Le défi

Les données scientifiques sont claires : les pays disposent d'un court laps de temps pour prendre les mesures urgentes nécessaires afin de limiter la hausse moyenne de la température mondiale à 1,5 °C, le seuil de sécurité. Le réchauffement climatique entraîne déjà des modifications durables de notre système climatique et menace des vies et des moyens de subsistance dans le monde entier. L'Accord de Paris sur le changement climatique et les Objectifs de développement durable (ODD) nous offrent une occasion unique de garantir un avenir plus durable, plus équitable et plus prospère pour tous.

La Promesse climatique du PNUD

La Promesse climatique est la réponse du PNUD à ce défi. La lutte contre la crise climatique exige que tous les pays prennent des engagements audacieux dans le cadre de l'Accord de Paris pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), responsables du réchauffement de la planète. La Promesse climatique traduit notre engagement à assurer que tout pays désireux d’accroître l’ambition de son engagement national en matière de climat soit en mesure de le faire.

Notre soutien dans le cadre de cette initiative s’appuie sur le vaste portefeuille d'expertise du PNUD dans des domaines prioritaires tels que l'énergie, les forêts, l'eau, la résilience, l'agriculture, la santé, la jeunesse, les finances, la gouvernance, l'égalité des sexes et les emplois verts. Il s’appuie également sur les résultats avérés du PNUD en matière d’appui aux gouvernements pour discuter, concevoir et mettre en œuvre des mesures climatiques dans le cadre de l'Accord de Paris.

Le PNUD a convenu de plans de travail pour la concrétisation de la Promesse climatique avec 115 pays, ce qui en fait la plus grande offre de soutien au monde pour le renforcement des engagements des pays en matière de climat.

 

 

 

Comment fonctionne-t-elle?

Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires sur l'action climatique à tous les niveaux du gouvernement et de la société pour faire progresser l'égalité, lutter contre la pauvreté et renforcer la durabilité sociale et environnementale.  

 


La Promesse climatique du PNUD et la COVID-19

Dans le cadre de l'appui global du PNUD aux pays pour se préparer, répondre et se remettre de la COVID-19, nos services au titre de la Promesse climatique sont ajustés afin de soutenir les efforts essentiels des gouvernements en faveur de plans de relance "verts" et d'investissements et plans de développement à plus long terme. De cette manière, nous pouvons contribuer à assurer que les communautés vulnérables soient protégées contre les crises d'aujourd'hui, tout en concevant un avenir plus résilient et plus équitable.

 

Slide
Le Mali a lancé son processus d'examen des engagements climatiques le 16 mars 2020.
Slide
La Moldavie est le quatrième pays au monde à présenter une nouvelle promesse climatique et le premier pays à participer à la promesse climatique du PNUD.
Slide
L'engagement du Maroc appelle à de nouvelles solutions faibles en carbone et implique le secteur privé.
Slide
Les petits États insulaires en développement comme Vanuatu ont déjà commencé à tester des solutions énergétiques modulaires.
Slide
Le Chili est un pionnier des méthodologies pour quantifier le coût de l'inaction face au changement climatique grâce à son engagement national.
Slide
Mission 1.5, un jeu mobile innovant et un vote mondial, vise à éduquer et à sonder les opinions de millions de personnes sur le changement climatique.

 

Résultats 

 

République de Moldavie

La République de Moldavie est le quatrième pays au monde à soumettre un nouvel engagement climatique au niveau national - et aussi le premier pays participant à la Promesse climatique du PNUD à le faire. Le gouvernement a revu ses ambitions à la hausse, avec un nouvel objectif de réduction des émissions de 70 % en 2030 par rapport aux niveaux de 1990, soit une augmentation par rapport à la réduction de 64 à 67 % proposée dans sa première promesse. Le nouvel engagement comprend également un objectif conditionnel de réduction des émissions de 88 % (contre 78 % dans le premier plan) si une aide internationale de 5 milliards de dollars peut être assurée. Le PNUD a apporté son soutien par le biais du projet régional EU4Climate, financé par la Commission européenne, qui regroupe également l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Belarus, la Géorgie et l'Ukraine.

 

Nigeria

Le Nigeria est l'un des premiers pays d’Afrique à avoir commencé à réviser son engagement climatique au niveau national dans le cadre de la Promesse climatique et du Programme d’appui aux Contributions déterminées au niveau national (CDN). S'appuyant sur un atelier de lancement réussi au début du mois de mars 2020, le gouvernement ouvre la voie à l'élaboration d'une boîte à outils nationale visant à intégrer l'action climatique dans le cadre plus large des efforts de développement tels que le Plan de relance et de croissance économique. Le Nigéria s'est déjà engagé à réduire de 20 à 30 % ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, et cette nouvelle promesse comprendra également l'engagement de l'ensemble de la société à définir et à améliorer les réponses climatiques pour l'eau, les polluants climatiques à courte durée de vie, la foresterie et d'autres solutions basées sur la nature, en tenant compte de l'égalité des sexes.

 

Action globale en faveur du climat grâce à la Mission 1.5

De plus en plus de citoyens du monde, en particulier les jeunes, se mobilisent pour exiger une action en faveur du climat, mais ils luttent parfois pour faire entendre leurs voix auprès des gouvernements. Dans le même temps, les gouvernements n'ont souvent pas accès à des informations fiables sur ce que leurs citoyens pensent de l'action climatique.  Mission 1.5 utilise la technologie des jeux mobiles pour rapprocher les citoyens et les gouvernements, en permettant aux joueurs de voter pour les mesures qu'ils jugent importantes et en compilant des données pour informer les décideurs politiques sur l'action climatique que les participants aimeraient voir adopter dans le cadre de l'action climatique mondiale afin de préserver notre planète pour les générations futures.

Plus de 60 pays soutenus dans le cadre de la Promesse climatique prévoient un engagement citoyen ciblé par le biais de Mission 1.5, mais toute personne ayant accès à Internet peut également participer au jeu, disponible à l’adresse Mission1Point5.org. Pour accroître davantage la portée de l’initiative, le PNUD s'est associé à Citizen's Climate Lobby et à la Marche pour les sciences (March for science anglais), entre autres, et cherche à établir des partenariats avec le secteur privé et l'industrie des jeux.  En réponse à la demande, un module éducatif complémentaire est également en cours d'élaboration à l’intention des enseignants et des parents. Il fournira davantage d'indications sur les choix effectués au cours du jeu Mission 1.5. 

 

 

Obtenir des résultats grâce à la collaboration

La Promesse climatique est rendue possible grâce au généreux soutien de la Suède, de l'Allemagne, de l'Union européenne, de l'Italie, de l'Espagne et d'autres donateurs principaux. Elle sous-tend la contribution du PNUD à l'initiative CAEP (Paquet d’amélioration de l’Action pour le Climat) du Partenariat CDN.

Le PNUD veille à ce que son appui au titre de la Promesse climatique complète et renforce les mandats, les avantages comparatifs et l’expertise d'un large éventail de partenaires stratégiques. Il s’agit notamment du PNUE (énergie, adaptation, efficacité des ressources, foresterie et solutions basées sur la nature), de la FAO (adaptation, foresterie), l'IRENA (énergie), de l'UNICEF (jeunesse et protection sociale), de la Banque mondiale (adaptation), d’ONU-HABITAT (gouvernance locale et régionale, villes), l'OMS (santé) et d'autres, ainsi que d'une liste mondiale d'experts du changement climatique.

 

Donateurs

 

 

Partenaires

 

PNUD Dans le monde