Helen Clark: Message à l’occasion de la signature de l’Accord de Paris

22 avr. 2016

Au moins 155 pays devraient signer l’Accord de Paris le 22 avril, un record historique pour la signature d’un accord le même jour. C’est là une démonstration claire de leur volonté politique de s’attaquer à la menace des changements climatiques ainsi qu’un signal fort du maintien des engagements pris à Paris en décembre dernier. Nous devons profiter de cette dynamique et avancer dans la mise en œuvre de mesures ambitieuses pour le climat.

La signature de cet accord, déjà en cours de ratification dans plusieurs pays, aura des conséquences dépassant la dimension purement symbolique. L’Accord de Paris, qui entrera probablement en vigueur plus tôt que prévu, soutiendra à l’échelle mondiale l’adoption de mesures visant à transformer les économies, encouragera les investissements dans les énergies vertes ainsi que dans une agriculture et des infrastructures résilientes, et favorisera la protection des forêts et des paysages.

La mobilisation de la communauté internationale conforte le PNUD dans ses efforts pour répondre à ce défi planétaire et participer aux initiatives qui s’inscrivent dans la continuité ce processus. Fort de plus de deux décennies d’engagement en faveur du climat, et notamment des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de l’adaptation aux changements climatiques, de la protection des forêts et de la réduction des risques de catastrophe, le PNUD est d’ores et déjà à pied d’œuvre aux côtés de ses partenaires pour accélérer la mise en place de mesures dans le cadre de l’Accord de Paris. Dans cette perspective, il collaborera avec les pays pour les aider à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés le plus rapidement et efficacement possible.

Après avoir adopté l’Accord de Paris, la communauté internationale se hâte à présent de le signer et de le ratifier. Faisons preuve du même empressement et de la même détermination à concrétiser ces engagements en actes.

Contacts presse

Dylan Lowthian at Dylan.Lowthian@undp.org. Tel: +1 212 906 5516

 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe