Un nouvel appel à soutenir les réfugiés syriens et les pays qui les accueillent

5 déc. 2016

Sfook Ali Alhelal, d'Homs en Syrie, avec sa famille dans un appartement de deux pièces à Amman (Jordanie), dont ils pourraient être expulsés s'ils ne payent pas le loyer. Photo: PNUD/Freya Morales

Amman, Jordanie — Avec le conflit en Syrie en cours depuis six ans déja  et peu de progrès sur le front politique, les agences des Nations Unies et les ONG partenaires ont lancé un appel à financement de 4,69 milliards de dollars américains pour continuer un travail vital au cours des deux prochaines années.

Le Plan régional pour les réfugiés et la résilience (3RP) rassemble plus de 240 partenaires dans une réponse régionale coordonnée pour aider 9,3 millions de personnes en Turquie, au Liban, en Jordanie, en Egypte et en Irak - 4,7 millions de réfugiés syriens et plus de 4,4 millions de personnes dans les communautés qui les accueillent.

Les réfugiés sont de plus en plus vulnérables - la grande majorité vit en dessous du seuil de pauvreté et lutte pour satisfaire des besoins essentiels tels que nourriture, loyer et soins de santé - 70% d'entre eux sont des femmes et des enfants, et la moitié des enfants réfugiés ne sont pas scolarisés. Avec l'hiver qui approche, le soutien aux réfugiés et aux pays qui les accueillent est d'autant plus vital.

« Six ans après le conflit, les réfugiés et ceux qui les accueillent ont besoin de notre aide - maintenant plus que jamais», a déclaré Amin Awad, Directeur du Bureau pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, et Coordonnateur Régional des Réfugiés pour la Syrie et l'Irak.  Le 3RP nous donne une plate-forme pour restaurer dignité et espoir en l'avenir - mais pour que cela se produise, ils ont besoin d'emplois, de moyens de subsistance, d'éducation et plus important, de protection."

Entamant sa troisième année de programmation, le 3RP a jusqu'ici soutenu les gouvernements des pays voisins de la Syrie. Alors que la crise syrienne continue sans relâche, les besoins continuent d'augmenter, et les réfugiés et les communautés d'accueil sont confrontés à des difficultés croissantes. Les communautés d'accueil et les gouvernements ont besoin de soutien car ils assument le fardeau de protéger, de fournir des services et de partager des ressources avec un nombre massif de réfugiés.

« Alors que des millions de personnes ont fui la Syrie, nous avons constaté une générosité et une solidarité extraordinaires de la part des pays et des communautés d'accueil », souligne Gustavo Gonzalez, coordonnateur du développement sous-régional du PNUD. « Les agences des Nations Unies et les ONG partenaires derrière le 3RP s'engagent à fournir le meilleur soutien possible pour aider les gouvernements et les communautés d'accueil à renforcer la résilience face à l'une des crises les plus pressantes au monde. Ce 3RP reflète les efforts des pays pour des réponses plus durables à une crise prolongée. "

Le plan 3RP 2017-2018 sera officiellement lancé le 24 janvier 2017 lors d'une conférence organisée par le Gouvernement finlandais à Helsinki. Parmi les principales recmmandations du plan figurent: un leadership national fort dans la réponse humanitaire, une responsabilisation accrue, des moyens d'existence améliorés et des possibilités d'éducation pour les enfants et les jeunes, des approches régionales communes pour protéger les droits, la dignité et la sécurité des réfugiés, et encore de meilleures capacités nationales et locales de prestation de services. Assurer l'accès à des soins de santé de base pour les réfugiés et les communautés d'accueil figure également en bonne place.

" Cet appel reflète l'ampleur des besoins humanitaires, de protection et de résilience dans les pays voisins de la Syrie, qui continuent d'assumer notre responsabilité collective", a déclaré Mathieu Rouquette, Représentant du Forum régional des OING en Syrie. "C'est aussi pour maintenir notre engagement envers l'humanité, pour montrer aux Syriens et aux familles qui ont ouvert leurs foyers que nous continuerons à soutenir et à défendre leurs droits et leur dignité"

Le conflit en Syrie reste le plus grand défi humanitaire au monde aujourd'hui. A l'intérieur de la Syrie, 13,5 millions d'hommes, de femmes et d'enfants ont un besoin urgent d'aide humanitaire et de protection


Pour plus d'information, voir (en anglais): http://www.3rpsyriacrisis.org/

 

Contacts

PNUD :

Noeman AlSayyad, Conseiller en Communication, Amman noeman.alsayyad@undp.org

Theodore Murphy, Spécialiste en Communication, New York : theodore.murphy@undp.org

UNHCR: Scott Craig, Porte-parole, Amman – craigs@unhcr.org

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe