Vanuatu : le PNUD lance son programme « Argent contre travail » pour aider au relèvement

21 avr. 2015

Peter Poki est membre du Comité de la commune de Wiliams Bays ayant contribué à préparer le village avant l'arrivé du cylcone Pam. ©Silke von Brockhausen/PNUD

Le PNUD lance des projets de déblaiement des débris pour assurer une source de revenu aux sinistrés

Port Vila, Vanuatu – Les communautés touchées par le cyclone Pam à Port-Vila ont commencé à nettoyer les décombres et les déchets ménagers cette semaine, ce qui leur permet de gagner un revenu indispensable à leur relèvement après la catastrophe. Nombre de communautés des îles Vanuatu sont toujours confrontées à des amas de déchets et de débris tels que des arbres, des matériaux de construction provenant d’habitations endommagées et une multitude de déchets dangereux, notamment d’amiante et médicaux. C’est une source d’inquiétude pour l’environnement et la santé publique, notamment parce que cette période de l’année est particulièrement propice à la diffusion des maladies à transmission vectorielle. 

« Grâce à notre projet ‘Argent contre travail’ nous aiderons le Gouvernement à mieux reconstruire le pays durant la phase de relèvement, » a affirmé le Représentant adjoint du PNUD Akiko Fujii lors du lancement tenu cette semaine. « Reconstruire les infrastructures communautaires cruciales telles que le système de traitement des déchets diminue les risques sanitaires, la pollution environnementale et permet de dégager des routes d’accès pour les secours humanitaires. Dans le même temps, nous relançons des activités économiques en fournissant aux participants des revenus et du matériel leur permettant de reconstruire leurs communautés. » 

« La perte de 96% des cultures alimentaires et les graves dégradations subies par les plantations de café et de bois de santal ont détruit la principale source de revenus de la majorité de la population et pourraient avoir un impact négatif sur le développement économique du Vanuatu au cours des prochaines années », a averti Mme Fujii. 

De concert avec les autorités locales, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a commencé à employer des membres de la communauté pour nettoyer, récupérer et recycler les déchets, tout en leur fournissant l’argent en espèces et des outils leur permettant de réaliser un nouveau départ. Ce projet offre des perspectives d’emplois à court terme à une centaine d’hommes et de femmes vulnérables, et garantit un nettoyage et un recyclage des déchets en toute sécurité, lesquels bénéficient à plus de 94 000 habitants de la capitale du Vanuatu et des zones voisines.  

Le PNUD aidera le Conseil municipal de la capitale à nettoyer rapidement les débris causés par le cyclone à Port-Vila et les déchets municipaux qui n’ont pas été ramassés depuis un mois dans le cadre de « l’Initiative pour la reconstruction des moyens d’existence et la gestion des déchets » qui représente 500 000 dollars et vise également à renforcer le système gouvernemental de traitement des déchets. « Après le cyclone, notre priorité a été d’acheminer des provisions vitales aux communautés, » a dit Cherol Ala, Directeur du Département des autorités locales du Vanuatu. « Nous entrons graduellement dans la phase de relèvement et nous nous employons désormais à rétablir pleinement les services de base pour nos citoyens. Nous comptons sur l’appui du PNUD », a-t-il ajouté.

Le PNUD prévoit d’élargir ce projet aux communautés affectées par le cyclone et sélectionnées sur d’autres îles au cours des prochaines semaines. L’agence de développement examine également ses projets en cours et prévus pour atténuer l’impact du cyclone Pam, prévenir les catastrophes futures et renforcer la résilience de la communauté. Cela comprend l’appui fourni au gouvernement pour qu’il tienne compte des risques de catastrophes dans la planification du développement, la formation des fonctionnaires et l’appui apporté aux communautés pour renforcer la préparation aux catastrophes à l’échelle local. Le PNUD s’associe également au Gouvernement du Vanuatu afin d’atténuer les conséquences négatives des phénomènes climatiques extrêmes grâce à un projet d’adaptation côtier qui représente 8,03 millions de dollars. 

Les Nations Unies cherchent à rassembler 2,3 millions de dollars dans le cadre de l’appel éclair lancé le 24 mars 2015 pour appuyer les initiatives de relèvement précoce afin de reconstruire les infrastructures et rétablir les moyens d’existence des communautés à Vanuatu. 

Pou rplus d'informations, veuillez contacter

Silke von Brockhausen : UNDP Communication Specialist, Vanuatu ; phone : +678 547 2295 ; e-mail : silke.von.brockhausen@undp.org ; twitter : @svbroc

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe