Un groupe de lauréats du Prix Equateur avec les Ambassadeurs de bonne volonté du PNUD Nikolaj Walder Costau et l'actrice espagnole Oona Chaplin comme maître de cérémonie (Photo : Equator Initiative/ Mike Arrison)

 

New York, 24 septembre - La dixième cérémonie de remise du Prix Équateur a honoré 22 communautés locales et peuples autochtones du monde entier lors d'un gala organisé hier soir à New York, à l'occasion de la Semaine du climat de l'ONU et de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Penseurs, responsables politiques, dirigeants d’entreprises et représentants de la société civile du monde entier se sont réunis au Town Hall à New York, pour une soirée organisée par le Partenariat de l’Initiative Équateur du PNUD, pour reconnaître et célébrer les initiatives et innovations extraordinaires créées par 22 peuples autochtones et communautés locales de16 pays.

Les lauréats ont reçu un prix en espèces de 10,000 USD chacun pour leur travail important qui présente des solutions innovantes, basées sur la nature, pour lutter contre le changement climatique. C'est la première fois que le Prix Équateur est décerné à des groupes de Guinée-Bissau, ainsi qu'à des communautés autochtones d’Australie et des États-Unis. Les lauréats sont également basés au Bénin, au Brésil, au Cameroun, en Équateur, en Inde, en Indonésie, au Kenya, en Micronésie, au Nigéria, au Pakistan, au Pérou, en Tanzanie et au Vanuatu.

Achim Steiner, Administrateur du PNUD, a déclaré : « Lundi, le Secrétaire général des Nations Unies a invité le monde à se réunir à New York pour le Sommet Action Climat. Cette année, le thème du Prix Équateur est les « solutions basées sur la nature pour le changement climatique ». Nous sommes très fiers d’avoir partagé avec vous, hier soir, 22 histoires extraordinaires, 22 solutions extraordinaires et 22 raisons d’être optimistes. Lorsque nous avons la possibilité d’organiser une telle cérémonie de remise de prix, nous choisissons non seulement 22 personnes sur environ 22 millions qui mènent ce genre d’actions, mais nous voulons aussi que tout le monde sorte d'ici sans avoir l'impression que c'est sans espoir. »

L’Ambassadeur de bonne volonté du PNUD, Nikolaj Coster-Waldau, a fait part de son récent voyage au Pérou, où il a été témoin de la lutte de personnes dépendant des terres agricoles pour se nourrir et survivre, et des impacts du changement climatique. « Il y a des inégalités à l'échelle mondiale. Nous devons les résoudre pour résoudre le changement climatique », a-t-il déclaré.

La cérémonie de remise du Prix a mis en lumières des lauréats dans les catégories suivantes : atténuation du changement climatique, adaptation au changement climatique, et économies à faible intensité de carbone alignées sur la nature.

D’autres personnalités distinguées étaient également présentes : Inger Anderson, Directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) ; Lucía Delfina Ruíz Ostoic, Ministre de l'environnement du Pérou ; Maria Flachsbarth, Secrétaire d'État parlementaire au ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement, Allemagne ; Naoko Ishii, Directrice générale et Présidente du Fonds pour l'environnement mondial ; Nancy Mahon, vice-présidente principale, Citoyenneté d'entreprise internationale et développement durable, The Estée Lauder Companies ; et Marit Brandtzæg, Directrice générale adjointe, Agence norvégienne de coopération pour le développement.

Ont également participé : Jenny Springer, Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ; Dr. Dennis Jacobs, Fordham University ; Ulrika Åkesson, Agence suédoise de coopération pour le développement international (SIDA) ; André Corrêa d'Almeida, École des affaires publiques et internationales de Columbia University. Oona Chaplin, l'actrice espagnole, a honoré l'occasion en tant que maîtresse de cérémonie.

Depuis sa création en 2002, le Prix Équateur a récompensé le travail novateur de 245 initiatives communautaires de 81 pays qui contribuent à la protection de l'environnement et à la lutte contre le changement climatique, tout en faisant progresser leurs propres priorités en matière de développement durable. Ce dernier groupe de lauréats protège, restaure et gère durablement les forêts, les exploitations agricoles, les zones humides et les écosystèmes marins afin d'atténuer les émissions de gaz à effet de serre, et d'aider les communautés à s'adapter au changement climatique. Cette année, le Prix Équateur a été rendu possible grâce au soutien généreux des gouvernements allemand et norvégien, de la Corporation Estée Lauder, de Conservation International, de The Nature Conservancy et de One Earth, et du partenariat avec l’École des affaires publiques et internationales de Columbia University.

À propos de l’Initiative Équateur

L’initiative Équateur est un partenariat multisectoriel dirigé par l’ONU qui réunit gouvernements, société civile, universités, entreprises et organisations locales afin de reconnaître et de promouvoir des solutions locales de développement durable basées sur la nature pour les populations, la nature et les communautés résilientes. Sa mission est d'identifier et de faire progresser les efforts locaux exceptionnels visant à réduire la pauvreté grâce à la conservation et à l'utilisation durable de la biodiversité. Le Partenariat de l’Initiative Équateur offre une plateforme unique pour célébrer les succès, aider à l’élaboration des politiques à l’échelle mondiale et soutenir les dirigeants locaux dans la réalisation de projets novateurs dans les domaines du développement durable et du climat.

À propos des lauréats

Accédez aux résumés des lauréats du Prix Équateur 2019 ici. Des vidéos sur tous les lauréats sont disponibles sur demande.

Requêtes media : Sangita Khadka, Spécialiste de communications, PNUD New York, email : sangita.khadka@undp.org, Tel : +1 212 906 5043

Icon of SDG 01 Icon of SDG 08 Icon of SDG 10 Icon of SDG 13 Icon of SDG 15

PNUD Dans le monde