Réduire l'extrême pauvreté et la faim

Où en sommes-nous?

Le taux d’extrême pauvreté a baissé de manière significative dans la plupart des régions en développement

La cible des OMD visant à réduire de moitié la proportion de personnes vivant dans une extrême pauvreté a été atteinte il y a cinq ans, en avance sur l’échéance de 2015. Les dernières estimations montrent que la proportion de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour dans le monde est passée de 36 % en 1990 à 15 % en 2011. Les projections indiquent que, en 2015, le taux d’extrême pauvreté dans le monde est tombé encore plus bas à 12 %.

Bar Chart

        (Source : Rapport 2015 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement )

 

En bref

  • Depuis 1990, plus d’un milliard de personnes ont échappé à l’extrême pauvreté.
  • En dépit des progrès, près de la moitié des personnes employées dans le monde travaille dans des conditions précaires.
  • La proportion de personnes sous-alimentées dans les régions en développement a baissé de près de moitié depuis 1990.
  • Dans le monde, 1 enfant sur 7 souffre d’insuffisance pondérale, contre 1 sur 4 en 1990.
  • Fin 2014, les conflits avaient forcé près de 60 millions de personnes à abandonner leur foyer. 
Nos histoires
  • Pêche et prospérité en RD Congo

    L'île d'Idjwi est un havre de paix à l'est de la RDC, son isolement l’ayant préservé des conflits de la région. Mais ce petit territoire est aussi l'un des plus peuplés de RDC, ce qui pose un certain nombre de problèmes économiques et environnementaux.

  • Un café durable au Pérou

    Malgré le succes de leur café dans le monde, les petits producteurs luttent pour assurer leur avenir et préserver l'environnement.

  • Eviter la famine en Somalie

    Les communautés rurales transforment l’agriculture et l’élevage pour faire face au changement climatique.

  • Trois continents, trois lacs en danger

    La Terre ne manque pas d’eau. Mais 97 % sont de l’eau de mer salée, et les 3 % restants sont essentiellement de la glace. D'où l'importance de protéger les grands lacs d'eau douce.

  • Les pieds sur le terrain : Rencontrez Timothy, Analyste de programmes au PNUD Kénya

    Si j'etais président, je fournirais aux communautés vulnérables des moyens d’adaptation comme la culture de variétés de semences résistantes à la sécheresse, le stockage efficace de l’eau et un accès abordable à l’énergie propre.

PNUD Dans le monde