Combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies

Où en sommes-nous?

Les nouvelles infections par le VIH continuent de diminuer dans de nombreuses régions du monde.

L’accès au traitement antirétroviral a augmenté à un rythme remarquable. Cependant, un comportement  sexuel à risque et une connaissance insuffisante du VIH demeurent à des niveaux élevés chez les jeunes de nombreux pays.

La récente épidémie d’Ebola nous a quant à elle montré la vulnérabilité des pays dépourvus de services de santé de base et d’un système de réponse rapide en cas de crises sanitaires mondiales.

Bar Chart

Taux d’incidence du VIH (nombre estimé de nouvelles infections par le VIH (milliers), 2000 et 2013.
(Source : Rapport 2015 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement )

 

En bref

  • Les nouvelles infections par le VIH ont baissé d’environ 40 % entre 2000 et 2013, passant selon les estimations de 3,5 à 2,1 millions de cas.
  • Dans le monde, en juin 2014, 13,6 millions de personnes vivant avec le VIH recevaient un traitement antirétroviral, en augmentation par rapport à seulement 800 000 en 2003.
  • En Afrique subsaharienne, en 2014, moins de 40 % des jeunes de 15 à 24 ans avaient une connaissance précise et approfondie du VIH.
  • Grâce au développement de la lutte contre le paludisme, plus de 6,2 millions de décès ont été évités entre 2000 et 2015, principalement chez les enfants de moins de cinq ans en Afrique subsaharienne.
  • La prévention, le diagnostic et le traitement de la tuberculose ont sauvé environ 37 millions de vies entre 2000 et 2013.
Nos histoires

PNUD Dans le monde