COP 21 / Accord de Paris

PNUD en Bolivie

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21) a réuni les dirigeants de 193 Etats membres à Paris pour convenir d'un nouvel accord international sur le climat.

L’objectif : maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C et accélérer la transition vers des sociétés et des économies résilientes et sobres en carbone.

Pour cela, l'Accord de Paris traite de l’atténuation – c’est-à-dire des efforts de baisse des émissions de gaz à effet de serre – et de l’adaptation des sociétés aux dérèglements climatiques déjà existants. Ces efforts devront prendre en compte les besoins et capacités de chaque pays. Enfin, l’Accord doit entrer en vigueur à partir de 2020 et devra être durable pour permettre une transformation à long terme.

Le PNUD, un partenaire de choix

Le PNUD met en œuvre des projets relatifs au changement climatique dans plus de 140 pays, avec un financement de 1,4 milliard de dollars. En tant que principal fournisseur de services du système des Nations Unies dans le domaine du changement climatique, nous disposons de l’expertise et des réseaux nécessaires pour appuyer nos pays partenaires dans le processus de définition des accords de Paris:

  • en renforçant les capacités des négociateurs des pays les moins avancés et des petits États insulaires en développement,
  • en mettant en place des partenariats avec les présidences de la Conférence du Pérou et de la France,
  • en organisant des dialogues régionaux sur les éléments techniques des Contributions prévues déterminées au niveau national,
  • en rédigeant la première note d’orientation pour appuyer les pays alors qu’ils font des choix importants en ce qui concerne leurs contributions prévues – qui a été diffusée auprès d’experts, de fonctionnaires gouvernementaux et d’institutions dans 150 pays.
  • en rédigeant la première note d’orientation pour appuyer les pays alors qu’ils font des choix importants en ce qui concerne leurs contributions prévues – qui a été diffusée auprès d’experts, de fonctionnaires gouvernementaux et d’institutions dans 150 pays.

Pour la mise en œuvre concrète de nos programmes, nous soutenons nos partenaires au travers, entre autres, du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), du Fonds d’Adaptation au Changement Climatique, et du Fonds vert pour le climat, nouveau fonds destiné à soutenir les actions relatives au changement climatique au niveau national. Le PNUD, l’une des vingt organisations accréditées par le Fonds vert pour le climat, collabore avec plusieurs pays pour appuyer la préparation de projets pour le FVC qui seront examinés lors de son premier cycle d’allocation de fonds qui aura lieu à la fin de l’année.

Dans le cadre des préparatifs pour la Conférence, nous aidons les pays à développer et finaliser leurs objectifs respectifs et leurs contributions individuelles. Nous les aidons également à participer et à s’engager dans les processus de négociation.

Défis et opportunités

Les effets du changement climatique menacent d'anéantir des décennies de progrès en matière de développement et de compromettre notre avenir.

Pour les pays en développement, l'Accord de Paris est vital pour protéger l'environnement, mais aussi stimuler la croissance économique, renforcer les capacités d'adaptation et encourager les progrès vers un développement durable à la fois équitable et inclusif.

Sur le terrain

PNUD Dans le monde