De gauche à droite: le ministre des Forêts de Corée, M. Kim Jae-Hyun; Le Ministre des eaux et forêts de la Côte d’Ivoire, M. Alain Richard Donwahi; La vice-présidente du Costa Rica, Mme Epsy Campbell Barr; Ministre de l'Environnement et de l'Énergie du Costa Rica, M. Carlos Manuel Rodriguez © PNUD, Côte d'Ivoire / Ela Ionescu


Le Costa Rica et la Côte d'Ivoire sont deux pays très différents, à des stades variés de développement. Le Costa Rica est un modèle en matière de conservation des forêts, la couverture forestière du pays étant passée de 29 % en 1996 à plus de 50 % aujourd'hui.

Premier exportateur mondial de fèves de cacao, la Côte d'Ivoire a connu un essor économique ces dernières années, mais a perdu près de 85 % de ses forêts depuis 1960. Le pays s'est depuis engagé à protéger les forêts qui subsistent et à lancer un ambitieux programme d'expansion.

C’est ainsi que les deux pays ont uni leurs forces par l’intermédiaire du PNUD.

La coopération Sud-Sud favorise la solidarité entre pays suivant des voies de développement similaires, et leur permet de relever des défis communs. Ce type de coopération est un facteur essentiel du développement durable et le PNUD est de longue date un courtier en connaissances et un facilitateur de partenariats de confiance.

L'un des objectifs de l'équipe chargée du climat et des forêts du PNUD est d'aider les pays à concevoir des politiques nationales visant à diminuer le déboisement et à gérer les forêts de manière durable, dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques, conformément à l'initiative ‘Réduction des émissions causées par le déboisement et la dégradation des forêts (REDD+)’(Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation (REDD+)).

En août 2019, une délégation de Côte d'Ivoire s’est rendue au Costa Rica en vue de partager les expériences et d'écologiser les investissements nationaux. L’un des objectifs était aussi d'apprendre comment l'écotourisme peut contribuer à la préservation des forêts et créer des emplois durables.  

La Côte d'Ivoire et le Costa Rica ont la même vision ambitieuse de la conservation et de l'expansion des forêts. Cette vision partagée est à l’origine d’un partenariat entre ces pays qui renforcera le leadership local en matière de développement durable.

Le succès remarquable du Costa Rica en matière de reboisement est essentiellement dû à une forte sensibilisation des populations, à une volonté politique durable et à l'éducation sur les avantages sociaux et économiques de la conservation. Mais le Costa Rica ne se repose pas sur ses lauriers. Le Président Carlos Alvarado Quesada a promis de réaliser un objectif climatique encore plus ambitieux et novateur : « décarboniser » l'économie du pays d'ici à 2050.

La Côte d'Ivoire a entamé un exercice similaire, à commencer par la restauration de la couverture forestière du pays. En 2014, le Président Alassane Ouattara a signé la Déclaration de New York sur les forêts, il a approuvé une nouvelle politique de gestion forestière et s'est engagé à faire en sorte que la forêt nationale couvre 20% du territoire du pays d'ici à 2030.

Les plans de collaboration future consistent à maintenir les engagements, tenir des consultations régulières et lancer un programme conjoint de renforcement des capacités qui débutera en 2019.  Le partenariat servira en fin de compte de cadre pour la coopération technique et politique, l’échange d'idées et d'enseignements qui permettront de transformer l'industrie forestière, tout cela contribuant à la réalisation des ambitions au cœur des objectifs de développement durable (ODD).

Le partenariat montre que ce n'est qu'en tirant parti des connaissances acquises et en mettant en commun le savoir-faire des pays que nous pourrons exploiter pleinement le potentiel de la coopération Sud-Sud.

Le gouvernement du Costa Rica est disposé à collaborer avec les pays qui souhaitent augmenter leurs contributions déterminées au niveau national dans le cadre de l'Accord de Paris de 2015, ainsi qu’à partager leurs connaissances sur les avantages économiques des forêts, et sur la façon de les conserver et de les étendre.

Icon of SDG 08 Icon of SDG 13 Icon of SDG 15 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde