Parc éolien de Yugbaegmajigi sur le Mt Cheongoksan, Pyeongchang-gun, Gangwon-do, Corée du Sud, juillet 2020. Le nouveau pacte vert se concentre sur les énergies renouvelables, les infrastructures vertes et le secteur industriel. Photo : Stock for you/Shutterstock.com

 

En 2021, la crise COVID-19 est toujours d'actualité. De nombreux pays connaissent une troisième vague de la pandémie. Les pics épidémiques et les nouvelles souches de COVID et leurs effets sur l'économie politique et la société en général compromettent le Programme 2030 et les objectifs de développement durable. Il est urgent de mettre en place une réponse et une reprise bien coordonnées au niveau mondial.

L'idée du nouveau pacte vert remonte au New Deal (« Nouvelle donne ») de l'ancien président américain Franklin D. Roosevelt. On attribue souvent au journaliste Thomas Friedman le mérite d'avoir été le premier à réclamer une nouvelle donne verte en 2007. À cette époque, il devenait évident que le défi du changement climatique nécessiterait une approche globale, et il n'existait pas de solution miracle politiquement appropriée.

Un nouveau pacte vert combine l'approche économique de Roosevelt, menée par le gouvernement et à l'échelle de la société à l'époque de la Grande Dépression, et des technologies modernes permettant la transition vers des économies bas carbone.

Si les effets de la pandémie sur la santé, l'économie et la société exacerbent l'urgence liée au climat et à la préservation de la nature, ils offrent également la possibilité d'une reprise intelligente accompagnée d’une restructuration fondamentale et de grande envergure de secteurs clés. Il est économiquement judicieux d’élaborer des plans de relance écologiques et de viser une transition socialement inclusive, à faible taux d'émission et résistante aux changements climatiques.

Cette année pourrait être cruciale pour une reprise mondiale verte et inclusive, axée sur les énergies renouvelables et les emplois verts, et qui garantisse la protection sociale des plus vulnérables.

Le nouveau pacte coréen

Le gouvernement sud-coréen a réagi en instaurant le nouveau pacte vert, qui prévoit d'investir environ 144 milliards de dollars afin de créer 1 901 000 emplois d'ici 2025. Celui-ci se concentre sur un nouveau pacte numérique et un nouveau pacte vert, avec un soutien aux politiques général destiné à renforcer l'emploi et les filets de sécurité sociale.

La Corée a identifié dix projets clés allant de la mobilité verte aux soins de santé intelligents. Il prévoit la participation des gouvernements central et local pour renforcer l'innovation et l'emploi au sein de l'économie régionale, la moitié des fonds étant investis en dehors de Séoul.

Le nouveau pacte vert se concentre sur les énergies renouvelables, les infrastructures vertes et le secteur industriel. Son programme de subvention aux voitures vertes offre jusqu'à 17 millions de dollars de subventions aux personnes faisant l’acquisition de voitures électriques en 2021 et jusqu'à 33,5 millions de dollars pour les véhicules électriques à pile à combustible.

En décembre 2020, la Corée du Sud a soumis à la CCNUCC sa stratégie de neutralité carbone pour 2050 et ses CDN, qui comprennent la stratégie à long terme du pays pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Les défis de la COVID-19

Si la Corée a généralement été en mesure de répondre efficacement à la COVID-19 grâce à un traçage rigoureux des cas-contacts et d'autres dispositifs, la pandémie a engendré des pics successifs. Près de 79 000 Sud-Coréens ont été infectés, et plus de 1 400 sont décédés. Désormais, le gouvernement prévoit d'offrir le vaccin gratuitement à ses citoyens.

L'économie coréenne a réussi à rester largement ouverte pendant la pandémie. Néanmoins, de nombreuses personnes, parmi lesquelles des petites entreprises et des travailleurs indépendants, ont souffert du ralentissement économique. Avec le nouveau pacte, le gouvernement vise à poursuivre les plans de relance destinés aux petites entreprises et aux particuliers. En mars, le gouvernement lancera le fonds K-New Deal, d'une durée de cinq ans, qui vise à investir 3 500 milliards de dollars en 2021, dont 35 % seront financés par le secteur public et 65 % par le secteur privé.

Agir pour le changement

 

La Corée reste le quatrième importateur mondial de charbon et le troisième investisseur dans des projets liés au charbon à l'étranger. Sa stratégie de neutralité carbone pour 2050 mettant l'accent sur la suppression progressive de toutes les centrales au charbon ou la transition au gaz naturel liquéfié d'ici 2050, la Corée tend vers une accélération drastique des technologies propres.

Les prochains mois seront riches en événements. Le nouveau pacte, décliné en trois volets, sera mené par le secteur privé et soutenu par le gouvernement. La Corée dispose d'une infrastructure informatique et d'une compétitivité numérique exceptionnelles. Elle est de plus en plus reconnue comme un leader mondial dans le domaine de la recherche et du développement, avec une base de consommateurs complexe qui encourage l'innovation technologique et les partenariats, tels que celui qui lie le PNUD avec Samsung. Les entreprises internationales s’inspirent des projets clés du nouveau pacte pour identifier des possibilités d'entrée sur le marché et d'expansion. Les pays en développement veulent tirer les leçons de la politique de redressement post-COVID-19 de la Corée.

Dans le cadre du Centre de politique mondiale du PNUD, à Séoul, une série de webinaires a été organisée pour faciliter les délibérations politiques sur la reprise verte en vue de « reconstruire en mieux ». En mai et décembre 2020, nous avons organisé deux webinaires avec des experts de Corée, du Rwanda, du Bangladesh et de l'UE. Les discussions ont porté sur les leçons à tirer de la relance verte et ont souligné la nécessité de continuer sur cette lancée. Notre dernier webinaire technique (disponible sur YouTube en anglais), organisé avec le ministère coréen des Affaires étrangères, a rassemblé des participants de 43 pays. Cette année, nous continuerons à mettre en lumière et à partager les différents aspects de la relance verte et du nouveau pacte coréen avec nos partenaires du monde entier.

 

Icon of SDG 07 Icon of SDG 09 Icon of SDG 13 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde