Le Groupe des Nations Unies pour le développement lance de nouveaux dialogues sur la mise en œuvre de l'agenda post-2015

09 avr. 2014

imageUne discussion de groupe se tient à Zè, au sud du Bénin. ©PNUD Bénin/Rapahela Karlen

New York - Le Groupe des Nations Unies pour le développement (GNUD) qui réunit 32 fonds et programmes des Nations Unies, a présenté aujourd'hui son plan pour lancer les dialogues de cette année sur la mise en œuvre de l'agenda de développement post-2015.

La présentation a pris la forme d'un événement parallèle lors du débat thématique sur le rôle des partenariats dans la mise en œuvre de l'agenda de développement post-2015 organisé par le Président de l'Assemblée générale et le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC).

« Les dialogues sur la mise en œuvre de l'agenda post-2015 prolongent la conversation mondiale à laquelle ont pris part près de deux millions de personnes à travers le monde afin d’identifier les priorités pour le futur agenda pour le développement », a déclaré Olav Kjorven, Conseiller spécial de l'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) sur l’agenda post-2015.

Les dialogues prendront la forme de réunions et de débats publics où conseillers politiques, représentants de la société civile, chercheurs, leaders communautaires et dirigeants du secteur privé, discuteront de la meilleure façon de mettre en œuvre le prochain agenda pour le développement durable, qui s'appuiera sur le succès des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Les réunions seront complétées par des discussions en ligne hébergées sur la plate-forme the World We Want 2015.
 
« Avec ces dialogues, les individus pourront continuer à faire entendre leur voix, afin qu'ils puissent informer et influencer la création de l'agenda post-2015, qui s'appuiera sur les Objectifs du Millénaire pour le développement », a ajouté Olav Kjorven.

Les résultats des dialogues mondiaux seront présentés aux États membres de l'ONU avant le début de l’assemblée générale en septembre 2014.

Les dialogues se concentreront sur l'identification de solutions et de stratégies permettant d’accroître l'efficacité dans la livraison des résultats en matière de développement autour des six thématiques suivantes :
•    adapter localement l'agenda pour le développement post-2015 ;
•    aider au renforcement des capacités et des institutions ;
•    assurer un suivi participatif pour la responsabilité ;
•    encourager les partenariats avec la société civile et d'autres acteurs ;
•    coopérer avec le secteur privé ;
•    combiner culture et développement.


Le panel d’intervenants comprenait également S.E. M. Gustavo Meza-Cuadra, Représentant permanent du Pérou ; S.E. M. Michael Grant, Représentant permanent adjoint du Canada ; M. Han Choong-hee, Représentant permanent adjoint de la République de Corée ; et Mme Kanni Wignaraja, Directrice de la coordination des activités de développement des Nations Unies au GNUD.

En 2013, près de deux millions de personnes ont partagé leurs idées au sujet des priorités pour le futur agenda de développement, grâce à une initiative organisée par le Groupe des Nations Unies pour le développement (GNUD) dans 88 pays, et à travers 11 discussions thématiques et l’enquête mondiale MY World. Les résultats des ateliers, des interviews et des sondages en ligne et hors ligne sont disponibles dans le rapport « Un million de voix : le monde que nous voulons ».

Vous pouvez suivre les discussions sur Twitter avec les hashtags #post2015 et #dialogues2015.

Pour plus d'informations, veuillez contacter

 Antje Watermann, antje.watermann@undp.org, +1 646 781 4091