L’action climatique essentielle à la réussite des Objectifs de développement durable

16 nov. 2016

Photo: PNUD

Marrakech, Maroc – Le PNUD a procédé au lancement officiel de la deuxième édition de son rapport phare sur le changement climatique.

Celui-ci est consacré cette fois à l’impact du changement climatique sur les gains en matière de développement. Pour être plus précis, le rapport (en anglais), intitulé « Mise à échelle des actions climatiques pour atteindre les Objectif de développement durable », décrit comment des initiatives visant à atténuer les effets du changement climatique et à s’y adapter donnent des outils aux communautés en matière d’éducation, de santé, de sécurité alimentaire et d’autonomisation des femmes.

«  Nous savons depuis longtemps que le changement climatique et le développement durable sont inextricablement liés, assure Magdy Martínez-Solimán, Secrétaire Général adjoint des Nations Unies et Administrateur adjoint du PNUD.  Mais ce rapport montre sans doute pour la première fois que les mesures prises pour lutter contre le changement climatique donnent des résultats concrets et importants, qui ont un effet bénéfique sur le développement humain, social et économique. »

Le rapport, qui détaille le riche portefeuille climatique du PNUD et cite des exemples nationaux, démontre de façon convaincante que les mesures de lutte contre le changement climatique contribuent de façon positive à la réalisation des Objectif de développement durable.

Avec des infographies claires et détaillées, le rapport illustre la façon dont les quelque 800 programmes climatiques du PNUD – un portefeuille d’une valeur de 2,8 milliards de dollars EU répartis sur plus de 140 pays dans cinq régions différentes –  contribuent à la réalisation de chacun des 17 Objectif de développement durable.

Depuis 2008, le PNUD a aidé plus de 140 pays, dont les 48 pays les moins avancés (PMA) et 39 petits États insulaires en développement (PEID) à accéder à des financements climatiques.

Près de 40 % de ces initiatives (environ un milliard de dollars, soit la part la plus importante du portefeuille) contribuent aux efforts d’adaptation. Les mesures centrées sur l’atténuation, y compris l’énergie durable et les forêts, en représentent respectivement quelque 30 et 22 %. Des questions transversales comme le financement, le renforcement des capacités, les politiques et le renforcement institutionnel, ainsi qu’un appui pour atteindre les cibles de l’Accord de Paris (contributions déterminées à l’échelle nationale) constituent environ 11 % du portefeuille.

« Grâce à l’Accord de Paris, le monde a maintenant une voie toute tracée pour collaborer à une solution intégrée au changement climatique, estime Martínez-Solimán, C’est à nous maintenant de travailler avec nos partenaires pour poursuivre dans cette voie et les aider à atteindre leurs priorités en matière de climat et de développement. »

Lancé dans les coulisses de la 22e Conférence des Parties (COP 22) à Marrakech, le rapport rappelle le message clé du PNUD en prélude à cette réunion : l’accord a été passé. Il est temps d’agir.

 

 

Contact médias:

Carl Mercer (carl.mercer@undp.org, +13476525933)

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe