Rapports sous-régionaux
Suivi des OMD dans la région du Pacifique
Rapports nationaux
Afghanistan
Bangladesh
Bhoutan
Cambodge
Chine
République populaire démocratique de Corée
Fidji
Inde
Indonésie
Iran
Kiribati
République démocratique populaire lao
Malaisie
Maldives
Îles Marshall
Micronésie (États fédérés de)
Mongolie
Myanmar
Nauru
Népal
Pakistan
Palaos
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Philippines
République de Corée
Samoa
Îles Salomon
Sri Lanka
Thaïlande
Timor-Leste
Tonga
Tuvalu
Vanuatu
Viet Nam

Asie et Pacifique

28 sept. 2015

L'Asie Pacifique mène la lutte contre la pauvreté dans le monde, avec la proportion de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour qui devrait tomber de 53% en 1990 à 12% d'ici la fin de l'année.

 

L'évaluation finale des progrès de la région vers les OMD présente un tableau optimiste, mais souligne aussi la nécessité de relever les défis en cours dans l'agenda de développement post-2015.

Le rapport note que la technologie jouera un rôle clé dans l'ère post-2015. Il appelle les pays développés à fournir un accès facile aux nouvelles technologies, et souligne l'importance de développer et d'adapter les technologies disponibles dans la région.

Le rapport, publié conjointement par la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique (CESAP), le Programme de développement des Nations Unies (PNUD) et la Banque asiatique de développement (BAD), vient à un moment critique, lors de la transition vers un nouvel agenda de développement.

Pour maintenir la dynamique de l'agenda post-2015, note le rapport, la région devront se pencher sur trois domaines clés : étendre les avantages de la technologie à tous, mobiliser les ressources financières nécessaires, et construire des systèmes statistiques qui peuvent surveiller les progrès des groupes les plus pauvres pour assurer que personne ne soit laissé pour compte.

Le rapport montre que, entre 1990 et 2012, la proportion de la population de la région vivant avec moins de 1,25 dollar par jour est tombée de 53 à 14 %, et tombera à 12 % fin 2015. En plus de cette baisse dramatique du niveau de la pauvreté, plus des deux tiers des pays auront réduit de moitié la proportion de la population sans accès à l'eau potable d'ici à 2015. Presque tous les enfants terminent maintenant l'école primaire, et les étudiants à tous les niveaux de l'éducation bénéficient de la parité des sexes.

Même si certains des objectifs ne sont pas atteints, les progrès sont impressionnants. Par exemple, le taux de mortalité des moins de cinq ans est en deçà de la réduction des deux tiers requise, mais passe sous la barre des 50%. Souvent, les progrès les plus rapides ont été enregistrés dans les pays qui ont commencé le plus en retard.

Plusieurs objectifs restent à la traîne cependant. En 2012, 569 millions de personnes vivaient encore avec moins de 1,25 $ par jour, 21 millions d'enfants n'etaient pas scolarisés dans le primaire, et plus d'un cinquième des moins de cinq ans - 75 millions - étaient sous-pondération. En outre, 1,2 milliard de personnes dans les zones rurales, et 480 millions dans les zones urbaines, ne disposaient toujours pas d'accès à un assainissement de base.

A retenir

  • Entre 1990 et 2012, la proportion de la population de la région vivant avec moins de 1,25 dollar par jour est tombée de 53 à 14 %, et tombera à 12 % fin 2015.
  • Plus des deux tiers des pays auront réduit de moitié la proportion de la population sans accès à l'eau potable d'ici à 2015
  • Le taux de mortalité des moins de cinq ans est en deçà de la réduction des deux tiers requise, mais passe sous la barre des 50%

PNUD Dans le monde