Le Match contre la pauvreté du PNUD a généré 190 000 dollars de bénéfices au profit des Philippines

11 avr. 2014

Genève, Suisse, le 11 avril 2014 – Le 11ème Match contre la pauvreté, qui s’est déroulé en mars dernier à Berne, en Suisse, a permis de récolter 190 000 dollars en faveur des efforts de relèvement aux Philippines, où le typhon Haiyan a fait plus 5 000 victimes en novembre dernier.

Cette annonce a été faite après l’encaissement de l’ensemble des recettes perçues au titre de l’événement du 4 mars, provenant de la vente des billets, des droits de diffusion et des parrainages. Des stars internationales de la planète foot avaient donné de leur temps et fait le déplacement en Suisse pour prendre part au match, qui a rassemblé quelque 21 000 supporters.

« Nous sommes reconnaissants à tous ceux qui ont témoigné de leur solidarité à l’égard du peuple des Philippines », a déclaré Maurice Dewulf, le directeur de pays du PNUD aux Philippines. « Nous sommes fiers que le 11ème Match contre la pauvreté du PNUD ait offert au grand public l'occasion de soutenir les communautés philippines touchées par la catastrophe en les aidant à reconstruire leur vie après le passage dévastateur du typhon Haiyan », a-t-il indiqué.

Quatre-vingt huit pour cent du total des recettes générées par le Match seront affectés aux Philippines. Le reste des bénéfices sera reversé par le BSC Young Boys à son partenaire caritatif, la Fondation Laureus Suisse, pour soutenir des projets liés au sport. Le 11ème Match contre la pauvreté a également reçu un don de 24 000 dollars de Sony, provenant des fonds collectés à l’issue du 46ème gala annuel de bienfaisance Ai no Izumi du groupe, qui s’est déroulé dans les locaux du prestigieux Sony Building, dans le quartier Ginza, à Tokyo.

Les fonds alloués aux Philippines seront utilisés pour accroître la sensibilisation aux risques de catastrophe dans les communautés les plus exposées. Le PNUD a prévu d’entreprendre un effort de sensibilisation majeur comprenant l’affichage, dans un très grand format, de cartes récentes destinées à faciliter la localisation des emplacements spécifiques où les différentes catastrophes naturelles (telles que les ondes de tempête, les tsunamis et les tremblements de terre) seraient susceptibles d’entraîner les conséquences les plus graves pour la population. L’interprétation des cartes et des impacts d’aléas sera clairement expliquée aux communautés cibles. Cette initiative vise à contribuer à une meilleure compréhension des risques liés aux catastrophes et de leurs implications. Elle devrait permettre à toutes les parties concernées de se préparer à de tels événements en se protégeant contre leurs terribles effets.

Le 4 mars dernier, l’équipe du PNUD menée par Ronaldo et Zinédine Zidane avait affronté l’équipe des joueurs du BSC Young Boys, le club de football professionnel de la ville de Berne et leurs amis. Ce match, qui s’est soldé sur un score de 8 à 6 en faveur de l’équipe du PNUD, avait réuni un grand nombre de légendes du football, telles que Luís Figo, Fabio Cannavaro, Fernando Hierro, Paolo Maldini et Pavel Nedved. L’ambassadrice de bonne volonté du PNUD élue cinq fois d’affilée Joueuse mondiale de l’année par la FIFA, la footballeuse brésilienne Marta Vieira da Silva, faisait également partie de l'équipe onusienne. Quant à l’équipe des Young Boys dirigée par les anciens internationaux suisses Stéphane Chapuisat et Hakan Yakin, elle était composée d’anciens joueurs et de joueurs actuels du club BSC Young Boys.

Le Match contre la pauvreté est soutenu par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et l’Union européenne des associations de football (UEFA). Michel Platini, le Président de l'UEFA, a personnellement appuyé cette cause en assistant au match et en endossant, pour l’occasion, la casquette d’entraîneur de l'équipe de Zidane, Ronaldo et leurs amis, aux côtés de l’ancienne star du football néerlandais Ruud Gullit.

L’événement qui a eu lieu à Berne est le onzième d’une série de matchs annuels qui se sont déroulés successivement à Bâle, Madrid, Düsseldorf, Marseille, Málaga, Lisbonne, Fès, Athènes, Hambourg et Porto Alegre. Chaque année, les fonds collectés servent à soutenir des projets spécifiques dans différents pays à travers le monde. Les gains générés par les matchs annuels ont, à ce jour, contribué à la mise en place de solutions durables pour réduire la pauvreté dans 29 pays en développement en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Pour plus d'informations, veuillez contacter

Aziyadé Poltier-Mutal -  Tél. portable : + 41 79 349 16 10, Tél. : + 41 22 917 83 68 ; 
aziyade.poltier@undp.org

Vidéo : le Match contre la pauvreté 2014