Barbara KANAM nominée Ambassadrice nationale de bonne volonté par le PNUD pour les actions climat

Posted 17 mai 2022

L'artiste musicienne , chanteuse, compositrice et actrice Barbara Kanam présentant son certifat de nomination d'Ambassadrice nationale de bonne volonté

Le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) vient de nommer la diva de la chanson africaine, Barbara KANAM, « Ambassadrice nationale de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour le Développement pour la Promotion des Actions Climatique en RDC». La cérémonie de signature officielle de l’acte d’engagement entre la nouvelle Ambassadrice de bonne volonté et star de la chanson congolaise, Barbara KANAM et le Représentant Résident du PNUD, Dominic Sam a eu lieu le lundi 16-mai 2022 au Pullman hôtel. C’était en marge de la célébration de « Stockholm +50 », année de commémoration de la Conférence des Nations unies sur l'environnement humain de 1972 qui a placé l'environnement au centre des actions urgentes de développement.

Une autre conférence sera organisée les 02 et 03 juin à Stockholm pour évaluer les efforts fournis pour assurer la promotion d’un environnement durable 50 ans après. C’est ce qui a justifié la présence en ce lieu du Chef de Mission Adjoint et Chef Coopération à l’Ambassade de Suède en RDC Joachin Beijmo. « C'est bien d'avoir une Ambassadrice comme Barbara Kanam, très connue et très engagée dans les actions climatiques » a-t-il souligné ».

Heureuse d’être nominée Ambassadrice de bonne volonté, Barbara Kanam a proclamé tout haut son engagement dans la promotion des actions climats « Si ma voix, mes conseils peuvent d'une manière ou d'une autre favoriser le changement dans les ménages en matière d'utilisation de cuisson propre en utilisant les foyers améliorés et le gaz...oui je porterai haut et fort ce combat. Parce que j'aime ma planète, j'aime notre continent et j'aime la RDC"

Le Chef de Mission Adjoint et Chef Coopération à l’Ambassade de Suède en RDC Joachin Beijmo échange avec la nominée Barbara Kanam

Selon Dominic Sam, Représentant Résident du PNUD « cette nomination s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, notamment dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant des activités humaines par la consommation de combustibles fossiles et la conversion de terres forestières en terres agricoles. Le PNUD veut mettre à profit la notoriété de la « diva » de la rumba congolaise pour assurer la promotion des actions climatiques » .

En République Démocratique du Congo (RDC), le bois-énergie est la principale source d'énergie utilisée. Il représente 93% du mix énergétique du pays avec une forte dépendance de la population à 90% pour les besoins de cuisson. Il est clairement établi que le bois énergie est le deuxième moteur de la déforestation dans le pays après l'agriculture, par la production de charbon de bois et de bois de chauffe. Malheureusement, cette dépendance est loin de s'arrêter avec la forte croissance démographique et un taux supérieur à 3% par an.

Pour lutter contre la déforestation et le réchauffement climatique, le gouvernement congolais a adopté une stratégie de réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+). L'atteinte de ces objectifs de stabilisation des forêts nécessite une communication accrue afin d'accélérer le changement de comportement pour l'adoption d'une consommation durable et responsable.

C’est dans cette optique que le PNUD a obtenu l’engagement de l’artiste musicienne Barbara KANAM, pour l’accompagner dans la lutte contre le réchauffement climatique causée entre autres par la déforestation. Cette lutte se caractérise par la promotion et l’adoption de mode de cuisson propre en utilisant des foyers améliorés et le gaz domestique.

Il faut le rappeler que c’est une initiative du programme de consommation durable et substitution partielle au bois-énergie (ENERGIE-FONAREDD), financé par l’initiative des Forêts d’Afrique centrale (CAFI) à travers le Fonds National REDD et conjointement mis en œuvre par le PNUD et le fonds des Nations Unies pour l’Equipement (UNCDF).

Clarisse Museme

Des journalistes des diférents médias locaux et internationaux ont pris part à cette cérémonie de nomination