Conférence internationale sur le relèvement des pays affectés par Ebola

9 mai 2015

Congo Town, Freetown, en Sierra Leone. ©Dylan Lowthian/PNUD

En finir avec Ebola : « Réduire à zéro le nombre de cas, éviter les nouvelles contaminations et reconstruire » 

New York - Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, accueillera en juillet une Conférence internationale sur le relèvement des pays affectés par Ebola en vue de leur assurer les ressources et l’appui dont ils ont besoin pour surmonter les répercussions socio-économiques de l’épidémie d’Ebola qui sévit actuellement. 

La conférence, qui se tiendra au siège de l’ONU à New York, le 10 juillet 2015, sera organisée en coopération avec les gouvernements de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone, ainsi qu’avec d’autres partenaires.  

Alors que le nombre de personnes contaminées par le virus Ebola a diminué, les pays affectés ont toujours besoin de l’appui de la communauté internationale pour ramener à zéro le nombre de cas, ne pas enregistrer de nouveaux cas et s’engager sur la voie du relèvement. 

Les participants à cette réunion de haut niveau pourront échanger autour des stratégies visant à mettre fin à l’épidémie d’Ebola – « Réduire à zéro le nombre de cas et éviter les nouvelles contaminations ». Cette conférence sera également l’occasion pour les pays touchés de procéder à des échanges de vues sur leurs plans de relèvement et leurs budgets régionaux et nationaux, élaborés de façon détaillée et hiérarchisant leurs besoins pour la prochaine période de 12 à 18  mois, et de rechercher un appui auprès de la communauté internationale afin de combler l’insuffisance des ressources techniques et financières nécessaires.  

Lors de cette conférence, le Secrétaire général lancera un appel à l’action visant à s’assurer que ces trois pays ne connaissent pas de nouveaux revers en raison des conséquences socio-économiques à long terme de la maladie.

L’ONU et ses partenaires sont unis dans leur détermination à voir les plans de relèvement des pays les plus affectés recevoir le plein appui de la communauté internationale. 

Pour de plus amples informations, prière de contacter :

Vannina Maestraccimaestracci@un.org ; +1 917 367 0293

Boaz Paldi : boaz.paldi@undp.org ; +1 212 906 6801

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe