L’athlète Michael Haddad (à droite) et le directeur du Bureau régional pour les États arabes, Mourad Wahba. / PNUD

 

New York, le 11 novembre 2019 - Michael Haddad, athlète d'endurance et Ambassadeur de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour les États arabes, a annoncé aujourd'hui qu'il allait tenter l'exploit extraordinaire de traverser le pôle Nord à pied sur 100 kilomètres. Son ambition : attirer l'attention sur l'impact dévastateur du changement climatique.

Paralysé du torse aux pieds depuis l'âge de six ans, avec 75% de ses fonctions motrices perdues, Haddad va traverser le pôle Nord en utilisant un exosquelette high-tech pour stabiliser sa poitrine et ses jambes. Pour s'adapter aux rudes conditions climatiques de l'Arctique, il portera une combinaison spéciale, conçue sur mesure grâce avec des fibres textiles intelligentes, une technologie novatrice qui relie les fonctions du corps humain au monde extérieur.

Haddad a été nommé ambassadeur de bonne volonté par le Directeur du Bureau régional pour les États arabes en septembre 2019 avec pour mission de faire avancer l'action climatique dans la région des États arabes et dans le monde.

« J'ai travaillé en étroite collaboration avec de nombreuses personnes merveilleusement dévouées - coachs sportifs, scientifiques , médecins, nutritionnistes, bioingénieurs et innovateurs de l'industrie. Cette marche est le fruit d'un grand effort collectif. Aujourd'hui, je suis fier de relever ce défi avec l'appui précieux du PNUD », a déclaré Haddad. « L'humanité ne sera pas en mesure de répondre avec succès à la crise climatique sans une action mondiale coordonnée et multilatérale. L'ONU a un rôle indispensable à jouer dans ce sens », a-t-il ajouté.

« Le changement climatique est le défi majeur de notre époque. Chacun d'entre nous a la responsabilité d'agir et d'inspirer les autres à se joindre d'urgence à la lutte collective pour réduire notre empreinte carbone, pour sauver notre planète », a déclaré Mourad Wahba, Directeur du Bureau régional pour les États arabe. « Le PNUD dans les États arabes est heureux de soutenir l'exploit ambitieux de Michael - voyager de son Liban natal jusqu'au point le plus septentrional du monde, braver le climat arctique et surpasser ses propres défis de mobilité pour appeler à lutter contre le changement climatique. »

À partir du printemps prochain, la marche de Michael Haddad, constituera une plateforme idéale pour informer sur les changements climatiques, accélérer la prise de conscience et mobiliser tout un chacun. Une nécessite selon le Sommet pour le Climat organisé par le secrétariat général des Nations Unies en septembre 2019. 

Lors de ce Sommet, le PNUD a lancé sa " Promesse pour le Climat ", s'engageant à soutenir 100 pays pour accroître leur ambition et accélérer leur action climatique d'ici 2020, afin d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris, à travers leurs engagements climatiques nationaux (Contributions déterminées au niveau national ou CDN). Le PNUD s'est également engagé à montrer l'exemple en réduisant ses propres émissions de 50 % d'ici à 2030.

Michael Haddad travaillera avec le PNUD pour promouvoir et soutenir de telles initiatives dans la région des États arabes et au-delà.

Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde