PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Haïti publie son rapport sur les objectifs du Millénaire pour le développement

25 juin 2014

Port-au-PrinceHaïti – Le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont lancé, ce mercredi 25 juin à l’hôtel Oasis, le rapport national 2013 sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Adoptés à New York en 2000 par 189 états membres de l'Organisation des Nations Unies, les OMD constituent un cadre de référence international qui permet aux gouvernements nationaux et aux institutions internationales de développement de travailler conjointement pour atteindre des objectifs communs.

Dans cette perspective, le PNUD met son expertise et son expérience au service du Gouvernement d’Haïti pour poursuivre l’évolution des OMD tout en formulant des recommandations susceptibles de faciliter une accélération et un renforcement des efforts  pour l'atteinte de ces objectifs.

Ce rapport analyse les avancées réalisées, présente les interventions du gouvernement haïtien, identifie les contraintes et formule des recommandations pour accélérer les progrès d’ici à 2015 et au-delà.

Les résultats du rapport montrent qu’Haïti, avec l’appui de la communauté internationale, a engagé de grands efforts pour faire avancer le pays sur la voie du progrès et du développement. Les chiffres dans les domaines de l’éducation, de la santé maternelle, de la santé infantile, sur le VIH/Sida, ou sur l’égalité de genres et l’autonomisation des femmes témoignent d’un changement réel dans les conditions d’existence de la population, en dépit des défis énormes auxquels le pays continue de faire face.

Ce nouveau rapport de suivi des OMD montre que le gouvernement haïtien, malgré les contraintes économiques et financières, consent des efforts encourageants en vue de l’atteinte de ces objectifs, a expliqué Shirley Augustin, coordonnatrice de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES).

Au regard des conclusions du rapport, la Directrice principale du PNUD, Sophie de Caen, a souligné l’importance des progrès réalisés tout en relevant les défis et grands chantiers qu’il reste à soulever pour éradiquer la pauvreté et assurer un développement durable. Elle a invité le Gouvernement haïtien à poursuivre le travail entrepris en vue d’une amélioration rapide des conditions de vie de la population.

Si la réduction de la pauvreté incombe en premier lieu au Gouvernement haïtien, la réalisation des OMD appelle également à une action concrète et coordonnée du système des Nations Unies et des bailleurs bilatéraux et multilatéraux, pour un renforcement des capacités de l’État et pour faciliter la mise en œuvre des interventions cruciales pour l’atteinte des OMD. J’espère que ce rapport pourra contribuer à ce débat et inciter un renouveau d’efforts de toutes les parties prenantes vers une accélération des progrès d’ici à 2015 et au-delà,  a-t-elle insisté.

Parmi les obstacles qui freinent l’atteinte de certains objectifs, le rapport pointe notamment les contraintes budgétaires récurrentes et la faible capacité financière de l’administration publique, ainsi que la difficulté de coordination réelle entre  les acteurs (Gouvernement, communauté internationale et société civile haïtienne).

Le Secrétaire d’Etat à la coopération externe (MPCE), Robert Labrousse, a félicité le caractère participatif et stratégique du rapport.

Le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe compte faire de ce rapport un outil stratégique de référence. Nous le consulterons dans la conception et l’adaptation de nos nouvelles politiques publiques en vue de meilleurs résultats dans l’intérêt supérieur du peuple haïtien, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre haïtien, Monsieur Laurent S. Lamothe a renouvelé l’engagement de son gouvernement par rapport aux OMD et a encouragé les acteurs de la société civile à appuyer les institutions étatiques dans leurs efforts continus pour l’atteinte de ces objectifs. Il est par ailleurs revenu sur les progrès réalisés en Haïti, notamment en matière de réduction de la pauvreté, de scolarité et de protection de l’environnement.

L’ensemble des progrès accomplis par Haïti ces dernières années doivent se poursuivre. C’est un devoir de conjuguer les efforts et de se transcender pour réussir avec le peuple et pour le peuple, a-t- il exhorté.

Rappelons que les huit objectifs du Millénaire pour le développement sont : Eliminer l’extrême pauvreté et la faim ; Assurer l’éducation primaire pour tous ; Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ; Réduire la mortalité des enfants et moins de cinq ans ; Améliorer la santé maternelle ; Combattre le VIH/Sida, le paludisme et d’autres maladies ; Assurer un environnement durable et enfin, mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

Contact information

Thibaut Monnier : thibaut.monnier@undp.org ;  +509 36007455
Daniel Joseph : daniel.joseph@primature.ht ;  +509 36874444