Mini-Centrale solaire de Fita à Dassa-Zoume

Projet de renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin

PANA Energie

Contexte et justification du projet 

Le projet de « Renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin », également appelé PANA Energie, vise à soutenir la stratégie d’adaptation aux changements climatiques du Gouvernement du Bénin et réduire la vulnérabilité des communautés rurales et urbaines aux variabilités du climat à travers une production, un transport et une distribution énergétique résiliente. Le projet répond à la seconde intervention prioritaire identifiée lors du PANA de 2008 au Bénin.

Objectifs de développement du projet 

L’objectif général du projet est de Réduire la vulnérabilité des populations aux conséquences des changements climatiques en leur offrant un meilleur accès à des sources d’énergies renouvelables et en protégeant les ressources forestières. De façon spécifique, il s’agit de :

  • Contribuer à la suppression des principales barrières institutionnelles, politiques et financières et de celles relatives aux capacités individuelles et connaissances qui gênent une gestion effective des risques climatiques pour ce secteur ;
  • Introduire des pratiques de gestion durable des terres et des forêts afin de renforcer la résilience des zones de production de bois-énergie ;
  • Introduire des mesures d’adaptation pour renforcer la résilience du secteur national de l’énergie.

Bref résumé du projet 

Le projet de renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin (PANA Energie) intervient dans 25 communes du Bénin à savoir : Djougou (Pélébina) , Savè (Ouigui), Ouèssè (Gbédé), Savalou (Agbado), Dassa-Zoumé (Fita), Toucoutouna –Tanguiéta (Dahindé), Natitingou, Zangnanado-Covè (Zouzounkan), Pèrèrè,-N'dali, Djidja, , Kandi, Cotonou, Porto-Novo, Malanville, Bohicon, Abomey (Détohou), Bantè Bobè), Parakou, Lokossa, Bassila, Toffo, Abomey-Calavi et Ségbana. C’est un projet d’adaptation qui œuvre aux côtés du Gouvernement et des populations pour prendre en considération les changements climatiques dans les politiques et stratégies énergétiques, renforcer les capacités d’adaptation de l’énergie aux changement climatiques et réduire la vulnérabilité climatique des sources de productions d’énergie du Bénin.

Principaux résultats attendus :

 

 

Principales réalisations :

  • 8 mini-centrales solaires photovoltaïques fournissant l’énergie renouvelable (solaire PV) dans cinq (05) localités off-grid 
  • + 150 000 habitants des localités de Gnansata (Abomey), Bobè (Bantè), Bininci (N’Dali), Gbédé (Ouèssè), Kolobi (Djidja), Fita (Dassa-Zoumé), Kokohou, (Djougou) et Dahendé (Touncountouna) ont accès aux services d’énergie propre ;
  • 84 lampadaires solaires résilients fournissant de l’énergie renouvelable (solaire PV) à ces cinq (05) localités off-grid ;
  • 750 hectares reboisés au titre de la campagne de 2017 et 2018 avec des essences d’arbres à croissance rapide sur les sites de Gbédé (Ouèssè), Kolobi (Djidja), Fita (Dassa- Zoumé), Té-Foungou (Djougou), Bobè (Banté), Dahendé (Toucountouna) et N’Dali (Nonsinanson)
  • 140 apiculteurs formés sur les bonnes pratiques de production écologiques du miel, et dotés en équipements apicoles ;
  • 500 prototypes d’équipement d’énergie de cuisson propre et moderne alimentés à base des résidus agricole/ briquettes de biomasse mises en place et en cours d'expérimentation dans les ménages ;
  • 3 types de technologies de carbonisation améliorée dans les communautés des opérateurs de charbon des zones d’intervention de PANA Energie introduits ;
  • 1 000 000 US$ mis en place comme mécanisme de soutien financier (MSF) dédié à appuyer le Gouvernement du Bénin, le secteur privé (PIE) en mesures d’adaptation et en technologie verte ;
  • Réhabilitation du poste électrique de la CEB à Lokossa par l’acquisition d’un transformateur électrique intelligent 63KV/20 Kv – 20 MVA, un SCADA (Supervisory Control And Data Acquisition) et accessoires et une salle de commande opérationnelle pour assurer le transport résilient de l’électricité au profit des populations des trois (03) départements du Bénin desservis en électricité par ledit poste ayant des Transformateurs T-1 et T-11 obsolètes et vieillissants.
  • Extension des capacités des mini centrales PV résilientes de Gbédé (Ouèssè) et Wabou (Toucountouna) face à la surcharge des besoins énergétiques due à leur surexploitation en période de Covid-19 ;
  • 8 SDA sur le bois-carburant pour les villes de Parakou, Malanville, Djougou, Natitingou, Bohicon, Abomey, Cotonou, Porto-Novo et Lokossa (en incluant la PAF des aires forestières de Nonsinansson pour Parakou, Tfougou pour Djougou, Dahendé pour Natitingou, Fita-Agbado pour Bohicon, Zouzounkan et Abomey pour Cotonou et Porto- Novo) sont révisées afin d’incorporer les risques climatiques et des mesures d’adaptation appropriées.
  • 10 Plans de Développement des Forêts (PAF) de l’Ouémé central et des forêts municipales de Fita, Agbado, Zounzoukan, Détohou, Kolobi, Bobe, Ouogui, Badé, Tfougou, Nonsinansson et Dahendé, mis à jour et intégrant les risques de sècheresse, de feux sauvages et autres risques climatiques, ainsi que des mesures d’adaptation.

150000

Habitants

ont accès aux services d’énergie propre

84

Lampadaires

solaires résilients fournissant de l’énergie renouvelable installés dans 05 localités off-grid

750

Hectares

reboisés avec des essences d’arbres à croissance rapide

8

mini-centrales

solaires photovoltaïques fournissant l’énergie renouvelable installées