Le chef du PNUD rencontre des communautés vulnérables au Burkina Faso

19 nov. 2016

Helen Clark rencontre la communauté de Polesgo, Burkina Faso. Photo: Dylan Lowthian/PNUD

Ouagadougou, Burkina Faso - Concluant une visite de trois jours au Burkina Faso, l'Administrateur du PNUD, Helen Clark, s'est rendue à Kaya, une communauté rurale qui subit de plein fouet les effets de la dégradation de l'environnement et de la déforestation, dans un pays où les ressources en eau sont rares.

Le lac Dem, dans la région du centre-nord du pays, a perdu environ 40 pour cent de son eau. Les 51 000 habitants de Kaya et des villages avoisinnants dépendent quasi exclusivement du lac pour leur approvisionnement en eau.

Un projet du PNUD, en partenariat avec le gouvernement du Burkina Faso et avec le soutien du gouvernement autrichien, travaille avec les communautés locales pour aborder les questions critiques menaçant le lac - notamment la pollution par les engrais et l'accumulation des dépôts de sable causés par L'érosion des sols.

En discutant avec les participants au projet, Helen Clark a salué le caractère communautaire de l'initiative - en notant que le projet avait été réalisé grace à l'action de la population locale. «Vous avez vu ce qui se passait et avez décidé d'agir. Sans le leadership des communautés, des projets comme celui-ci ne peuvent réussir ", at-elle dit.

Avec un investissement initial de 200 000 dollars US, le projet a montré comment les initiatives d'adaptation basées sur les écosystèmes peuvent fonctionner dans la pratique. À Kaya, le projet a mis en place un comité local de gestion de l'eau, a élaboré une charte foncière, a reboisé les rives du lac et permis réduire les l'ensablement du lac.

L'Administrateur du PNUD a également engagé des discussions avec le Président de la République Roch Marc Christian Kaboré, le Premier ministre, et divers ministres et fonctionnaires, sur le développement durable et futur du pays. Les conversations ont porté en particulier sur le nouveau plan national de développement économique et social du pays, l'ANDES, qui a été lancé en juillet dernier.

«J'avais visité le Burkina Faso il ya six ans et demi», a déclaré Helen Clark aux journalistes lors de la visite. "Beaucoup de choses ont changé depuis. Une transition politique s'est produite, un vaste programme de réforme est en cours et un plan de développement national complet est en place.

«Ces initiatives majeures serviront de base aux discussions avec les partenaires au développement lors de la conférence qui aura lieu à Paris début décembre. Le PNUD a été étroitement associé à la préparation du nouveau plan national et aux préparatifs de la conférence de Paris ", at-elle dit.

Au cours de cette visite, Helen Clark s'est également jointe au président Roch Marc Christian Kaboré et aux ministres à Dori, au nord du pays, lors du lancement d'un nouveau programme - PADEL - qui vise à accélérer et à transformer le développement local à travers le pays.

Contacts

Dylan Lowthian, Spécialiste en Communications

dylan.lowthian@undp.org - 1 (646) 673 6350