à tous les niveaux de la société, notamment pour permettre la pleine participation des groupes marginalisés et la réalisation de leurs droits.

 

Qui fait quoi?

 

 

Photo credit: UNDP Lebanon


Au Nigeria, The World’s largest Lesson (la plus grande leçon du monde) fera connaitre les ODD à quelque 500 000 enfants.


La Suède s'est engagée à atteindre un objectif de zéro émission nette d'ici 2045.


Le Mexique s'engage à éradiquer la pauvreté énergétique d'ici 2024.


Le Royaume-Uni promet de mettre fin à sa contribution au changement climatique d'ici 2050.


L'Université de Beyrouth va créer une communauté de chercheurs pour œuvrer à la réalisation des ODD en matière de ressources renouvelables au Moyen Orient. .

 

Les défis à relever

 

« J'ai senti une large reconnaissance du fait que nous ne sommes pas sur la bonne voie pour atteindre les Objectifs d'ici 2030 et une réelle détermination à nous remettre sur les rails ».
- Mme Amina Mohammed, Vice-Secrétaire générale de l'ONU

 

 

Le changement climatique est un obstacle majeur à la réalisation de presque tous les Objectifs, malgré cela, The Heat is On, un rapport du PNUD et de l'ONU Changements climatiques publié en prélude au Sommet Action climat, relève des signes prometteurs dans différents coins du monde, y compris dans les pays les plus vulnérables qui ressentent déjà les effets néfastes du changement climatique.

Il indique que les pays développés qui se concentrent davantage sur l’élimination progressive des émissions de gaz à effet de serre doivent maintenant penser à des plans urgents et à court terme.

 

Ce rapport insiste sur :

De meilleures données et preuves.

Des liens plus étroits entre l'action climatique et les ODD.

Des plans solides pour suivre les progrès accomplis.

 

La voie à suivre

 

 

Nous n'avons jamais rien fait de semblable avant. Nous sommes donc en terre inconnue et nous allons devoir revoir notre façon de vivre, de faire des affaires, de produire de l'énergie et de la nourriture, de rendre la justice, d’autonomiser les plus défavorisés.

Nous n'avons pas d'autre choix que d'aller de l'avant, d’autant que nous voyons déjà, presque quotidiennement, le coût de l'inaction en temps réel : de vastes manifestations climatiques et politiques dans le monde entier, des forêts entières en feu ; des niveaux de désertification sans précédent, des inondations de villes anciennes, des millions de personnes forcées de migrer.

Les ODD représentent notre seul espoir de faire face à ces enjeux complexes et inextricablement liés.


Nous avons les réponses et le PNUD est résolu à mobiliser des ressources, à accroître ses ambitions et à promouvoir des solutions concrètes qui relient les Objectifs aux préoccupations réelles de chaque citoyen.

Il reste encore beaucoup de travail à faire, mais la bonne nouvelle, c’est qu'il n’est pas encore trop tard.

 

Photo credit: UNDP Bolivia

 

« Il nous faut redoubler d’efforts, et ce, dès maintenant ».
– António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies

 

PNUD Dans le monde