Conférence Mondiale sur la Réduction des Risques de Catastrophe

La 3ème Conférence Mondiale des Nations Unies sur la Réduction des Risques de Catastrophe (DRR) s'est tenue du 13 au 18 mars à Sendai, au Japon, où le successeur du Cadre d'action de Hyogo pour l'après-2015 a été adopté.
Ce nouveau cadre détermine l’action des gouvernements nationaux et de la communauté internationale pour réduire les risques de catastrophe et bâtir des nations résilientes au cours des 20 prochaines années.

Depuis 2005, le PNUD a engagé plus d'1,7 milliards de dollars pour aider ses partenaires à réaliser les priorités du Cadre d’action de Hyogo. Nous investissons en moyenne 200 millions de dollars dans 60 pays chaque année, afin d’assurer la priorité accordée à la réduction des risques de catastrophes.

Nous travaillons au renforcement des capacités dans de multiples domaines, à la création de systèmes d’alerte rapide, la mise au point d’itinéraires d’évacuation, le renforcement de l’infrastructure et l’amélioration des cadres institutionnels et réglementaires.

Pour plus d'information, veuillez contacter : carl.mercer@undp.org 

Nos histoires

  • Des données innovantes sur le climat en Ouganda
    13 oct. 2016

    L’Ouganda s’engage à moderniser ses systèmes de surveillance météorologique, hydrologiques et climatique. Ces mises à jour sauveront des vies, amélioreront les moyens d’existence des petits exploitants agricoles, et faciliteront l’adoption de décisions intelligentes face au climat.

  • Haïti, après la tempête
    9 oct. 2016

    L’ouragan Matthew, une tempête de catégorie 4 qui a dévasté Haïti le mardi 4 octobre, a fait près de 500 morts et détruit 25 000 maisons. Les activités de déblayage et de relèvement sont en cours.

  • Réduire les risques climatiques : le Niger s’adapte
    17 mai 2016

    Des activités ciblées permettent aux agriculteurs de faire face aux sécheresses récurrentes et aux femmes de se lancer dans la micro-entreprise

  • Limiter les risques climatiques au Bénin
    17 nov. 2015

    Au Bénin, des systèmes de contrôle météorologique et hydrologique permettent d'alerter les populations en cas d'inondation ou de sécheresse, et ainsi de limiter les dégâts causés par les catastrophes climatiques

  • 29 juin 2015

    Des formations pour les maçons aux comités de conseils sismiques et plans de contingence, tout est mis en place pour préparer le nord du pays, fort de 2,5 millions de personnes, aux risques de séisme.

PNUD Dans le monde