Le PNUD fait état de progrès dans l’élimination des substances appauvrissant la couche d’ozone dans 120 pays

17 nov. 2014

Paris, France – Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) publie aujourd’hui un rapport qui révèle comment 120 pays ont éliminé plus de 67 000 tonnes de substances qui appauvrissent la couche d’ozone et plus de 5 milliards de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre d’équivalent CO2, contribuant à améliorer la qualité de l’air et les technologies dans des secteurs tels que la réfrigération, la climatisation, les solvants et les mousses.

Le rapport, Protéger la couche d’ozone et réduire le réchauffement climatique, présente neuf études de cas, y compris des transferts de technologie sur différents continents, et résume les résultats obtenus et les enseignements tirés sur une période de 20 années.

Les exemples présentés dans ce rapport comprennent les transferts de technologies à faible teneur en carbone et ne faisant pas appel aux substances qui appauvrissent la couche d’ozone dans les secteurs des mousses, de la réfrigération, de la climatisation, et des solvants dans des pays comme le Bangladesh, Brésil, la Chine, la Géorgie, l’Inde, la Jamaïque, le Mexique, le Swaziland et Trinidad-et-Tobago, ainsi qu’en Afrique lusophone et dans les pays à économies en transition (Belarus, Tadjikistan et Ouzbékistan). En outre, sur les 2 331 projets achevés, plus de 1 000  impliquaient des entités du secteur privé, notamment des centaines de petites et moyennes entreprises.

Le PNUD a aidé ces pays à avoir accès à des savoir-faire et à un financement du Fonds multilatéral s’élevant à de 690,6 millions de dollars aux fins de la mise en œuvre du Protocole de Montréal (pour les pays en développement) et à 42,5 millions de dollars du Fonds pour l'environnement mondial - FEM - (pour les pays à économies en transition) afin d’éliminer les produits chimiques qui appauvrissent la couche d’ozone.

“ Etant donné que le PNUD appuie le plan d’élimination progressive des  hydrofluorocarbones qui  appauvrissent la couche d'ozone (émissions de puissants gaz à effet de serre) actuellement en cours, il continuera de mettre l’accent sur les besoins des petites et moyennes entreprises et, en tant que tel, il ne fait aucun doute que le Protocole de Montréal continuera d’être l’un des programmes phares du PNUD, ” dit Nik Sekhran, Directeur du  groupe sur le développement durable du PNUD.

Le rapport a été publié en marge de la 26ème Réunion des parties au Protocole de Montréal, à Paris, en France, qui s’achève le vendredi 21 novembre.

Le Protocole de Montréal est un traité international élaboré pour protéger la couche d’ozone en éliminant graduellement la production et la consommation de substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

Bien que des difficultés subsistent, le Protocole de Montréal a été considéré comme un succès mondial, comme en témoigne l’élimination massive de la production et de la consommation de  chlorofluorocarbones, de halons, de tétrachlorure de carbone, de méthyle chloroforme, de bromure de méthyle et de bromochlorométhane dans le monde depuis sa mise en œuvre en 1987.

Contact information

Mr. Jacques Van Engel, Directeur, Groupe du protocole du PNUD à Montréal / Produits chimiques.

E-mail: jacques.van.engel@undp.org

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe