Riposte à Ebola en Guinée

14 nov. 2014
image

Face au nombre de cas et de décès causés par l’Ebola qui ne cesse de croître en Guinée, le gouvernement a lancé un plan national de riposte afin d’apporter des réponses immédiates qui permettront de sauver des vies, avec l’appui de la Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre Ebola (MINUAUCE) et des organismes des Nations Unies.

La propagation de l’épidémie d’Ebola a anéanti la croissance macroéconomique du pays et certains secteurs de production restent paralysés — la production agricole d’exportations clés, telles que le cacao et l’huile de palme, accuse notamment un net recul. Des activités du secteur privé telles que l’exploitation minière sont en baisse depuis que les entreprises étrangères ont mis fin à leurs activités. Le revenu des ménages a reculé de près de 13 % en juste six mois du fait de la hausse de l’inflation des produits de base, qui affecte les moyens de subsistance des familles.

 

La riposte du PNUD se centre sur 3 lignes de services:  

  • Renforcement de la coordination et réponse immédiate
  • Renforcement de l’engagement communautaire
  • Relèvement des répercussions socio-économiques

PNUD Dans le monde