Le Japon et le PNUD s’associent pour la réhabilitation de l’école nationale de police au Mali

3 mars 2015

Des officiers de police sénégalais et nigérians de l’UNPOL assistent à une formation anti-émeute avec leurs collègues maliens à l'Ecole Nationale de Police à Bamako, Mali. Photo MINUSMA / Marco Dormino

Bamako, Mali – Le Gouvernement du Mali, le Japon et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont signé aujourd’hui un accord visant à renforcer les capacités opérationnelles de l’Ecole nationale de Police de Bamako (ENP), pour un montant de 4,5 millions de dollars.

La signature de l’accord de financement a eu lieu en présence de M. Abdourhamane Sylla, Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale par intérim, du Général Sada Samaké, Ministre de la Sécurité et de la protection civile, de S.E.M. Akira Matsubara l’Ambassadeur du Japon au Mali, de M. Ryuchi Kato, Représentant résident l'Agence japonaise de coopération international (JICA) au Mali, du Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Mali par intérim, et de M. Boubou Dramane Camara, Directeur Pays du PNUD au Mali.

Le projet d’appui au renforcement des capacités opérationnelles de l’Ecole Nationale de Police de Bamako sera mis en œuvre conjointement par le PNUD et la MINUSMA, pendant une durée de 12 mois. L’objectif ultime est de permettre à la police malienne d’assurer pleinement sa mission de maintien de l’ordre, de l’Etat de droit et le respect des droits humains.

Outre la réhabilitation des locaux et logements, l’appui du Japon, du PNUD et de la MINUSMA permettra d’équiper l’ENP en matériel de formation en équipement pédagogique et de télécommunication, de soins et de véhicules.

Les formateurs de la police et les personnels de l’administration suivront par ailleurs un cursus spécialisé, couvrant le maintien de l’ordre, les techniques d’intervention et les premiers secours, ainsi que la protection des droits humains, la lutte contre les violences basées sur le genre ou contre la prolifération des armes légères.

« Ce projet est un véritable témoignage du soutien du gouvernement japonais et des Nations Unies aux autorités maliennes dans ses efforts de restauration de l’autorité de l’Etat et de rétablissement de l’ordre public. Il vise à rendre plus fonctionnelle l’Ecole nationale de police à travers la réhabilitation et l’équipement des infrastructures existantes, afin d’assurer aux personnels ainsi qu’aux agents en stage dans cette institution, une formation de qualité, conforme aux normes et standards internationaux, dans des conditions de vie et d’étude décentes » a déclaré le Directeur Pays du PNUD.

La réhabilitation de l’école de Police s’inscrit dans le cadre plus large de l’appui du PNUD au Mali pour faire face aux défis sécuritaires, de gouvernance et de résilience. Il permettra également de pérenniser les synergies entre les différents acteurs appuyant la police malienne par des formations ou des équipements complémentaires.

Pour plus d’informations, contactez :

A Bamako : Ouattara Adam Maiga, Chargée de communication, PNUD Mali,
(+223) 44980320 / (+223) 75995263 (portable), adam.maiga@undp.org
 
A Tokyo : Toshiya Nishigori, Chargé des relations publiques,
+81-3-5467-4875, toshiya.nishigori@undp.org

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe