SDG 14
« »

L'humanité dépend des océans de la Planète – de leur température, leur chimie, leurs courants et leur faune. La manière dont nous gérons cette ressource vitale est essentielle aussi pour compenser les effets du changement climatique.

Plus de trois milliards de personnes doivent leur moyen d’existence à la biodiversité marine et côtière. Cependant, on constate aujourd’hui que 30 % des stocks mondiaux de poisson sont surexploités, bien en-dessus des niveaux permettant d’obtenir un rendement constant.

Les océans absorbent également environ 30% du dioxyde de carbone émis par les humains, et on assiste à une hausse de 26 % de l’acidification des océans depuis le début de la révolution industrielle. La pollution marine, résultant essentiellement de sources terrestres, atteint des niveaux alarmants, avec une moyenne de 13 000 morceaux de déchets plastiques présents sous chaque kilomètre carré d’océan.

Les Objectifs de développement durable offrent un cadre pour gérer durablement les écosystèmes marins et côtiers et les protéger de la pollution résultant des activités terrestres. Ce cadre prévoit aussi de pallier les effets de l’acidification des océans. Renforcer la préservation et l’utilisation durable des ressources de l’océan au moyen de lois internationales contribuera également à atténuer une partie des défis auxquels sont confrontés nos océans.

Objectifs en action

Le PNUD en Namibie

Ensemble, protéger le Benguela

Le point de rencontre entre les sables chauds du désert namibien et le courant froid océanique de Benguela abrite une biodiversité très riche et l’une des plus abondantes vies marines au monde. VOIR

Le PNUD en Inde

L'homme et la mer : un juste milieu

L'Inde est le 2è plus grand producteur de poissons dans le monde, mais ces chiffres sont en baisse, avec la surexploitation et des méthodes de pêche nuisibles à l'environnement.VOIR

Le PNUD dans le Pacifique  

De l'eau, de l'eau partout  

Construire des dispositifs d’approvisionnement en eau à l’épreuve des variations et des changements climatiques est indispensable pour l’avenir des Iles du Pacifique.VOIR